De 7. UN-Generalsekretär a Friddensnobelpräis-Laureat Kofi Annan ass e Samschdeg am Alter vun 80 Joer gestuerwen.

Den Annan war vun 1997 bis 2006 op deem Posten. Hie krut zesumme mat de Vereenten Natiounen 2001 de Friddensnobelpräis.

Nom Schluss vu senger Amtszäit als Generalsekretär huet hie sech virun allem fir de Schluss vum Syrien-Krich agesat. Als gréissten Erfolleg a sengem Liewen huet de Kofi Anan d’Millenium-Ziler genannt.

A senge Messagen huet hie reegelméisseg fir eng méi equitabel Gesellschaft plädéiert. Donieft huet hien zanter Jore virun enger Katastroph gewarnt, wann d’Mënschheet net versteet, datt d’Ressourcen op der Äerd limitéiert sinn.

De Kofi Annan war den 8. Abrëll 1938 am spéidere Ghana gebuer. Hien ass um Samschdeg "no kuerzer Krankheet friddlech entschlof", esou seng Fondatioun zu Genf.

Hie gouf 80 Joer al.

Seng Fra Nane an hir 3 Kanner Ama, Kojo an Nina hätten déi lescht Deeg u senger Säit verbruecht.

D'ganzt Welt, vu Spëtzepolitiker vun der Europäescher Unioun, iwwert déi fréier US-Presidente Barack Obama a Bill Clinton bis hin zum israelesche Premier Benjamin Netanjahu, huet an de leschte Stonnen de Kofi Annan, fir seng Verdéngschter gewierdegt, och de Lëtzebuerger Ausseminister Jean Asselborn.

AUDIO: Extrait Jean Asselborn (1)

An och perséinlech hu sech d'Weeër vum Lëtzebuerger Diplomatiechef an dem Kofi Annan gekräizt an zwar am Joer 2005 wéi Lëtzebuerg d'EU-Presidence hat.

AUDIO: Extrait Jean Asselborn (2)

Eng Stëmm huet um Samschdeg awer gefeelt, den US-President Donald Trump huet zwar iwwer vill aner Sujete getwittert. De Kofi Annan huet hien awer net ernimmt. Keng Reaktioun och aus dem Wäissen Haus.

Déclaration de Jean Asselborn suite au décès de l'ancien Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes « Avec la mort de Kofi Annan, l'humanité perd un homme de valeur, un homme bien, un homme digne.
Kofi Annan incarnait l'Organisation des Nations Unies, avec toutes ses forces et ses faiblesses. Un monde sans laissé-pour-compte, voilà l'ambition fondamentale des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) adoptés en 2000, lors du Sommet du Millénaire, sous son impulsion.
L'axiome de Kofi Annan – il n'y a pas de sécurité sans développement et il n'y a pas de développement sans sécurité, et ni l'un et ni l'autre sans respect des droits de l'homme et de l'Etat de droit – est aussi à la base de la politique étrangère luxembourgeoise.
En ces temps, où la boussole morale semble souvent faire défaut, l'œuvre de Kofi Annan est une vraie référence quant au respect des droits de l'homme et des valeurs fondamentales de l'humanité.
Personnellement, j'ai rencontré Kofi Annan pour la première fois en septembre 2004 à l'Assemblée générale des Nations Unies. Nous avons travaillé très étroitement ensemble lors de notre présidence de l'UE et notamment en vue de l'organisation de la conférence internationale sur l'Irak en juin 2005, tenue sous l'égide des Nations Unies.
Le monde a perdu un homme d'Etat, un vrai. »