An der Lescht wier ee méi dacks mam Fall confrontéiert gewiescht, datt d'Déieren net déi néideg Dokumenter haten.

Muppen, déi ee sech aus Länner ausserhalb vun der EU op Lëtzebuerg komme léisst, musse géint d’Tollwut geimpft sinn.

De Landwirtschaftsministère schreift, datt een déi lescht Wochen e puer Mol mat Fäll confrontéiert war, wou Hënn net déi néideg Dokumenter an Impfunge géint Tollwut haten. Et ass eng Krankheet, déi am Joer weltwäit nach ëmmer fir eng 60.000 Doudesfäll responsabel ass. Den zoustännege Ministère réit de Leit dofir, keng Hënn aus Drëttlänner opzehuelen, mä sech u professionell Ziichter oder Déierenasyler hei am Land z’adresséieren, wann een en Hond wëllt hunn.

De Communiqué

Importations non conformes de chiens en rapport avec les vaccinations contre la rage (25.10.2019)
Communiqué par: ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural L'Administration des services vétérinaires a été confrontée ces dernières semaines à des importations non conformes de chiens en provenance de pays hors Union européenne. Les non-conformités concernaient les documents requis ainsi que les dispositions relatives à la vaccination contre la rage.

Il est rappelé par la présente que la rage est une maladie très grave incurable qui tue 60.000 personnes dans le monde par an, surtout suite à des morsures de chiens enragés. C'est pourquoi, vu les risques liés à la rage, les Autorités conseillent de ne pas importer des chiens en provenance de pays tiers et de s'adresser plutôt à des éleveurs professionnels ou aux asiles nationaux lors de l'acquisition d'un chien.

Si pour une raison précise, l'importation d'un chien est indispensable, il s'agit de bien s'informer à l'avance à l'Administration des services vétérinaires quant aux conditions d'importation prévues par la législation.