D’Beweegung “Youth for Climate” huet d’Ried zur Lag vun der Natioun genotzt, fir d’Politik nach emol un hir Fuerderungen z’erënneren.

D’Plaz virum Cercle war mat Affichen dekoréiert, wou ënnert anerem op de Klima-Noutstand higewise gouf. Et war den Appell un d’Deputéiert an d’Regierungsmembere wärend der Corona-Kris d’Klima-Kris net ze vergiessen.

Wien duerch d’Haaptentrée an de Cercle era wollt, huet ënnert enger Pancarte mam Slogan “Klimaneutralitéit. Ech setze mech an” missten duerchlafen. Déi meescht Politiker hu sech op dat Spill agelooss an hu mat de Vertrieder vu “Youth for Climate” an aneren Ëmweltorganisatioune kuerz diskutéiert. Anerer hunn d’Säitendier geholl, dorënner och de Premier Xavier Bettel, dee bei senger Arrivée nawell e ganz presséierten Androck gemaach huet.

Dozou sot d’Natasha Lepage vu “Youth for Climate”:

“Hien ass einfach iwwert déi verschidde Plakater gaangen ass. Eis weist dat, dass hien d’Klima-Kris net als Kris gesäit, obwuel et och eng Kris ass.”

Schreiwes

Communiqué de presse : La coalition « United for Climate Justice » rappelle l'urgence climatique devant le Premier ministre Luxembourg, le 13 octobre 2020 - Nous, organisations réunies au sein de « United for climate justice », en tant que syndicats et organisations environnementales présentes au Luxembourg, soutenons la jeunesse luxembourgeoise quand elle rappelle l'urgence climatique. Notre société, notre gouvernement et nos députés doivent en faire une réelle priorité pour cette rentrée politique, malgré le contexte sanitaire actuel. Il est évident que toutes sortes de crises - sanitaires, financières, immobilières et sociales - doivent être combattues de manière décidée. Néanmoins, ce sont les changements climatiques qui menacent le plus gravement notre survie sur cette planète. C'est pourquoi un retour vers un modèle de société basé sur une croissance effrénée - et donc sur une économie destructrice de la biodiversité et du climat - est inacceptable.

Il est impératif que les décisions prises par la Chambre des députés soient à 100% en ligne avec les objectifs de l'accord de Paris, et précisément celui de garder le réchauffement de la température globale en dessous des 1,5 ° C. Le gouvernement doit uniquement prendre des mesures qui ne nuisent pas à notre planète à long terme, mais qui au contraire aident à la guérir.

La destruction rampante de nos écosystèmes va mener à d'autres crises, sanitaires et sociales. Plus les déséquilibres écologiques augmentent, plus ils alimentent l'urgence d'agir pour un futur résilient et stabilisé à long terme. Jusqu'à aujourd'hui, l'Union Européenne et la plupart des autres pays responsables des changements climatiques ne suivent pas les recommandations des scientifiques d'implémenter dès aujourd'hui des taux de réduction suffisants pour les émissions de gaz à effet de serre. Au Luxembourg, l'évolution va même à l'encontre des objectifs auxquels notre pays s'est engagés sur la scène européenne et internationale : depuis 2017 les émissions sont reparties à la hausse pour atteindre le niveau catastrophique de 16,31 tonnes de CO2 par habitant en 2019.

Les jeunes - au Luxembourg et à travers le monde entier - ont donc tout à fait raison d'être inquiets face à ce futur incertain et de revendiquer une justice et une stabilité climatique durable pour chacun. Tous les rapports scientifiques concernant le climat, la biodiversité et l'environnement sont unanimes : il faut agir maintenant car le temps presse, l'urgence est là.

Afin de rappeler que leurs inquiétudes et revendications sont toujours d'actualité, les jeunes ont décidé de les apporter devant le Premier ministre Xavier Bettel dans le contexte de son discours sur l'État de la Nation. En effet, un tel discours aujourd'hui ne devrait en aucun cas ignorer l'urgence climatique à laquelle notre société entière fait face. Les messages sur les pancartes représentent leurs préoccupations face à l'urgence climatique.

La coalition « United for climate justice » renouvelle son soutien au mouvement mondial de la jeunesse inquiète pour son avenir qui met en avant les incohérences d'un système sociétal qui détruit la planète et l'humain, en commençant par les plus vulnérables dans les pays du sud et les personnes les plus précaires partout dans le monde.

Les mesures de protection du climat efficaces doivent être prises maintenant et être socialement équilibrées. Y figurent notamment l'accélération de la transition et de l'efficience énergétique, la sortie des énergies fossiles y compris leur financement ou le retour vers une alimentation saine régionale et saisonnière.
Plus que jamais nous devons faire grandir la prise de conscience et montrer notre force face à ces défis qui nous concernent toutes et tous.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux et aidez-nous à porter votre message d'une voix unie.
#United4ClimateJustice
#climatecareuprising