De Staat huet sech engagéiert, den Iwwerliewende vun der Shoah eng forfaitaire Zomm vun enger Millioun Euro ze bezuelen.

Holocaust Gedenkdag a Shoah / Reportage Monica Camposeo

Méi wéi 75 Joer nom Enn vun der Besatzungszäit hunn d’Regierung an déi jiddesch Communautéit um Mëttwoch en Accord ënnerschriwwen, deen d’Entschiedegunge fir d’Spoliatiounen an de 40er Jore reegele soll.

Accord tëscht Regierung an der jiddescher Communautéit
De Staat huet sech engagéiert, den Iwwerliewende vun der Shoah eng forfaitaire Zomm vun enger Millioun Euro ze bezuelen.

An deem Accord gouf och festgehalen, dass d‘Fondation pour la Mémoire de la Shoah 120.000 Euro am Joer fir eng Period vun 30 Joer fir hir Aarbecht vun der Erënnerung un der Shoah kritt.

Och de Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale kritt fir 10 Joer 65.000 Euro am Joer zougesprach.

Am Ganzen engagéiert sech de Staat fir 2 Milliounen Euro bis 2025 fir universitär Recherchen an Aarbechten, déi den Accès zu archivéierten Dossieren erméiglechen, zur Verfügung ze stellen.

Dës Decisioune wieren eng logesch Konsequenz, nodeems een zesummen versiche géing, d’Geschicht opzeschaffen, esou de Staatsminister Xavier Bettel op der Pressekonferenz.

Viru 76 Joer gouf d'KZ vun Auschwitz befreit

Zanter 2005 gëllt de 27. Januar als Gedenkdag fir den Holocaust, dem nationalsozialistesche Mord u méi ewéi 6 Millioune Judden. Déi Verbrieche vu Mënschen u Mënschen dierfen net vergiess ginn, fir dass se sech net widderhuelen.

Viru 76 Joer gouf d'KZ vun Auschwitz befreit
Zanter 2005 gëllt de 27. Januar als Gedenkdag fir den Holocaust, dem nationalsozialistesche Mord u méi ewéi 6 Millioune Judden.

Den Zentrum fir politesch Bildung stellt dofir zanter Joren ëmmer e ganze Programm op d'Been, fir och de Schülerinnen a Schüler de wichtege Sujet méi no ze bréngen. Am Atert-Lycée zu Réiden war eng Liesung aus dem Anne Frank sengem ''Tagebuch''. D'Schauspillerin Fabienne Hollwege liest zanter 14 Joer aus dësem Buch.

D'Anne Frank war zwee Joer am Exil zu Amsterdam verstoppt, koum duerno awer an e KZ an ass do am Alter vun nëmme 16 Joer gestuerwen. Hiert Tagebuch bitt och de Jonke vun haut en Accès an déi wichteg Thematik vum Holocaust.

Hei d'Schreiwes

Signature de l'accord entre le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et la Communauté juive relatif aux questions non résolues dans le cadre des spoliations de biens juifs liées à la Shoah (27.01.2021)

Communiqué par: ministère d'État

Le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg et la Communauté juive sont parvenus à un accord relatif aux questions non résolues dans le cadre des spoliations de biens juifs liées à la Shoah. Cet accord a été signé par le gouvernement, représenté par le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, d'une part, et le Consistoire israélite de Luxembourg, représenté par leur Président Albert Aflalo, d'autre part. Dimitri Dombret, représentant de la World Jewish Restitution Organization en Europe et François Moyse, Président de la Fondation luxembourgeoise pour la Mémoire de la Shoah, sont cosignataires de cet accord.

L'accord comprend notamment les éléments suivants :

• Un soutien direct aux survivants de la Shoah à hauteur de 1 million d'euros.
• La Fondation luxembourgeoise pour la Mémoire de la Shoah bénéficiera d'un budget annuel de 120.000 euros sur une période de trente ans. Cette même Fondation sera dotée de missions supplémentaires tel que le soutien des sites du patrimoine historique juif qui ont un lien avec l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
• Acquisition du Couvent de Cinqfontaines et création d'un centre éducatif et commémoratif approprié.
• Augmentation du budget annuel du Comité pour la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale, symbole fort d'une approche inclusive des trois communautés représentées au sein de ce Comité, à savoir les représentants de la résistance, les enrôlés de force et bien entendu les victimes de la Shoah.
• Un budget pour la recherche de 2 millions d'euros sera mis en place. Ce budget sera consacré à trois volets :
o La recherche universitaire indépendante ;
o La recherche de provenance ;
o Des travaux facilitant l'accès aux Archives nationales.
• Une stratégie nationale de lutte contre l'antisémitisme sera élaborée par le gouvernement luxembourgeois et le Consistoire.
• Trois groupes de travail continueront leurs travaux ou seront mis en place:
o Le premier groupe de travail aura comme objectif l'identification et la restitution, le cas échéant, de comptes bancaires dormants.
o Un groupe de travail identique sera mis en place pour les assurances.
o Au sujet des œuvres d'art et d'autres biens culturels, un troisième groupe de travail sera créé.

Cet Accord est la suite logique et l'aboutissement des décisions prises au courant des dernières années par le gouvernement. De plus, l'accord n'est pas seulement ancré dans le passé. Il rend honneur aux victimes et aux faits historiques d'il y a plus de 75 ans, mais la majorité des mesures concernent le présent et le futur.
La cérémonie de signature a eu lieu le 27 janvier 2021, date anniversaire de la libération du camp de concentration d'Auschwitz.