Ob Bakwueren, Zoppen oder Vinaigretten: de wäisse Faarfstoff kënnt a ville Liewensmëttel vir. Ma dat wäert deemnächst änneren.

Verbuede gëtt den Zousazstoff a Liewensmëttel wéinst méigleche Kriibsrisiken. De 7. Februar 2022 trëtt d'Verbuet a Kraaft mat enger Transitiounsphas vu 6 Méint.

D'EU-Kommissioun hat hir Propos schonn am Fréijoer 2021 no enger iwwerschaffter Recommandatioun vun den Europäeschen Autoritéite fir Liewensmëttelsécherheet (EFSA) eragereecht. D'Memberstaaten hunn hire Feu vert scho ginn. A Frankräich ass den E171 schonn a Liewensmëttel verbueden.

Titandioxid steet scho méi laang an der Kritik, well et sech hei ëm e wäisse Faarfstoff a Form vun Nanopartikelen handelt, dee sech net opléist. Déi kleng Deeler kënnen doduerch an de mënschleche Kierper geroden a sech do usammelen.

Nieft Liewensmëttel kënnt d'Substanz och a Kosmetik, Faarwen oder a Medikamenter vir.

D'Lëtzebuerger Autoritéiten informéieren, datt an deem Kader an Zukunft wäerte Kontrollen duerchgefouert ginn, fir ze kucken, ob sech an de Fabricken un d'Verbuet gehale gëtt.

Schreiwes

Interdiction du colorant E171 – les autorités ont informé les professionnels (24.01.2022)

Communiqué par : ministère de la Protection des consommateurs

Le règlement relatif à l'interdiction du dioxyde de titane, colorant utilisé entre autres dans les confiseries, chewing-gums, pâtisseries, soupes ou plats cuisinés, a été publié le 14 janvier 2022. L'interdiction de l'utilisation du colorant E171 dans la fabrication entrera en vigueur le 7 février 2022 avec une phase de transition de 6 mois. Les autorités ont informé les exploitants alimentaires luxembourgeois sur les modalités d'application de cette nouvelle réglementation.
Le dioxyde de titane est une substance qui avait été autorisée comme additif alimentaire E171 par la réglementation européenne dans les denrées alimentaires, principalement les confiseries, produits de boulangerie et sauces. Il est également utilisé dans d'autres domaines comme les cosmétiques, les peintures et les médicaments. En mai 2021, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait conclu que le dioxyde de titane ne pouvait plus être considéré comme sûr en tant qu'additif alimentaire, vu son pouvoir génotoxique et le fait qu'il peut s'accumuler dans l'organisme.
Suite à ce rapport, la Commission européenne, ensemble avec les États membres, a décidé l'interdiction du E171 comme additif alimentaire sur tout le territoire de l'Union.
Le règlement en question a été publié le 14 janvier 2022. Il prévoit l'interdiction de l'utilisation du dioxyde de titane dans les denrées produites à partir du 7 février 2022. Il accorde une phase de transition allant jusqu'au 7 août 2022 pendant laquelle des denrées fabriquées selon les règles applicables avant le 7 février 2022 peuvent continuer à être mises sur le marché. Cette phase de transition se termine avec la date de péremption (date de durabilité minimale ou date limite de consommation) des denrées en question.
Le règlement s'applique aussi bien aux aliments produits sur le territoire de l'UE que les denrées alimentaires importées. Les autorités ont informé les responsables de secteur et feront des contrôles afin de veiller que le règlement soit respecté au Luxembourg.

Lien(s) utile(s)
Règlement (UE) 2022/63 du 14 janvier 2022 modifiant les annexes II et III du règlement (CE) no 1333/2008 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l'additif alimentaire dioxyde de titane (E171): https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32022R0063&from=FR
Rapport de l'EFSA sur le E171 (en anglais uniquement): https://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/pub/6585
Information pour les professionnels sur le portail de la Sécurité alimentaire: https://securite-alimentaire.public.lu/fr/actualites/communiques/2022/01/DioxydeTitane.html