Déi Lëtzebuerger Test-Strategie an der Covid-Kris kritt eng "bonne note" an der neier Risiko-Evaluatioun vum ECDC.

Den ECDC ass den europäeschen Zentrum fir d’Preventioun an d’Kontroll vu Krankheeten. Si hunn de Verlaf vum Covid-19 an der EU, Schwäiz, Norwegen a Groussbritannien an d'Mesuren, déi déi jeeweileg Regierungen decidéiert hunn, ënnert d'Lupp geholl.

D’Efforte vum Grand-Duché, fir ganz vill ze testen, géifen ausdrécklech begréisst ginn, an eis Test-Strategie géif souguer e puer mol am Rapport als Musterbeispill zitéiert ginn, schreift d’Santé an engem Communiqué um Méindeg den Owend.

An der Woch vum 20. Juli goufe beispillsweis hei am Land 10.659 Tester pro 100.000 Awunner duerchgefouert, wat de loin den héchsten europäeschen Taux géif ausmaachen – 5,7 mol souvill wéi d’Land op Plaz 2. An der Belsch sinn et zum Beispill ronn 610 Tester pro 100.000 Awunner, an Däitschland eng 678 Tester an a Frankräich 683 Tester pro 100.000 Awunner.

De Large Scale Testing géif deemno kloer hëllefen, beim Agrenze vum Virus, an den ECDC recommandéiert och allen EU-Länner, fir hir Efforte beim Testen ze maximiséieren. Den ECDC begréisst och all Initiativ vu Contact Tracing, well dat deen einfachsten an dacks séierste Wee ass, fir Infektiounen zréckzeverfollegen. Allerdéngs géing et awer net nëmmen duergoen, genuch ze testen, mee och deementspriechend Mesuren z'erméiglechen, wéi eng Quarantän a genuch Kapazitéiten an de Spideeler.

Weider gëtt am Rapport verdäitlecht, dass déi Länner, déi streng Mesuren hunn an haten, ënner anerem de Confinement an d'Maskeflicht, de Risiko op héich Neiinfektioune miniméieren. Déi ënnerschiddlech Länner ginn och opgefuerdert, verschidden Zenarien auszeschaffen, fir op jidder Fall gutt preparéiert ze sinn. Sou wier et eng gutt Iddi, den Aarbechtsmarché a sämtlech Spideeler a Praxissen dorobber virzebereeden, falls d'Zuel vun den Infektiounen erëm klëmmt.

Den ECDC ass grondsätzlech domadder averstanen, dass Restriktiounen an de Geschäfter, op Veranstaltungen an awer och am Privaten néideg sinn. Ëmmerhin geet et em d'Wuel vu jidderengem an net just ëm d'Wuel vun engem Eenzelen.

Schreiwes vun der Santé

La stratégie de test du Luxembourg mise à l'honneur dans la nouvelle évaluation des risques de l'ECDC (10.08.2020)
Communiqué par: ministère de la Santé

L'importance de disposer d'une stratégie de test exhaustive dans le cadre de la lutte contre le virus est mise en avant tout particulièrement dans la nouvelle évaluation des risques que le Centre européen de prévention des maladies (European Centre for Disease Prevention and Control - ECDC ) a publiée en date de ce jour (https://www.ecdc.europa.eu/en/publications-data/rapid-risk-assessment-coronavirus-disease-2019-covid-19-eueea-and-uk-eleventh). L'ECDC se montre inquiet de l'évolution de la situation au sein de l'Union européenne dont plusieurs pays sont depuis peu confrontés à des augmentations de cas. Selon l'ECDC, les États-membres qui ont opté pour le déploiement de tests à large échelle, en plus d'un système de traçage efficace, comme le fait le Luxembourg, sont mieux dotés pour détecter rapidement une recrudescence de cas, pour identifier des groupes à risques et donc pour limiter les risques d'une nouvelle montée d'infections.

La nouvelle évaluation des risques de l'ECDC relève par ailleurs que les taux de nouvelles infections notifiées dépendent largement du taux de tests effectués. L'autorité sanitaire européenne reconnaît les efforts de notre pays en citant à plusieurs endroits la démarche luxembourgeoise à titre d'exemple. Ainsi, le Luxembourg y est repris comme étant le pays avec le taux de test le plus élevé en Europe avec 10.659 tests par 100.000 habitants pour la semaine du 20 juillet 2020, ce qui équivaut à un taux de 5,7 fois plus élevé que celui du pays occupant la deuxième place dans le classement. « Les tests à large échelle revêtent un rôle clé pour le contrôle des transmissions au sein d'une population, pour assurer un traçage de contact complet et en tant que base d'une surveillance efficace. Les résultats des tests aident à guider les décisions visant à mettre en place des mesures de santé publique. Les tests opérés à large échelle sont cruciaux pour identifier rapidement les flambées locales et éviter ainsi des mesures d'atténuation des risques applicables à toute la population. »

L'ECDC met en garde contre des conclusions hâtives déduites des nouvelles infections reportées. Le Centre souligne que face à la grande diversité des stratégies de testing dans l'UE, il est important d'analyser si une augmentation des nouvelles infections est due à la méthode de test ou à une réelle recrudescence, comme pour le Luxembourg, dont la stratégie de test à large échelle inclut aussi « le dépistage des cas asymptomatiques. » L'ECDC recommande à tous les pays de l'UE de « maximiser les efforts de test avec le but d'offrir un accès rapide à des tests pour tous les cas symptomatiques, y inclus ceux présentant de faibles symptômes. »
Finalement, l'ECDC souligne le rôle crucial qui revient à tout un chacun lorsqu'il s'agit d'adopter un comportement respectueux des règles de prévention mises en place.