D'Organisateuren hätten hir Haaptziler areecht, dass d'Leit sech nämlech wuel gefillt hätten, och mat den strikte sanitäre Mesuren.

D'Home Expo an de Foireshalen um Kierchbierg wär den Ëmstänn no awer e Succès. Dat seet op d'mannst den Direkter vun der Luxexpo The Box, Morgan Gromy.

Et hätt ee gewisen, dass de Secteur vum Evenementiel awer nach lieft. D'Visiteurszuele wären deemno dëst Joer net dat wichtegst, sou nach de Morgan Gromy.

Extrait Morgan Gromy

Ronn 23.000 Visiteure waren dëst Joer op der "Home Expo".

Schreiwes

HOME EXPO 2020, objectifs atteints !

Dans un contexte particulier et inédit, le salon HOME EXPO 2020 ferme ses portes derrière 23.031 visiteurs venus rencontrer 140 exposants durant neuf jours.

Les témoignages positifs des visiteurs et des exposants se sont multipliés dans la presse et sur les réseaux sociaux. Les visiteurs ont fait part de leur satisfaction quant à la sécurité, au confort et à l'expérience de visite tandis que les exposants ont souligné la motivation du public qui est venu avec un grand nombre de projets concrets. Si le nombre de visiteurs 2020 n'est et ne sera comparable avec aucune autre édition, l'objectif « caché » de Luxexpo The Box a été dépassé, puisque le nombre de visiteur par exposant de 2020 est supérieur de 3% par rapport à l'édition 2019.

« Il ne faut pas oublier le contexte dans lequel nous-nous trouvons. Ce chiffre, 23.031, est un signe fort dans le période que nous traversons, les gens ont besoin de se rencontrer et nous savons organiser ces rencontres. Nous les remercions de nous avoir fait confiance pour ce faire» déclare M. Morgan Gromy, CEO de Luxexpo The Box, qui ne cache pas sa satisfaction.
De nécessaires limitations et un contexte tumultueux

Le concept du salon HOME EXPO 2020 avait été entièrement revu. Le référentiel sanitaire élaboré par Luxexpo The Box au printemps avait été décliné et cela s'était traduit par un réagencement complet des espaces de circulation et d'exposition. Un tiers des exposants n'avait d'ailleurs plus pu trouver leurs places du fait de l'élargissement nécessaire des espaces.

« La crise sanitaire est venue tout bouleverser. Nous avons dû nous adapter en permanence pour proposer un événement sûr, sans compromis sur le confort, mais avec des limitations indispensables malgré tout » nous explique M. Gromy.

Le plus lourd tribut a été de rayer du programme les éléments les plus festifs, une condition nécessaire pour que l'événement puisse avoir lieu. Une vingtaine de cocktails en marge de l'événement n'ont pas eu lieu tout comme le concert du jeu soir ou l'action caritative du dimanche, le spinning marathon de Luxtransplant. Idem pour le programme éducatif et ludique destiné aux enfants ainsi que la garderie qui n'ont pas résisté à la stricte évaluation des risques. Les familles ont dû en conséquence s'organiser différemment ou renoncer à leur visite.

La traditionnelle inauguration s'est transformée en table ronde hybride avec 40 personnes présentes et la possibilité de suivre en direct, « une option qui sera certainement maintenue à l'avenir car c'était une réussite » annonce M. Gromy. Étaient présents Monsieur Henri Kox, Ministre du Logement, Monsieur Lex Delles Ministre du Tourisme et Ministre des Classes Moyennes, Monsieur Raymond Schadeck Président du Conseil d'Administration de Luxexpo The Box ainsi que, en duplex, Madame Lydie Polfer Bourgmestre de la Ville de Luxembourg.

Côté communication, l'exercice était difficile eu égard au caractère anxiogène du contexte. Il aura fallu rassurer et expliquer toutes les mesures et changements apportés comme l'inscription préalable et l'indication d'un horaire approximatif d'arrivée. Auparavant, de nombreuses invitations étaient distribuées dans la presse ou lors d'action de promotion et « il faut le reconnaître, c'était plus facile » complète M. Gromy qui ajoute : « On ne pouvait pas non plus compter sur le public de journée du plateau de Kirchberg (banques, assurances, institutions...), la plupart de leurs employés se trouvant encore en télétravail. »

Les contraintes se sont succédé tout au long de la préparation du salon. Alors que certains pays considéraient le Luxembourg comme zone à risque à 15 jours de l'ouverture, de nombreux exposants ont remis en question leur participation.

« Il a fallu par exemple analyser les cadres réglementaires de 16 Länder, comprendre et expliquer les marges de manœuvre de chacun » nous révèle M. Morgan Gromy, « nous avons convaincu individuellement chaque participant, aucun n'a annulé sa participation » complète-t-il.

Les enjeux étaient donc de taille, mais les efforts de tous ont été récompensés. M. Morgan Gromy indique également que « ce qui a été appris ces derniers mois sera structurant pour les dix prochaines années. L'équipe de Luxexpo The Box est résiliente et agile et ce qu'elle a fait ensemble avec les autorités, les partenaires institutionnels, les exposants et le public est une belle démonstration du 'Let's make it happen !'»

Communiqué par Luxexpo The Box