Lëtzebuerg gouf zu London vum Ausseminister Jean Asselborn vertrueden, deen ëmmer méi Attacken op déi fundamental Rechter gesäit.

D'Demokratie an domat och déi fräi Press géife weltwäit mat Féiss getrëppelt. Esou den traurege Constat op der weltwäit éischter internationaler Konferenz fir fräi Medien. Op Invitatioun vun de briteschen a kanadeschen Ausseministeren hu e Mëttwoch an en Donneschdeg zu London eng 1.500 Leit, dorënner 60 Ministeren, iwwert d'Schwieregkeete vum fräie Journalismus diskutéiert. Dorënner och de Lëtzebuerger Ausseminister Jean Asselborn. A sengen Aen ass d'Situatioun fir d'Journalisten an de leschte Jore wesentlech méi schlecht ginn.

AUDIO: Extrait Jean Asselborn

Mir liewen an enger Welt, wou nëmmen 13 Prozent vun de 7 Milliarde Leit op der Welt e Recht op fräi Press hunn. An dat ass scho bedenklech, wann ee sech dat iwwerleet. Wat meng Interventioun ugeet, hunn ech och gesot, dass et menger Meenung no op der Welt nach ni esou massiv an aggressiv Attacke gi sinn op déi fundamental Rechter.

An dobäi géife mir d'Demokratie deene Leit verdanken, déi de Courage hunn an de fräie Medien hir Meenung ze soen, esou de Jean Asselborn weider. Um Rand vun der Konferenz huet de Ausseminister dann och en Engagement fir fräi Medien ënnerschriwwen. D'Signatairë verflichte sech domat, d'Pressefräiheet ze verdeedegen a sech fir d'Protektioun vu Journalisten anzesetzen.

AUDIO: Konferenz fir Pressefräiheet / Reportage Maxime Gillen

De Communiqué

Jean Asselborn à la Conférence mondiale pour la liberté des médias à Londres (10-11.07.2019)
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, participera le mercredi 10 et jeudi 11 juillet 2019 à la Conférence mondiale pour la liberté des médias, sur invitation des ministres des Affaires étrangères du Royaume-Uni et du Canada.

La conférence, qui est la première en son genre, est consacrée à la protection de l'espace civique et médiatique et rassemblera plus de 1.000 invités, notamment plusieurs ministres des Affaires étrangères. Elle offre une plate-forme permettant aux décideurs et aux experts d'avoir des échanges de vues approfondis sur la protection des médias, la lutte contre l'impunité des violences envers les journalistes, ainsi que sur les cadres législatifs nationaux en matière de liberté de la presse, tout comme sur le renforcement de la confiance envers les médias et sur la lutte contre la désinformation.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise interviendra au débat général de la conférence le 11 juillet.

Lors de la conférence, les participants endosseront le Global Pledge on Media Freedom par lequel ils manifestent leur volonté d'agir aux niveaux mondial et national pour défendre la liberté de la presse et des médias.