10 Milliounen Euro huet d'Entreprise Cebi an den neie Fuerschungszenter investéiert.

Industrie-Fuerschungszenter zu Steesel / Rep. Nadine Kremer

An all Auto an an all Stot an Europa ass warscheinlech op d'mannst ee Stéck, dat zu Steesel produzéiert gouf. Dat soen déi Responsabel vun der Elektromechanik-Firma Cebi, déi hei hire Sëtz huet. Fir der séierer Entwécklung notamment am Automobilsecteur nozekommen, huet de Betrib elo en neie Fuerschungszenter opgemaach.

An dat mat enger feierlecher Inauguratioun a Presenz vum Ierfgroussherzog, vum Steeseler Buergermeeschter a vum Wirtschaftsminister. De Verschläiss, deem d'Bestanddeeler vun engem Auto a senger Lafzäit ausgesat sinn, kann hei am Fuerschungszenter an e puer Deeg simuléiert ginn.
„Eis nei Testinstallatiounen erlaben eis et, fir den ëmmer méi héijen Ufuerderungen aus dem Automobilsecteur gerecht ze ginn, wat d'Tester ugeet vun eise Produkter, déi am Fong an d'Phas vun der Entwécklung mat agebaut ginn", sou d'Lynn Elvinger, Direktiounsmember.

De Fuerschungszenter ass awer net nëmme fir d'Firma selwer, ma och op fir aner Entreprisen, zum Beispill aus dem Weltraumsecteur. Esou kann zum Beispill getest ginn, ob e Baudeel dem ganz rengen Arizonastëbs Stand hält, oder ob e Stéck d'Geruckels aushält, wann et mat enger Rakéit an de Weltraum geschoss gëtt.

„Mir hunn och méi grouss Maschinne kaf, wéi mir am Fong fir eisen interne Gebrauch gebraucht hätten, mä dat erlaabt eis et, fir och kënnen extern Clienten eis Zerwisser unzebidden."

10 Milliounen Euro huet d'Entreprise an den neie Fuerschungszenter investéiert, mat Hëllef och vum Wirtschaftsministère.

"Dat hei ass wierklech e Beispill vun engem Investissement, wat net gemaach gi wär ouni déi Neistarthëllefen, déi mer ausbezuelt hunn am Wirtschaftsministère. Dat heescht, déi Hëllefen, déi am Kader vun der Lutte géint de Covid gemaach gi sinn, fir justement d'Betriber z'encouragéieren, fir an Innovatioun z'investéieren an an d'Digitaliséierung, méi ëmweltfrëndlech Prozesser, an dat ass genee dat, wat hei mat deem Fuerschungszenter elo méiglech gemaach ginn ass", huet de Franz Fayot betount.

De Chiffre d'affaire vun der Cebi zu Lëtzebuerg ass wärend dem Krisejoer 2020 ëm 14 Prozent agebrach. 2021 erwaart ee sech awer nees, iwwert den Ëmsaz vu gutt 85 Milliounen Euro vun 2019 erauszekommen.

Schreiwes Wirtschaftsministère

S.A.R. le Grand-Duc héritier et Franz Fayot ont inauguré une nouvelle infrastructure de recherche avec un laboratoire d’essais chez l’entreprise Cebi à Steinsel (30.04.2021)

Communiqué par : ministère de l’Économie

Publié le 30.04.2021 à 17:57

S.A.R. le Grand-Duc héritier et le ministre de l’Économie, Franz Fayot, ont visité en date du 30 avril 2021 les locaux de la société Cebi à Steinsel pour inaugurer le nouveau laboratoire d’essais de pointe de la société, unique en son genre dans la grande région, et accessible à des utilisateurs privés et publics externes.

Le groupe Cebi a toujours placé l’innovation et la technologie au cœur de sa stratégie d’entreprise. En 2018 est née l’idée de développer son laboratoire en un centre de tests moderne qui serait également accessible à des sociétés externes. Cebi Luxembourg SA s’est équipé d’une cinquantaine d’installations, nouvelle génération, sur plus de 1.000 mètres carrés. Ces infrastructures ont été modernisées grâce au soutien financier du ministère de l’Économie. Après plus de deux ans de travaux, l’infrastructure de recherche & développement de Cebi Luxembourg peut désormais offrir un service de tests complet (résistance aux vibrations, aux chocs thermiques, chambre CEM, etc.) unique dans la Grande Région et compte déjà quelques projets de tests avec des partenaires dans les pays voisins.

Au cours de la visite, le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a déclaré: «Le développement de Cebi au cours de ses 45 années d’histoire est remarquable et démontre à quel point l’entreprise a toujours été résolument orientée vers l’avenir. Grâce à cette nouvelle infrastructure de tests, le groupe va non seulement améliorer le processus de développement de ses propres produits, mais également contribuer à la création de compétences spécifiques sur son site luxembourgeois. Ceci devrait également permettre des synergies avec d’autres acteurs du secteur automobile au Luxembourg et dans la Grande Région. L’entreprise contribue ainsi au rayonnement du Luxembourg en tant que haut lieu de l’industrie.»

René Elvinger, CEO de Cebi Group, a ajouté: «Nous sommes heureux de pouvoir inaugurer aujourd’hui la nouvelle infrastructure de recherche avec le laboratoire d’essais de Cebi Luxembourg. Nous souhaitons remercier l’État luxembourgeois, et notamment le ministère de l’Économie, pour leur support tout au long du projet. Grâce à leur support, nous avons pu installer des équipements très spécifiques dans notre laboratoire de tests, qui sont rares dans la Grande Région. Nous avons investi 28 millions d’euros au cours des 3 dernières années sur le site de Luxembourg. Une partie de ces investissements était destinée à la nouvelle infrastructure de recherche ainsi que dans des projets d’innovation de nos produits et industrie 4.0. Ces investissements nous permettent de relever les défis futurs.»

Installé depuis 1976 à Steinsel, Cebi Luxembourg SA (anciennement ELTH SA), est mondialement reconnu dans le développement et la fabrication de composants électromécaniques (thermostats, capteurs de température, sonde de niveau, etc.) pour le secteur de l’automobile et de l’électroménager. La société, aujourd’hui leader européen, fournit tous les constructeurs automobiles européens et presque 100% des producteurs d’électroménager en Europe. Dans les véhicules ou les appareils électroménagers de chaque foyer européen, on retrouve au moins un composant venant du site de Luxembourg. Le groupe compte 670 salariés au Luxembourg et près de 3.500 à travers le monde, répartis sur 11 sites de production, 7 centres de R&D et un centre de développement de lignes d’assemblage automatique. En 2021, la société projette également l’ouverture d’un nouveau site de production à Jiaxing en Chine.