Den Affekot Gaston Vogel huet op sengem Internetsite d’Donnéeë publizéiert, déi d’Police iwwert seng Persoun huet.

AUDIO: Vogel Fichier/Reportage François Aulner

Op sengem Internetsite ass d'Äntwert vun der Police op seng Demande fir den Accès op seng perséinlech Donnéeën ze liesen.

Aus där geet ervir, datt d’Police bësse méi wéi 6 Woche gebraucht huet, fir all d’Donnéeën ze sammelen an dem Affekot ze schécken. Dat ass dorobber zeréckzeféieren, datt ee keng Recherchë mam Numm ka maachen, sou d’Police. Si muss „manuell“ sichen ob den Numm a Procès verbauxen oder Rapporten virkënnt.

Andeems hien d’Äntwert vun der Police publizéiert huet, war de Gaston Vogel awer och sou fein, dem Grand public ze weisen, wat hien esou gestiicht huet.

38 mol steet hien am Fichier "AT" (fir Avertissement Taxés“), also well hien ee gepecht krut. A wéi engem Zäitraum, ass allerdéngs net bekannt.

Des weidere steet den Affekot an der Datebank „journal des affaires“. Eng Kéier well hie selwer eng Plainte an enger Affär vu „Calomnie“ oder „Injure“ gemaach huet.

Eng aner Kéier well hie presuméierten Auteur an enger Affär vun „Opruff zum Haass“ war. 2015 hat de Parquet eng Analys gemaach, nodeems de Gaston Vogel sech an engem oppene Bréif un d’Stater Gemeng iwwert d’Heescherten opgereegt hat.

Am „Journal des incidents“ dann – deen zanter Februar „Einsatzleitsystem“ heescht -, ass de Gaston Vogel 20 mol dran. All Kéiers well bei him doheem, oder a senger Etüd den Alarm ausgeléist gi war. Duerch hie selwer oder seng Sekretärin.

An hirer Äntwert op d’Demande vum Affekot schreift d’Police iwwregens, datt d’Contraventiounen aktuell guer net méi an de Fichier central integréiert ginn.

D’Äntwert op dem Gaston Vogel seng Demande gehäit op alle Fall op e Neits déi wichteg Fro op, an zwar : wéi wäit soll de Sécherheetsapparat Donnéë sammele kënnen, fir fir Sécherheet am Land ze suergen.

Stellt een, dee falsch parkt eng Gefor duer? Dat ass eng vun de kruziale Froen am Debat ronderëm Dateschutz versus bannescht Sécherheet.

Ee Bréif vum Gaston Vogel un den Direkter vun der Police koum um Dënschdeg am Nomëtteg ...

Kee vun dëse Protokoller hat eng juristesch Suite ënnersträicht den Affekot. Hie fuerdert d’Police op, dës Informatiounen direkt ze läschen. De Gaston Vogel seet, hie géing de Grand public permanent weider informéieren iwwert dat, wat den Direkter vun der Police  "dohanne fabrizéiert".

Concerne : Confirmation du casier bis

Monsieur le Directeur,

J’accuse réception de votre longue lettre dans laquelle je trouve la confirmation que vous tenez un casier bis.

Comment pourrait-on expliquer autrement le fait que des papillons de stationnement, de longue date réglés, continuent à y figurer ?

Aucun de ces papillons n’a eu de suite judiciaire.

C’est un pur scandale de les avoir conservés dans les tubes indigestes de la police.

Je vous somme de les effacer incontinent.

Je tiendrai le grand public constamment informé de ce que vous fabriquez là-bas.

 
Recevez mes sentiments.

p. Gaston VOGEL, emp.

(abs. à la signature)

... an och e Bréif un de Minister François Bausch


Concerne
 : Confirmation du casier bis

 

Excellence de la Sécurité Intérieure,

 
La police m’a fait tenir en date de ce jour mon fichier.

Y figurent des papillons de stationnement interdit.

Tous ont été réglés rubis sur ongle.

Causa finita.

Pourquoi continuent-ils à mijoter dans les tubes de la police ?

Voilà rapportée la preuve qu’il existe bien un casier bis.

Quand retrouverez-vous le courage de réagir avec l’énergie qu’on vous connaissait quand, plein de colère, vous vous ficeliez au chêne qui se trouvait à l’endroit où des impies projetaient de construire le tunnel pour la route du Nord, que Vous avez consacré solennellement quelques années plus tard ?

Recevez mes sentiments.

Du koum um Mëttwoch de Moien den Update, un den Direkter ...

Concerne : Confirmation du casier bis

Monsieur le Directeur,

Je reviens à votre courrier daté du 07.08.2019.

Veuillez préciser la date précise des infractions en matière de circulation.

Enfin, que veut dire la phrase : « Vous avez fait l’objet d’une inscription pour convocation ??? »

C’est quoi ça ?

Pourquoi gardez-vous dans votre fichier 38 infractions, toutes en relation avec la circulation et non poursuivies en justice.

Tous les papillons que vous laissez voltiger ont de longue date et aussitôt fait l’objet d’un règlement.

Pourquoi gardez-vous une quelconque trace de ces mini-minissimes incidents, à moins que vous ne considériez qu’ils mettent en danger la sécurité du pays ?

Lisez ce que Reiland, ancien greffier, écrit sur Facebook :

Esou eng Usammlung vun ATën sin ëmmer als Mëttel versuergt gin fir eng "Appreciatioun" iwert eng Persoun ze kréien.

Déi Appreciatioun as dann och dem Parquet gelegentlech matgedeelt gin an éngem neien Procès-verbal.

Do as dann unhand vun enger Lëscht aalen Protokoller dem Prévenu önnerstallt gin, hién géng sech mat Persistenz an Konsequenz net un d'Verkéiersregelen halen.

Wann den Substitut, deen den Protokoll sollt ennerschreiwen fir eng nei Ordonnance pénale ze schécken en schlechten Daag hat, dann huët en den Fall an eng Sëtzung citéiert an en Führerscheinentzug reclaméiert.

Där hun ech alt selwer deemols önnerschriwen, och vun engem Kommerzant vun der Place d'Armes, deen sein Betrieb eréischt Nuets zougemach huët, dann nach Keess an Commandesën huet mussen machen an dann Moies net aus dem Bett komm as fir säin Auto zur Zäit ze réckelen.

Deen hat och eng Ribambelle vun iwert 40 ATën an krut den Führerschäin ofgehol, obschon hién alles ëmmer schéin brav bezuëlt hat.

Beim Me VOGEL wär ech virwetzeg emol ze liésen wat an den Geheimakten vum SRE steet déi mir leider nie ze gesin kréien.

Do mussen och en puer flott "Appreciatiounen" dran vermiérkt sin.

Schreiwt paul reiland op Facebook.

Faut-il supposer que vous gardiez le souvenir de ces petites choses pour salir, le moment venu, un citoyen par ailleurs totalement honorable, qui après 82 ans d’existence, n’a jamais eu quoi que ce fût à se reprocher.

Je veux une réponse à cette question lancinante et je ne baisserai pas les bras.

Recevez mes sentiments.

p. Gaston VOGEL

La présente est adressée en copie au Vice-Président de la Chambre des députés Mr Di Bartoloméo et au député Mr Laurent Mosar.

... an un de Minister Bausch.

Concerne : Confirmation du casier bis

Excellence,

C’est clair désormais, nonobstant toutes objections et protestations de votre collègue Braz, qui ne semble n’avoir toujours rien compris.

C’est en effet dans ce fichier que la police archive tout, même les trucs les plus nuls, comme les avertissements taxés, aussitôt réglés rubis sur l’ongle.

Pourquoi garder des anachronismes, des choses depuis belle lurette éteintes – éteintes dès que le règlement est fait ?

Ou est-ce que vous estimez que les stationnements irréguliers menaceraient les bases de l’Etat monarchique ?

Reiland, ancien greffier, a une réponse cinglante – vous le lirez en annexe.

J’insiste pour que vous agissiez enfin – vous disposez du capital d’énergie pour le faire – à preuve vos gesticulations à l’époque où la Nordstrooss était pour vous encore un champ de bataille.

Kuerz drop koum dës Demande un d'Srel-Direktesch Doris Woltz

CONCERNE : Fichier secret

Madame la Directrice,

Je demande copie intégrale du dossier que vous avez établi sur ma personne.

Cela doit être riche en informations, étant donné que vous me connaissez comme anti-Yankee et anticlérical.

Je suis curieux de lire ce que vous avez pu ramasser ci et là.

 

Profond respect.

 

 Gaston VOGEL

E Mëttwoch am Nomëtteg war et den 3. Bréif un de Policedirekter

Concerne : Confirmation du casier bis

Monsieur le Directeur,

Je reviens à mes courriers antérieurs.

Depuis que j’ai publié votre lettre, certaines personnes m’ont contacté pour manifester leur étonnement que dans le fichier leur remis, ne figurait aucun papillon, et aucune infraction majeure au code de la route, bien qu’ils eussent dépassé la vitesse autorisée et stationné de manière irrégulière.

Je dois donc supposer que vous faites des choix arbitraires en vous focalisant sur certaines personnes, tout en en omettant d’autres, pourtant dans la même situation.

D’où de nouvelles questions que je transmettrai aux députés et à qui de droit.

J’attends une réponse circonstanciée.

Recevez mes sentiments.

p. Gaston VOGEL, emp.

(absent à la signature)