1 Millioun Euro investéiert de Wirtschaftsministère an e Projet, deen d'Hotellerie am Mëllerdall nei ukuerbele soll.

D'Start-Up ''RegiOtels'' soll den Hoteller déi Aufgaben ofhuelen, déi fir kleng Betriber dacks net esou einfach, oder ze deier sinn ... Zum Beispill den Online-Marketing. Mam Projet soll och verhënnert ginn, dass d'Hotelieren hir Zëmmeren op groussen Internetplattforme fir ganz niddreg Präisser verloune mussen.

AUDIO: Extrait Francine Closener.

De Wirtschaftsministère investéiert eng Millioun Euro iwwer zwee Joer. En Investissement, dat déi national Federatioun vun Hotelieren, Restaurateuren a Cafetieren d'Horesca, scho méi dacks gefuerdert hat. Den Tourismus vun haut, wier nämlech ee ganz anere wéi nach virun e puer Joer. An dorop misst ee reagéieren, sou der Horesca hiert Argument. Bis ewell maachen 8 Hoteller aus der Regioun beim neie Projet mat. Dat wären am Ganzen 246 Zëmmeren, deemno 37 Prozent vun all den Zëmmeren aus dem Mëllerdall.

AUDIO: Hotel Mëllerdall / Reportage Pierre Jans

Dass d'Hoteller hir Zëmmeren zu engem rentabele Präis verloune kënnen, läit dem Robert Hein vum Romantik Hotel Bel-Air, besonnesch um Häerz. D'Präisser vun engem Zëmmer si gerechent, do ass d'Zëmmer, d'Gebai, d'Personal, de Kaffi, a sou weider, mat dran. Wann den effektive Präis, deen ee kritt, awer wäit dorënner läit, ass dat net méi machbar.

Déi sougenannten Dumpingspräisser wären dacks d'Konsequenz vu groussen Internetplattformen, wéi zum Beispill booking.com. Et wär een als Hotelier bal gezwongen do matzemaachen, fir iwwerhaapt online visibel ze sinn, seet de Robert Hein nach. An dobäi géif et sech guer net rentéieren.

Déi nei Lëtzebuerger Start-Up këmmert sech an Zukunft ëm déi Beräicher, mat deene sech virun allem méi kleng Hoteller dacks schwéier dinn. Online-Marketing an eng effikass Präsens um Internet wäre wichteg fir kleng Betriber. Déi misste sech awer dacks op Internetsäite wéi booking.com verloossen, heescht et. Do géife se hir Zëmmeren nëmme fir e ganz niddrege Präis lassginn an eng héich Kommissioun bezuelen. Vun ''RegiOtels'' géif een sech deemno vill erhoffen. Den Direkter vum Romantik Hotel Bel-Air Robert Hein erkläert d'Zesummenaarbecht:

AUDIO: Extrait Robert Hein

''Regiotels'' fixéiert an Zukunft eng Marge fir e maximalen an e minimalen Zëmmerpräis fir déi Hoteller, déi matmaachen. D'Mataarbechter vu ''Regiotels'' maachen hir Aarbecht och net fir näischt. Déi zwee éischt Joer vum Projet iwwerhëlt de Wirtschaftsministère d Käschten. D'Staatssekretärin am Wirtschaftsministère Francine Closener.

(de g. à dr.) Gregory Tugendhat, RegiÔtels ; Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie / © MECO

D'Initiative geet vun engem Entrepreneur aus, ma et ass awer evident, datt de Ministère d'Initiative ënnerstëtzt. Well se souwuel de Regioun Mëllerdall ze gutt kënnt awer och den Hotelsbetriber bei der Digitaliséierung hëlleft. Fir d'Francine Closener ginn et hei 4 Gewënner.

Dat wären deemno d'Hoteller selwer, d'Regioun Mëllerdall, Lëtzebuerg an d'Touristen. Beim Wirtschaftsministère kéint een sech iwwerdeems virstellen, esou Projeten och an anere Regiounen ze lancéieren.

VIDEO: Reportage: Hotellieren am Mëllerdall kämpfen ëm d'Iwwerliewen (20.Oktober 2016)
Den Touriste-Sekteur am Land boomt ma nach laang net all Regioun profitéiert dovun. Am Mëllerdall hu scho sëllechen Hoteller hir Diren zougemaach.

Présentation du projet RegiÔtels pour soutenir le secteur hôtelier dans la région Mullerthal – Petite Suisse Luxembourgeoise (12.06.2017)

Communiqué par: ministère de l'Économie

Lors d'une conférence de presse en date du 12 juin 2017, la secrétaire d'État à l'Économie, Francine Closener, a présenté le projet de l'entreprise RegiÔtels qui propose de fournir aux hôteliers de la région du Mullerthal – Petite Suisse Luxembourgeoise des services marketing et de réservation en ligne de chambres. RegiÔtels effectue pour les hôtels de la région qui le souhaitent les activités de marketing par l'optimisation, la maintenance et la mise à jour de leurs sites Internet et par la mise en ligne ainsi que la promotion d'une plate-forme digitale qui interagit avec les portails de réservation en ligne externes.

En contrepartie de la prise en charge de la promotion internationale et du marketing digital professionnel, ainsi que de la gestion des réservations en ligne des chambres des hôtels participant sur une base volontaire, RegiÔtels perçoit une commission pour toute réservation de chambre payée par un client dans ces établissements. Les commissions dues par les hôtels pour toute réservation effectuée par le biais de portails de réservation en ligne externes sont prises en charge par RegiÔtels.

La secrétaire d'État à l'Économie Francine Closener s'est félicitée de cette initiative et a déclaré : «En lançant le projet, RegiÔtels reconnaît le potentiel de développement du secteur hôtelier de la région. Le projet sera gagnant pour toutes les parties prenantes : il bénéficie à la fois aux hôtels qui y participent et à la région du Mullerthal – Petite Suisse Luxembourgeoise qui voit son offre hôtelière mieux mise en avant, il bénéficie aussi au client dont la démarche pour trouver et réserver une chambre est facilitée et, finalement, le projet promeut le Luxembourg en tant destination touristique.»

Le projet de l'entreprise RegiÔtels est initié par le professionnel de l'hôtellerie Gregory Tugendhat, qui peut se prévaloir d'une longue expérience auprès de chaînes hôtelières internationales : «The vision for digitalizing the hospitality industry in Luxembourg is the driving force behind this innovative start-up project, a partnership between public and private initiatives. RegiÔtels will establish a level playing field in hospitality for regional independent hotels to combine their forces and get the economies of scale to obtain sales and marketing support that larger organizations are capable of generating. By having a similar digital presence and online penetration, the focus will be once more on enabling the hoteliers to concentrate on what they do best: looking after the guest.»

Jusqu'à présent, 8 hôtels ont confirmé leur participation au projet qui est soutenu financièrement par le ministère de l'Économie : Romantik Hôtel Bel-Air, Sport & Wellness ; Hôtel Au Vieux Moulin ; Hôtel Le Postillon ; Hôtel Eden au Lac (Echternach) ; Trail-Inn, Natur & Sporthotel (Berdorf) ; Hôtel Brimer (Grundhof) ; Hôtel Le Cigalon (Mullerthal) ; Hôtel Bon Repos (Scheidgen). Ces établissements représentent 37% de la capacité hôtelière de la région ce qui correspond à un total de 246 chambres d'hôtel, quantité requise pour rentabiliser le projet d'un point de vue commercial. D'autres établissements de la région peuvent à tout moment participer au projet.