No deeglaange Kämpf no enger Attack vum Islamesche Staat op e Prisong am Norde vu Syrien sinn op d'mannst 120 Doudeger ze bekloen, dorënner 7 Zivilisten.

Op d'mannst 77 IS-Memberen an op kurdescher Säit 39 Doudeger sinn zanter en Donneschdeg ëm d'Liewe komm, sou de syreschen Observatoire fir Mënscherechter e Sonndeg de Moien. D'Kämpf tëschent den Dschihadisten an de kurdesche Sécherheetskräft daueren elo schonn zanter 4 Deeg.

Eng 100 IS-Kämpfer haten de Prisong attackéiert, fir Prisonéier ze befreien. Wéi vill Leit dobäi fortgelaf sinn, ass nach onkloer. Iwwer 100 IS-Prisonéier konnten nees agefaange ginn. Eng 3.500 presuméiert Member vum Islamesche Staat, dorënner och prominent Käpp, sollen am Ghwajran-Prisong sëtzen.
E Méindeg ass iwwerdeems e Conseil vun den europäeschen Ausseministeren zu Bréissel, wou ënner anerem och iwwer Syrien an den Engagement vun der EU am Noen Osten wäert diskutéiert ginn. Fir Lëtzebuerg ass den Ausseminister Jean Asselborn dobäi.

Schreiwes vum Ausseministère

Jean Asselborn participera au Conseil « Affaires étrangères » de l’Union européenne, le 24 janvier 2022 à Bruxelles

Communiqué par : ministère des Affaires étrangères et européennes

Le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, participera au Conseil « Affaires étrangères » de l’Union européenne, qui se tiendra le 24 janvier 2022 à Bruxelles.

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne commenceront la journée par une discussion approfondie sur la Syrie et l’engagement de l’UE dans le pays ; discussion qui sera précédée d’un échange informel avec l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Geir O. Pedersen.

Par la suite, les ministres auront un échange de vues sur la situation politique actuelle en Libye, avant de se pencher sur la situation sécuritaire en Europe, à la lumière des tensions à la frontière entre la Russie et l’Ukraine. Cette discussion sera suivie d’un échange de vues informel, par visioconférence, avec le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, qui permettra de faire le point sur la coopération transatlantique.

Enfin, dans l’après-midi, les ministres se pencheront sur les questions d’actualité européenne et internationale, ce qui leur permettra notamment d’aborder, entre autres, la situation au Mali et au Soudan.