Handyen, Smartwatchen an aner alldeeglech Produite mat Internet-Verbindung solle méi sécher géint Hackerattacke gemaach ginn.

Dat gesäit e Gesetzprojet vun der EU-Kommissioun vir, deen zu Bréissel presentéiert gouf. Produzenten, déi hir Produiten net géint Cyberattacken schützen, kéinten da streng bestrooft ginn. D'Kommissioun plangt Strofe vu bis zu 15 Milliounen Euro oder 2,5 Prozent vum Ëmsaz.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

État de l'Union : de nouvelles règles de l'UE en matière de cybersécurité pour renforcer la sécurité des logiciels et matériels informatiquesLa Commission a présenté aujourd'hui une nouvelle proposition d’acte législatif sur la cyber-résilience, visant à protéger les consommateurs et les entreprises contre les produits aux caractéristiques de sécurité insuffisantes. Cet acte, le premier de ce type dans la législation de l'UE, introduit des exigences obligatoires en matière de cybersécurité applicables aux produits comportant des éléments numériques, sur l'ensemble de leur cycle de vie. Il avait été annoncé par la présidente Ursula von der Leyen en septembre 2021 lors de son discours sur l'état de l'Union européenne, et est basé sur la stratégie de cybersécurité de l'UE de 2020 ainsi que sur la stratégie de l'UE pour l'union de la sécurité de 2020. Il garantira que les produits numériques, tels que les logiciels et produits sans fil ou filaires, soient mieux sécurisés, dans l’intérêt des consommateurs de l'ensemble de l'UE. La responsabilité des fabricants et des vendeurs sera accrue ; ceux-ci seront obligés de fournir une assistance en matière de sécurité et des mises à jour logicielles afin de remédier aux vulnérabilités recensées. De plus, l’initiative permettra aux consommateurs de disposer d'informations suffisantes sur la cybersécurité des produits qu'ils achètent et utilisent. Alors que ces sujets suscitent l'intérêt des législateurs dans le monde entier, cette proposition sur la cyber-résilience est susceptible de devenir un texte de référence international, au-delà du marché intérieur de l'UE. Les standards européens qui découleront de cet acte législatif sur la cyber-résilience faciliteront sa mise en œuvre et constitueront un atout pour le secteur européen de la cybersécurité sur les marchés internationaux.

Le vice-président Schinas et le commissaire Breton ont présenté ce matin le « Cyber Resilience Act » lors d'une conférence de presse, dont la vidéo est disponible ici.