De Premier vu Malta Joseph Muscat war déi lescht 24 Stonnen op Aarbechtsvisitt.

AUDIO: Premier vu Malta zu Lëtzebuerg / Reportage Dany Rasqué

"Mir spillen net mat Mënscheliewen. Wa Mënschen am Mëttelmier riskéieren, z'erdrénken, da rette mer se, dat ass keng Fro" seet de maltesesche Premier am RTL-Interview. Hie betount awer och, datt Malta der Meenung ass, datt déi international Reegele musse respektéiert ginn. Vun all Land a vun all Organisatioun.
"Den Haaptproblem den Ament ass, datt mer eng Rei Reegelen hunn, déi an enger komplett anerer Welt entworf goufen, an enger komplett anerer Manéier fir ze denken. Mir brauchen en Update vun dëse Reegelen. Dat heescht net onbedéngt Dublin, et heescht och d'Manéier, wéi Rettungsaktioune koordinéiert ginn. Fir eis ass et kloer, datt wann een am Gaang ass z'erdrénken, datt e muss gerett ginn.

Dat gesäit den Ausseminister Jean Asselborn net anescht. Hien ënnersträicht, datt wann een an Zukunft Leit am Mëttelmier wéilt retten, da misst een och wëssen, wat mat deene Leit an Europa geschitt. Flüchtlinge missten an Europa verdeelt ginn, opgrond vun engem Schlëssel, deen am Viraus festgesat ass.

"Wann een dat net huet, da kritt ee keng Länner, déi Häfen opmaachen an et bleift een ëmmer bei deem System, dee mer elo hunn, zënter engem Joer, wou et un der Basis 4 Länner sinn, déi ëmmer hëllefen. Dat heescht Däitschland, Frankräich, Portugal a Lëtzebuerg. Ënnert der rumänescher Presidence huet Rumänien matgehollef an nach een, zwee Länner heiansdo. Elo hëlleft och Finnland mat, ech mengen, déi bleiwen och dobäi. Dat ass also e Stack vu 5 Länner an et misst een awer op d'mannst, fir eng Masse critique ze hunn, op 10 Länner kënne kommen."

D'Reaktiounen, dës Woch zu Helsinki wieren awer net immens encourageant gewiescht. E Méindeg ass eng nächst Reunioun zu Paräis an am September op Malta.

De Jean Asselborn spiert an der EU e gewëssene Wëllen, fir zu enger Conclusioun ze kommen. Fir datt ee kéint vun engem Europa schwätzen, dat net nëmme Mënschlechkeet priedegt, mä se och ëmsetzt, bräicht een allerdéngs d'Halschent vun de Memberlänner. Do wier een awer net.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

Visite de travail à Luxembourg du Premier ministre maltais Joseph Muscat (18-19.07.2019)

Communiqué par: ministère d'État / ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural / ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire Sur invitation du Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, le Premier ministre de la république de Malte, Joseph Muscat, a effectué une visite de travail à Luxembourg du 18 au 19 juillet 2019.

En date du 18 juillet, le Premier ministre Muscat a été accueilli par le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, pour une entrevue à l'Hôtel St Maximin. «Je suis heureux que les relations bilatérales entre nos deux pays sont si bonnes et que la communauté maltaise au Luxembourg a grandi au fil des ans, ce qui est un signe positif des liens qui unissent nos pays et nos peuples», a déclaré le Premier ministre Xavier Bettel.

Cette entrevue a notamment permis de faire le point sur les grands sujets de l'actualité politique européenne. Dans ce contexte, le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, a noté que la visite du Premier ministre s'est produite à un moment très opportun, au tout début d'un nouveau cycle institutionnel des institutions européennes. «Je suis satisfait du fait que la candidate proposée par le Conseil européen à la présidence de la Commission européenne a reçu le soutien du Parlement européen cette semaine. Cela nous permettra d'aller de l'avant et de nous concentrer sur le fond afin de trouver des réponses européennes communes aux défis auxquels nous sommes confrontés», a affirmé le Premier ministre lors de l'entrevue bilatérale. Il s'en est suivi un échange sur les priorités de l'Union européenne pour les années à venir. A cet égard, le Premier ministre, Xavier Bettel, a souligné que les priorités législatives pour le Luxembourg seront, parmi d'autres, l'achèvement du marché unique numérique, la mise en œuvre du socle des droits sociaux, ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique.

Finalement, une discussion sur les conséquences potentielles du Brexit a eu lieu lors de laquelle le Premier ministre, Xavier Bettel, a noté que «quels que soient les termes du Brexit et la structure des futures relations, le Luxembourg insistera sur l'intégrité du marché intérieur et sur le maintien de conditions de concurrence équitables entre l'UE et le Royaume-Uni».

Pour clôturer la visite de travail, le Premier ministre Joseph Muscat et la ministre des Affaires européennes et de l'Égalité, Hellena Dalli, ont été reçus le 19 juillet par le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, pour une entrevue de travail pour discuter des relations bilatérales entre le Luxembourg et Malte et les dossiers de l'actualité européenne, dont le prochain cycle institutionnel, ainsi que de la situation en Libye et de son impact migratoire sur l'Europe. Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a réitéré qu'il faudrait des nouvelles mesures pour protéger l'acquis de Schengen, avec contrôle efficace aux frontières extérieures et en interne ses règles d'asile effectivement mises en œuvre. Rappelons qu'en région méditerranéenne, le Luxembourg fait partie des contributeurs en patrouilleurs maritimes au profit de l'opération PSDC EUNAVFOR MED SOPHIA. De plus, le ministre Asselborn a souligné l'importance d'une solidarité envers les États membres de première entrée, dont la Malte fait partie, et a assuré que le Luxembourg s'engagera dans ce sens pour une réforme juste et équitable du système de Dublin. Le Luxembourg a participé à toutes les relocalisations ad hoc qui ont eu lieu depuis Malte depuis l'été 2018 et a jusqu'ici accueilli 30 personnes suite au débarquement de plusieurs navires.