Villes dovunner war ë.a. schonn no engem Bréif vum Educatiounsministère un d'Direktere gewosst, en Donneschdeg koum dat offiziellt Schreiwes.

Wéi schonn annoncéiert, gëtt dëst Schouljoer a Semesteren opgedeelt, net méi an Trimesteren. Dat 1. Semester geet bis d'Fuesvakanz, dat 2. vum 22. Februar bis de 15. Juli. Et sollen op d'mannst sou vill Prüfungen oder Tester pro Semester gemaach gi wéi soss an engem Trimester.

An den ieweschte Klassen am Lycée ass da vun e Méindeg un ofwiesselenden Unterrecht. Dat fir d'4e, d'3e an d'2es-Klassen am Classique an am General, net fir d‘1ères-Klassen, déi gi weider „normal“ an d’Schoul. Zil ass et, datt just nach d'Hallschent vun de Schüler an der Schoul ass an deemno och manner Schüler an de Busser.

Wéi de Lycée dee Rotatiouns-System organiséiert, kann een am Kader vun der Autonomie selwer decidéieren. Zum Beispill andeems d'Klassen an A- a B-Gruppen opdeelt ginn oder eng ganz Klass ofwiesselend an der Schoul, respektiv vun doheem aus den Unterrecht suivéiert. Et kann all Dag ofgewiesselt ginn oder all Woch.

Egal wéi däerf keng Schoulzäit verluer goen. Et ass net manner Programm virgesinn. D'Coursen doheem (virum Bildschierm) si genau wéi den Unterrecht an der Schoul obligatoresch.

Och an der Formation professionnelle solle 50% manner Schüler present sinn. Déi praktesch Coursen am Atelier oder am Labo solle wa méiglech an d'Presenz-Zäit falen.

Pedagogesch Visitten, Ausflich a Reese si bis op Weideres ofgesot.

An der Grondschoul an an der Maison Relais muss een ëmmer wann ee sech am Gebai beweegt vu 6 Joer un de Mask unhunn, och an der Paus soll een dat maachen.

Changementer bei de Vakanzen

2 Woche Fuesvakanz fir Lycéesschüler wéinst dem Wiessel op Semesteren. D'Proffen hunn awer nach conseils de classe.

Dofir ass awer viru Chrëschtdag a virun Ouschteren Unterrecht bis freides mat. Soss haten d'Lycéesschüler do ëmmer 3 Deeg éischter fräi.

Kantinne bleiwen op

Wat d'Iessen an de Lycéeën ugeet, bleiwen d'Restauranten an d'Cafeteriaen op. Déi néideg Sanitärmesurë musse respektéiert ginn an et däerfe just nach 4 Schüler a Schülerinnen op engem Dësch setzen. Donieft gëtt de System vun de "Frupstut" weider ausgebaut, fir datt d'Schüler nawell an der Schoul eppes ze iesse kréien.

Ausflich a pädagogesch Visitten

Am Fondamental an och am Secondaire si Visitten, Reesen an Ausflich bis op Weideres net méi erlaabt, dat gëllt esouwuel fir hei am Land, wéi och fir d'Ausland.

Am Fondamental si pädagoesch Sortien an de Bësch weiderhinn erlaabt.

Schreiwes vum Educatiounsministère

Enseignement en alternance, restaurants scolaires et visites pédagogiques : des mesures renforcées décidées par l’Éducation nationale
Communiqué par: ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse


Le 25 novembre 2020, la Chambre des députés a voté la loi modifiant une série de mesures de lutte contre la pandémie COVID-19. Pour aligner le dispositif sanitaire de l’Éducation nationale (Stufeplang) sur ces nouvelles mesures de portée générale et contribuer ainsi aux efforts nationaux pour endiguer la propagation du coronavirus, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse a décidé des adaptations qui s’appliqueront à partir du 30 novembre jusqu’aux vacances de Noël. Elles concernent l’enseignement en alternance aux classes supérieures du lycée, les restaurants scolaires et l’annulation des excursions et visites pédagogiques.

1. Enseignement en alternance aux classes supérieures du lycée

Lors de la conférence de presse le 12 novembre 2020, le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, avait annoncé qu’en cas d’un lockdown partiel décidé par le gouvernement, les classes supérieures de l’enseignement secondaire passeraient en même temps au modèle d’enseignement en alternance. L’introduction au niveau national d’un tel modèle d’enseignement ne pourra en effet contribuer à réduire les mouvements et contacts des jeunes que si les contacts sociaux sont réduits en même temps au niveau de la société entière.

En cohérence avec la nouvelle loi et pour réduire sensiblement le nombre d’élèves simultanément présents au lycée, les classes supérieures suivantes fonctionneront, à partir du lundi 30 novembre 2020 et jusqu’au début des vacances scolaires de Noël, selon un système faisant alterner enseignement en présentiel et enseignement à distance :

  • classes de 4e, 3e et de 2e de l’enseignement secondaire classique, et
  • classes de 4e, de 3e et de 2e de l’enseignement secondaire général,
  • classes suivantes de la formation professionnelle : 4TP, 3TP, 2TP, DP1 et DP2

Pour permettre aux élèves des classes terminales de se préparer au mieux aux examens de fin d’études, les classes terminales continueront de fonctionner en présentiel.

Le modèle de l’alternance est mis en place dans le cadre de l’autonomie des lycées, c.-à-d. que les lycées choisissent eux-mêmes le modèle selon lequel ils feront fonctionner les classes concernées :

  • soit en divisant les élèves de chaque classe en deux groupes A et B ;
  • soit en alternant pour la classe entière les phases d’enseignement en présentiel et d’enseignement à distance.

L’alternance peut être journalière ou hebdomadaire.

La participation des élèves est obligatoire aussi bien aux cours en présentiel qu’aux cours à distance. Les cours à distance se déroulent en temps réel via « Teams » selon l’horaire normal. Différentes approches sont possibles et combinables : filmer le cours, diffuser une présentation Powerpoint, etc. Pendant le cours, les élèves peuvent à tout moment interagir avec l’enseignant et les camarades de classe. Un guide pédagogique portant sur l’organisation efficace de l’enseignement et de l’apprentissage à distance a été distribué à tous les élèves et enseignants.

En formation professionnelle, les cours en atelier et en laboratoire sont à privilégier pour l’enseignement en présentiel. L’enseignement à distance est recommandé pour les cours théoriques. La formation en entreprise n’est pas impactée par les nouvelles mesures.

L’année scolaire 2020-2021 est organisée en semestres pour toutes les classes de l’enseignement secondaire, y compris les classes inférieures. Le premier semestre s’étend du 15 septembre 2020 au 12 février 2021 ; le deuxième du 22 février 2021 au 15 juillet 2021.

2. Restaurants scolaires

À l’enseignement secondaire, les restaurants scolaires et cafétérias restent ouverts, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. Les tablées sont limitées à 4 personnes.

La distribution des « Frupstuten » (repas chaud) est élargie. En raison de la capacité d’accueil restreinte des restaurants scolaires, les élèves peuvent prendre leur repas (« Frupstut » ou autre collation) dans des salles de classes désignées à cet effet par les directions des lycées. Le nombre d’élèves qui prennent leur repas dans une même salle de classe est limité à 10.

3. Excursions scolaires et visites pédagogiques

À l’enseignement fondamental et à l’enseignement secondaire, les visites, voyages et excursions scolaires sont annulés, à l’intérieur du pays comme à l’étranger.

À l’enseignement fondamental, les sorties pédagogiques en forêt restent permises. Le nombre de classes qui pourront organiser une sortie ensemble est limité à deux.

***

En complément de ces deux nouvelles mesures, le ministère tient également à rappeler les mesures déjà communiquées le 12 novembre 2020, dans le cadre de la présentation du rapport sur la situation de la COVID-19 dans les établissements scolaires :

  • Éducation physique et natation Vu le bienfait des activités sportives pour la santé physique et mentale des jeunes, les cours d’éducation physique et de natation sont maintenus selon les règles actuellement en vigueur (activités extérieures et sports individuels privilégiés, groupes de maximum 4 élèves pour les sports collectifs, mesures barrière obligatoires sauf port du masque pendant les efforts physiques).

  • Port du masque à l’enseignement fondamental et dans les structures d’accueil À l’enseignement fondamental, le port du masque est indiqué dans les cours de récréation. Il est obligatoire à l’intérieur du bâtiment scolaire, excepté lorsque les enfants sont assis à leur place. Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les structures d’accueil (maisons relais, etc.) dès que les enfants circulent.

  • Réunions professionnelles et entretiens avec les parents

    Les réunions professionnelles de plus de quatre personnes se tiennent désormais par visio-conférence. Pour les réunions avec les parents d’élèves, des entretiens individuels sont à fixer en présentiel à l’école, dans le respect des mesures sanitaires et des gestes barrière qui s’imposent. Ceci vaut également pour l’échange avec les parents sur les bilans intermédiaires à l’enseignement fondamental.