D'Temperaturen an Europa si bannent deene leschten 30 Joer ongeféier duebelt esou séier geklommen, ewéi am am globalen Duerchschnëtt.

Dat géif aus dem der Welt-Meteos-Organisatioun hirem leschte Rapport iwwert de Klima an Europa, mam Fokus op d'Joer 2021, ervirgoen, esou de Landwirtschaftsministère an engem Communiqué.

D'Temperatur wier deemno an Europa méi staark geklommen, wéi op allen anere Kontinenter. Wann d'Temperature weider klamme géifen, géifen extreem Phenomener, ewéi Canicullen, Bëschbränn an Iwwerschwemmungen an Zukunft ëmmer méi dacks fir gesellschaftlech, wirtschaftlech an ekologesch Schied suergen.

Wéi de Lëtzebuerger Landwirtschaftsminister, Claude Haagen, e Mëttwoch zu Genève, an engem Video-Message, sot, wier d'Landwirtschaft, déi d'Basis vun der weltwäiter Produktioun vun de Liewensmëttel duerstelle géing, besonnesch staark vun der Hausse vun den Temperature betraff.

De Rapport vun der Welt-Meteos-Organisatioun gouf vun enger Partie Experte vu verschiddenen europäesche Wiederdéngschter a vun de Vereenten Natioune geschriwwen. De Chef vum Service Meteorlogique vum Lëtzebuerger Landwirtschaftsministère Andrew Ferrone war ee vun den Auteuren, déi sech heibäi ëm d'Koordinatioun gekëmmert haten.

Liest heit de komplette Communiqué vum Landwirtschaftsministère

L'Europe présente une image en direct d'un monde qui se réchauffe: le Luxembourg parmi les coordinateurs du rapport européen sur le climat de 2021 (02.11.2022)
Communiqué par : ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié la première édition de l'état du climat en Europe, avec un focus sur 2021. Le rapport conclut que les températures en Europe ont augmenté environ deux fois plus vite que la moyenne mondiale au cours des 30 dernières années, ce qui représente le taux le plus élevé de tous les continents. Si la tendance au réchauffement se poursuit, des chaleurs exceptionnelles, des incendies de forêt, des inondations dévastatrices et d'autres effets du changement climatique feront de plus en plus de ravages dans la société, les économies et les écosystèmes.
Dans un message vidéo diffusé pendant la réunion où la présentation du rapport figurait à l'ordre du jour, cet après-midi à Genève, le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Claude Haagen, a insisté sur le fait que «le secteur agricole, fondement de la production alimentaire mondiale, est particulièrement touché par la variabilité du climat, le changement climatique et les événements extrêmes. C'est pourquoi, au Luxembourg, le ministère de l'Agriculture a décidé, dès 1907, de commencer à collecter des observations météorologiques. Ces enregistrements à long terme nous fournissent aujourd'hui les données nécessaires pour comprendre l'évolution rapide de notre climat».
Le rapport de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a été rédigé par un nombre d'experts des services météorologiques européens et des agences des Nations unies. La coordination de cet effort a été assurée par trois auteurs coordinateurs, dont faisait partie le Dr Andrew Ferrone, chef du service de la météorologie de l'Administration des services techniques de l'agriculture du Luxembourg et représentant auprès de l'OMM.

Pour plus de détails, veuillez consulter les liens suivants:

Storyline
Rapport complet