Dat krute mir op Nofro vun der Klimaschutzorganisatioun, déi vu Lycéesschüler gegrënnt gouf, confirméiert.

Youth for Climate hat fir d’lescht an enger Protestaktioun virun der Päischtvakanz eng Spur op der rouder Bréck blockéiert.

D’Maniff am September soll awer esou organiséiert ginn, wéi d’Klimademo de 15. Mäerz. Hei haten iwwer 10’000 Leit Deel geholl.

Nodeems am Mee Schüler aus dem ganze Land un de Klimademoen deelgeholl hunn, haten d’Schüler d’Méiglechkeet, fir sech mat verschiddene Memberen aus der Regierung zu consultéieren. 
En Dënschdeg kruten de Premier Xavier Bettel an d’Ministeren Claude Meisch, Carole Dieschbourg a Romain Schneider dunn de Rapport vun der CNEL, der Conférence Nationale des Elèves du Luxembourg. 

"Mir mussen all eng Hand mat upaken, well de Klimawandel géing all d’Generatiounen eppes ugoen." Dat sot en Dënschdeg de Premier Xavier Bettel. Et wier gutt, datt esou vill Jonker sech aktiv fir de Klimaschutz asetzen, do ware sech d’Ministeren eens. Waarden dierft een op kee Fall, ma et wier elo un der Zäit, fir eppes an der Gesellschaft z'änneren.

D’Nora Dieschbourg ass Schülerin a setzt sech aktiv mat dofir an: “De Rapport ass fokusséiert op déi ganz Gesellschaft.  Wéi mir eis fortbeweegen, wéi mir eis Energie gewannen a wéi mir iessen/wéi mir konsuméieren. Dat heescht als Schüler hunn mir och méi wäit geduecht, och un eis Zukunft an un déi Leit déi net méi an der Schoul sinn. Mir kënnen elo net einfach bei eis ufänken an hoffen, dass dat wa mir méi al sinn einfach esou weidergeet. Mir mussen elo alleguerten direkt eise Liewensstil änneren.”

D’Schüler hunn net nëmmen op Problemer opmierksam gemaach, mä och konstruktiv Propose gemaach an Iddien op den Dësch geluecht. Ënnert anerem d’Iessen an de Kantinne sollt net méi a Plastik verpak ginn, mä beispillsweis an enger EcoBox. Och kéint et net sinn, datt e Fluch bis an d’Nopeschland méi bëlleg wier, wéi en Zuch, esou den Kimo Leners, President vun der CNEL. Hei hunn also déi Jonk mol d’Wuert.

E grousse Rôle géingen déi sozial Netzwierker spillen, esou de Félix Laures, Member vun der CNEL: “Ech denken op jiddwer Fall, datt déi Jugendlech sech hautdesdaags och duerch sozial Netzwierker vill besser kënne mateneen austauschen an datt dat och natierlech e groussen Effekt herno huet, op dat, wat am allgemengen diskutéiert gëtt – wéi d’Noriichten – Vu Messagen, déi eigentlech vermëttelt ginn och vill méi einfach bei de Leit, zemools och bei de Jonken, vill besser ukommen.”

Et hätt ee gesinn wéi kreativ déi Jonk mat hiren Iddie sinn an dat déi jonk Leit zu Lëtzebuerg eng eege Meenung an eng Stëmm hätten. Och wier et déi éischte Kéier, datt Schüler hei am Land wéinst engem globale Problem op d’Stroosse gaange wieren, esou nach den Educatiounsminister Claude Meisch.

AUDIO: Rapport vun der CNEL - Reportage Danielle Goergen

Offiziellt Schreiwes

Remise au gouvernement du rapport de synthèse des échanges ClimateXchange avec les élèves (19.06.2019)
Communiqué par: ministère d'État En réponse à la marche pour le climat, qui avait rassemblé le 15 mars 2019 plusieurs milliers de jeunes à Luxembourg-Ville, le gouvernement avait pris en mars l'initiative d'entrer dans un dialogue constructif avec les jeunes au sujet de la question du changement climatique et des mesures à adopter pour freiner ce phénomène.

Quatre rencontres ClimateXchange réunissant quelque 500 élèves ont eu lieu entre le 8 et le 17 mai 2019 à travers le pays, en présence du ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, de la ministre de l'Environnement, du Climat et du Développement durable, Carole Dieschbourg, et du ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider. Les séances ont été organisées par les trois ministères concernés en étroite collaboration avec la Conférence nationale des élèves (CNEL).

Le 19 juin 2019, une délégation de la CNEL a remis au gouvernement le rapport de synthèse de cette consultation, rédigé par un groupe d'élèves qui avait participé aux échanges. À cette occasion, la délégation a été reçue au ministère d'État par le Premier ministre et ministre d'État, Xavier Bettel, en présence des ministres Claude Meisch, Carole Dieschbourg et Romain Schneider, pour exposer les grandes lignes du rapport.

Le gouvernement s'est engagé à rester en contact avec la CNEL pour tenir informés les jeunes sur les suites – c'est d'ailleurs pourquoi le gouvernement s'est engagé à non seulement continuer ce dialogue, mais aussi de se fixer une clause de rendez-vous pour donner des réponses concrètes au rapport en question d'ici printemps 2020. Les ministres se sont félicités de l'échange constructif avec les élèves et de l'engagement de ceux-ci à travers tout le processus. Le rapport de synthèse aidera à alimenter le Plan national intégré en matière d'énergie et de climat du gouvernement ainsi que le nouveau Plan stratégique pour l'agriculture qui sont en cours d'élaboration.

Le rapport de synthèse de la consultation ClimateXchange peut être consulté sur le site de la CNEL www.cnel.lu.