9 vun 10 jonken Europäer sinn der Meenung dass d’Lutte géint de Klimawandel eis Gesondheet an eist Wuelbefannen am generelle wäert verbesseren.

Dat geet aus dem Eurobarometer-Sondage vun der EU-Kommissioun an dem Parlament zu Stroossbuerg ervir.

80 Prozent vun de méi wéi 26.500 befrote Leit wëllen, dass Europa Virreider soll sinn an als éischte Kontinent bis 2050 klimaneutral soll ginn.

Méi wéi 500 Leit aus dem Grand-Duché hu bei der Etüd matgemaach a soten dobäi, dass déi sozial Inegalitéiten, nieft dem Klima-Changement, der Migratiounsfro an dem Chômage, déi Haapterausfuerderung zu Lëtzebuerg bléiwen.

Fir 80 Prozent vun de Residente stellt d'EU eng Plaz vun der Stabilitéit duer a 70 Prozent gesinn an der Unioun eng Perspektiv fir d'Jugend.

Fannt hei déi aktuell Statistiken vum Eurobaromter-Sondage.

RTL

© Screenshot Eurobarometer

Schreiwes

Communiqué de presse

Avenir de l'Europe: les Européens considèrent le changement climatique comme le principal défi pour l'UE 

Le Parlement européen et la Commission viennent de publier un Eurobaromètre spécial conjoint sur l'avenir de l'Europe.

À l'entame de l'année 2022, proclamée Année européenne de la jeunesse, l'enquête met en lumière le point de vue des jeunes Européens sur les défis auxquels l'Union européenne est confrontée, parallèlement au rôle essentiel joué par les jeunes dans la conférence sur l'avenir de l'Europe.

L'enquête révèle un soutien massif étant exprimé en faveur des objectifs environnementaux du pacte vert pour l'Europe : Neuf jeunes Européens sur dix s'accordent à dire que la lutte contre le changement climatique peut contribuer à l'amélioration de leur santé et de leur bien-être. Il ressort du l'Eurobaromètre que 88 % des Européens estiment qu'il est important d'accroître la part des énergies renouvelables dans notre économie et de parvenir à une plus grande efficacité énergétique, tandis que 80 % s'accordent sur l'importance de faire de l'Europe le premier continent à atteindre la neutralité climatique d'ici à 2050 et d'encourager le développement du marché des véhicules à émissions faibles ou nulles.

Parmi les autres enjeux futurs de portée planétaire mentionnés par les personnes interrogées figurent la santé (elle est citée par 34 % d'entre elles), ainsi que la migration et les déplacements forcés (ils sont évoqués par 30 % d'entre elles). Selon l'enquête, les citoyens européens restent intéressés par l'idée de contribuer et de participer à la conférence sur l'avenir de l'Europe, et citent les avantages liés au rôle clé réservé aux jeunes dans le cadre de la conférence, ainsi que leur détermination à faire en sorte que l'Europe de demain soit plus adaptée aux défis de la société actuelle. L'Eurobaromètre spécial révèle aussi que 81 % des personnes interrogées se déclarent heureuses de vivre dans l'UE, tant que 68 % des Européens estiment d'un commun accord que l'Union européenne constitue un havre de stabilité dans un monde en crise.

Luxembourg

Pour 31% des résidents au Luxembourg, le respect de l’UE pour la démocratie, les droits de l’homme et l’État de droit sont l’atout principal de l’UE aujourd’hui, suivi par le niveau de vie des citoyens de l’UE (25%) et la solidarité entre États membres (22%).

Pour les répondants au Luxembourg, les inégalités sociales, les problèmes environnementaux et le changement climatique ainsi que les questions liées au migrations sont les principaux défis de l’UE. Au niveau mondial, le changement climatique prend la première place dans la liste des principaux défis pour l’avenir de l’UE (49%).

Pour 79% des résidents, l’UE est un lieu de stabilité dans un monde troublé et 69% considèrent que le projet européen offre des perspectives d’avenir pour la jeunesse européenne.

Une très large majorité de répondants sont d’avis que le fait de faire partie de l’UE est une bonne chose pour le Luxembourg (89%). Cet avis est particulièrement prononcé chez les jeunes entre 15-24 ans (96%) et ceux qui sont toujours étudiants (94%). En même temps, 50% des résidents au Luxembourg disent qu’ils sont plutôt favorable à l’UE, mais pas à la manière dont elle fonctionne aujourd’hui. Dès lors, 91% des répondants trouvent que la voix des citoyens de l’UE devrait être d’avantage prise en compte dans les décisions concernant l’avenir de l’Europe et près de 90% pensent qu’il y a encore beaucoup à faire pour renforcer et protéger la démocratie dans l’UE.

Enfin, pour 35% des répondants au Luxembourg, une solidarité plus forte entre les États membres  figure parmi les deux éléments les plus utiles pour le futur de l’Europe. Sur le long terme, la majorité des questionnés au Luxembourg préférerait  que plus de décisions soient prises au niveau de l’UE qu’aujourd’hui.

Un communiqué de presse complet et l'enquête sont disponible en ligne.

Contexte

Parallèlement aux travaux actuellement menés par les panels de citoyens européens adoptant des recommandations à l'intention de la conférence sur l'avenir de l'Europe, l'enquête «Eurobaromètre spécial 517» sur l'avenir de l'Europe publiée ce jour apporte un éclairage sur les avis et opinions des Européens concernant cette conférence, ainsi que sur les principaux défis auxquels l'Union est confrontée.

L'enquête, commandée conjointement par le Parlement européen et la Commission, a été réalisée entre le 16 septembre et le 17 octobre 2021 (vague EB 96.1) dans les 27 États membres de l'UE. Elle a été menée en face-à-face et complétée, selon les besoins, par des entretiens en ligne, en raison de la pandémie de coronavirus. Au total, quelque 26 530 entretiens ont été réalisés.

Chaque citoyen européen peut s'exprimer sur la manière de façonner notre avenir commun sur la plateforme numérique multilingue de la conférence sur l'avenir de l'Europe.

L'Eurobaromètre spécial publié ce jour est disponible sur un nouveau site web consacré spécifiquement aux enquêtes Eurobaromètre, qui donne accès à celles-ci ainsi qu'aux données publiées par les deux institutions depuis 1974.

Pour en savoir plus

Eurobaromètre spécial sur l'avenir de l'Europe (janvier 2022)

Eurobarometer - Public opinion in the European Union (Eurobaromètre - L'opinion publique dans l'Union européenne)