Am Hangar vun der Air Rescue um Findel huet e Méindeg de Moien de mëttlerweil 5. Impfzenter am Land seng Diere fir de Public opgemaach.

Impfzenter um Findel / Reportage Tim Morizet

De Premier Xavier Bettel an de Romain Schneider a senger Qualitéit als Santésminister faisant fonction hunn déi nei Ariichtung besicht.

D'Impfcampagne leeft den Ament gutt, esou de Constat vum Premier Xavier Bettel bei der Ouverture am neien a 5. Impfzenter mat Sëtz um Findel an de Gebailechkeete vun der Air Rescue. Mam neien Zenter géif een d'maximal Capacitéit vum Impfen op 55.000 Dosissen d'Woch eropsetzen, soubal den néidege Vaccin dann och zu Lëtzebuerg ukënnt.

„Elo wëlle mer nach e leschten Impfzenter opmaachen an den Ausstellungshalen. Hei kéinten nach eng Kéier eng 40.000 Leit geimpft ginn. Dat heescht, mir géifen op en Total vu 95.000 Impfungen d'Woch kommen. Mä fir kënnen zu 100% ze schaffen, brauche mer och 100% vum Material an do läit bekanntlech de Problem", sou de Premier.

600 Persounen hate sech fir e Méindeg am Zenter bei der Air Rescue ugemellt. En Zenter, dee batter néideg gewiescht wier, fir d'Leit am Oste vum Land besser ze verdeelen, heescht et vun der Santé.

„Ech mengen, datt mer no enger méi schwéierer Ulaf-Phas elo gesinn, datt et richteg gutt virugeet. Och dës nei Capacitéiten, déi hei geschaaft goufen um Findel mat 9.000 Impfungen, déi pro Woch kënne gemaach ginn. Dat gëtt eis e gudde Rhythmus, fir datt dat Zil, dat fir Juli gestallt ass, och kann erreecht ginn", huet de Romain Schneider ënnerstrach.

Ma wat fir Vaccine ginn dëser Deeg iwwerhaapt geimpft? Eng Fro un den Dr. Sébastien Français, Vaccinatioun-Coordinateur vun der Santé:

Aktuell kommen haaptsächlech Liwwerunge vu Biontech/Pfizer an AstraZeneca zu Lëtzebuerg un. 2.400 Dosisse sollen dës Woch vun Johnson&Johnson bäikommen.

„Dat ass ganz variabel. Et hänkt haaptsächlech vun de Liwwerungen of a wéi eng Impfstoffer grad am Land accessibel sinn. Den Ament hu mer ongeféier déi nämmlecht Liwwerunge bei Pfizer/Biontech an AstraZeneca", huet den Dr. Sébastien Français geäntwert.

Extrait Dr. Sébastien Français

Donieft soll déi nächst Deeg dann och am Grand-Duché mat dësem Impfstoff vaccinéiert ginn.

„Wat scho gutt ass. Et ass e One-Shot, wéi een dat esou schéi seet. Et brauch ee kee Rappell ze maachen", sot de Xavier Bettel.

Extrait Xavier Bettel

Den Ament géifen 80% vun de stockéierten Impfstoffer gesprëtzt ginn. 20% géife fir méi schlecht Zäiten an der Reserv gehale ginn. E leschten Impfzenter soll deemnächst och an den Ausstellungshalen um Kierchbierg opgemaach ginn. E plus vu 40.000 Impfungen d'Woch.

Trotz engem gudden Impf-Rhythmus wier e renge Lëtzebuerger Impfpass bis ewell net envisagéiert, esou de Premier Xavier Bettel. Do géif ee sech dem europäesche System upassen. E Wee zeréck an eng gewëssen Normalitéit misst awer preparéiert ginn.

Leschte Chifferen no goufen zu Lëtzebuerg bis ewell 127.000 Vaccinatioune verdeelt. 33.000 Persoune goufe scho fir 2. geimpft. Aktuell kréie Persounen tëscht 55 a 64 Joer hir Invitatioun fir e Rendez-vous geschéckt.

Déi aner Impfzentre sinn um Lampertsbierg, Ettelbréck, Esch-Belval a Munneref.

Schreiwes

Xavier Bettel et Romain Schneider ont visité le nouveau centre de vaccination « Luxembourg Air Rescue » au Findel (12.04.2021)

Communiqué par: ministère d'État / ministère de la Santé

En date du 12 avril, le Premier ministre, ministre d'État Xavier Bettel et Romain Schneider, en sa qualité de ministre de la Santé faisant fonction, ont visité le nouveau Centre de vaccination hébergé au hangar de la Luxembourg Air Rescue (LAR) au Findel, dans la commune de Sandweiler, qui a ouvert ses portes le même jour.
L'ouverture de ce centre de vaccination porte le nombre maximal de files de vaccination pouvant être opérées à 64. Les capacités de vaccination hebdomadaires (ouverture 6 jours sur 7 y compris les jours fériés en semaine ou un samedi, de 7 à 19 heures) s'élèvent en ce moment à quelque 50.000 injections. Actuellement, 6 files sont ouvertes et 20 à 25 personnes travaillent de manière permanente au centre.
Le déroulement et les heures d'ouvertures sont les mêmes que pour les autres centres de vaccination. Les invitations à participer à la vaccination sont envoyées par la poste aux personnes concernées à chaque phase successive du déploiement de la vaccination.

Dans le centre de vaccination, le passage de la personne à vacciner comprend cinq étapes, à savoir :
• Accueil : la personne arrive au centre de vaccination et son rendez-vous est contrôlé par le personnel de sécurité. Afin de respecter les gestes barrière et d'éviter des files d'attente, il est important de respecter l'heure de son rendez-vous.
• Enregistrement : la personne se présente à l'enregistrement qui est assuré par des agents de l'Administration des Douanes et Accises, le Corps grand-ducal d'incendie et de secours et l'Armée. À partir du code barre figurant sur l'invitation ou sa carte de sécurité sociale est créé le dossier patient correspondant.
• Attente : la personne est orientée vers la zone d'attente où le flux des personnes est géré par des agents communaux qui l'invitent à rejoindre une file de vaccination.
• Vaccination : si la personne a répondu « oui » à une des questions du formulaire lors de sa prise de rendez-vous, elle aura une consultation avec un médecin avant d'être vaccinée. Dans le cas contraire, elle sera vaccinée immédiatement. La personne vaccinée recevra son certificat de vaccination et, si nécessaire, son 2e rendez-vous.
• Repos : la personne peut rejoindre une zone de repos après la vaccination. La zone est surveillée par des secouristes du Corps grand-ducal d'incendie et de secours.

Plus d'informations sur le site : https://covid19.public.lu/fr/vaccination/centre-vaccination.html.