An der Retrospektiv vun der Santé goufen e Mëttwoch d'Zuele vun infizéierte Schüler a Proffen am Zäitraum vum 10. bis de 16. Oktober verëffentlecht.

Am Zenario 2 goufen et d'lescht Woch 43 Fäll, dat heescht, et goufe maximal 2 Fäll an enger Klass. Am Fondamental ware 17 Schüler an 2 Enseignantë concernéiert. An de Lycéeë goufen 22 Schüler positiv getest. Plus zwee Schüler an de Privat-Lycéeën.

D'lescht Woch gouf et keng Infektiounsketten an enger Schoul, dat heescht, e puer Fäll, déi zesummenhänken. Mä fir dës Woch gëtt analyséiert, ob et e Cluster an enger Schoul gëtt. 5 Erwuessener an zwee Kanner wieren do betraff.

Am Zenario 1 goufen 112 Fäll gemellt. Dat heescht, do gouf et ëmmer just ee Fall an enger Klass. Et geet een de Moment dervunner aus, datt sech net an der Schoul ugestach gouf, mä ausserhalb.

Extrait aus dem Schreiwes:

Parmi les causes de contamination attribuables, le cercle familial reste la source la plus fréquente en augmentant de 25,3 à 31,1% tandis que les cas en lien avec l'éducation et les voyages sont en baisse. Le milieu scolaire fait l'objet d'un suivi attentif par le ministère de la Santé et le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse conjointement, ce qui permet d'identifier rapidement les sources probables. Les cas sans source déterminée sont en forte augmentation avec 43,2% contre 36,6% la semaine précédente.

Concernant le nombre d'élèves et d'enseignants testés positifs au COVID-19 qui fréquentent les écoles au Luxembourg, l'évolution de la situation entre le 10.10.2020 et le 16.10.2020 est la suivante:

Au cours de la période indiquée, aucune nouvelle chaîne d'infection n'a été constatée dans les écoles et lycées au Luxembourg.
Vu l'augmentation importante des chiffres, le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse tient à soulever qu'actuellement un seul cas de « scénario 3 », qui regroupe 5 adultes et 2 enfants, est en train d'être analysé pour la période de référence du 17.10 au 23.10. Dans ce contexte, le ministère tient à souligner à nouveau l'importance des gestes barrières dans les contacts entre adultes. (scénario 3 : chaîne d'infection avec plusieurs cas reliés par une infection intra-scolaire).

Un nombre de 43 cas correspondant à un « scénario 2 » a été constaté dans les écoles et lycées publics et privés (scénario 2 : maximum 2 cas positifs dans une classe avec une source d'infection incertaine ou vraisemblablement extérieure à la classe).
112 cas positifs correspondant à un « scénario 1 » ont été dénombrés dans les écoles et lycées publics et privés. Cette augmentation reflète la récente hausse du nombre de cas positifs dans le pays. Les chiffres actuels montrent que les adolescents sont plus fortement touchés par les infections au COVID-19 que les enfants et que ces infections ont lieu dans la majorité des cas à l'extérieur de l'école. (scénario 1 : enfants et jeunes infectés à l'extérieur de l'école sans qu'il n' y ait eu une propagation du virus à l'école).

L'absence de cas en « scénario 3 » et le nombre limité de cas en « scénario 2 » montrent que les mesures du dispositif sanitaire en place sont efficaces pour limiter la propagation du virus à l'école.