Déi gréissten Hausse vun den Neiinfektioune gëtt et an der Alterskategorie tëschent 60 a 74 Joer.

Déi lescht Woch hu sech 727 Residentë mat Covid-19 ugestach, dat sinn 102 Fäll manner wéi déi Woch virdrun, respektiv e Minus vun 12 Prozent. D'Zuel vun de PCR-Tester, déi gemaach goufen, ass par conter an d'Luucht gaangen op knapp 50.000.

Covid-Wocheréckbléck / Reportage Dany Rasqué

Wann een de Wochebilan vun der Santé kuckt, fält op, datt et net méi haaptsächlech déi Jonk sinn, déi sech den Ament ustiechen.

Déi gréissten Hausse vun den Neiinfektioune gëtt et an der Alterskategorie tëschent 60 a 74 Joer. Do geet den Inzidenzwäert ëm 47 Prozent an d'Luucht, e Plus vu 14 Prozent gëtt et an der Altersgrupp vun de Leit, déi tëschent 45 an 59 Joer hunn, bei de Leit vu méi wéi 75 Joer a bei deene ganz Jonken tëschent 0 a 14 Joer gëtt et e Plus vu 16 Prozent.

Nach déi Woch virdru goufen dräi Véierel vun den Infektiounen an den Alterskategorien tëschent 15 an 29 respektiv tëschent 30 a 44 Joer festgestallt. Do ginn d'Zuelen elo awer erof.

Iwwer 7 Deeg gekuckt a pro 100.000 Awunner geet de globalen Inzidenzwäert erof. Vun 130 op 115. D'Famill war d'lescht Woch dann och erëm déi Plaz, wou sech am meeschten ugestach gouf, an engem Véierel vun de Fäll war si d'Source vun den Neiinfektiounen. Op zweeter Plaz de Loisir mat 16.7% an op drëtter Plaz war d'Educatioun mat 8,6 Prozent. Do goufen et 212 Fäll an engem Zenario 1, 17 Fäll an engem Zenario 2 an 12 Fäll an engem Zenario 3. Eng Infektiounskette gouf et net.

Bei 35 Prozent vun den Infektioune konnt een d'lescht Woch net soen, wou se hierkommen.

D'Situatioun an de Spideeler: Do goufen et d'lescht Woch 8 nei Admissiounen op enger normaler Statioun, op den Intensivstatioune bleift et bei 4 Better mat Covid-19-Patienten. D'Altersmoyenne läit bei 48 Joer.

D'lescht Woch sinn zwou Persounen, déi de Virus haten, gestuerwen.

D'Zuel vun de Leit, déi komplett geimpft sinn, läit elo bei knapp 310.000. Déi lescht Woch goufen iwwer 38.000 Leit geimpft.

Un Hand vun den Analysen, déi de LIST am Ofwaasser mécht, gëtt festgestallt, datt d'Presenz vum Virus sech stabiliséiert, op deem méi héijen Niveau, dee mer zënter dësem Mount hunn. D'Iwwerschwemmungen d'lescht Woch haten awer och Auswierkungen op de Suivi am Ofwaasser.

Wéi et mat deene verschiddene Varianten ass, dat deelt den nationale Gesondheetslaboratoire e Freideg mat.

Offiziellt Schreiwes

COVID-19: Rétrospective de la semaine du 12 au 18 juillet (21.07.2021)

Communiqué par: ministère de la Santé / Laboratoire national de santé (LNS) / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Pour la semaine du 12 au 18 juillet, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a diminué de 829 à 727 cas (-12%), ainsi que le nombre de leurs contacts étroits identifiés, qui est passé à 2.431, contre 2.890 cas la semaine précédente (-16%).

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 5 au 11 juillet a augmenté de 43.303 à 49.879.

9 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 17 pour la semaine d’avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 247. Depuis l’introduction des auto-tests, 786 résultats positifs ont été déclarés, avec 0 cas pour la semaine du 12 juin au 18 juillet (contre 91 déclarations la semaine précédente). Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité.

En date du 18 juillet, le nombre d'infections actives a diminué à 1.498 par rapport à 1.553 au 11 juillet et le nombre de personnes guéries est passé de 69.886 à 70.666. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 est resté stable avec 27,5 contre 27,9 ans.

Pour la semaine du 12 au 18 juillet, 2 nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer.

Dans les hôpitaux, 8 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés ont eu lieu dans l’unité des soins normaux, contre 6 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés reste stable à 4. La moyenne d’âge des patients hospitalisés n’a que légèrement augmenté (de 45 à 48 ans).

Taux de positivité et taux d’incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a diminué de 0,95 à 0,89. Le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing, contact tracing)  est passé de 1.91% à 1,46%. Le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, est passé de 4,49% à 4,20%.

Le taux d'incidence a diminué avec 115 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 130 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente.

Le taux d’incidence a augmenté dans toutes les tranches d’âge à l’exception des 15-29 ans et des 30-44 ans qui enregistrent une diminution (-16% et -26%). La plus grande augmentation a été enregistrée dans la tranche d’âge des 60-74 ans (+47%). Une augmentation a été enregistrée dans les tranches d’âge des 0-14 ans (+16%), 45-59 ans (+14%) et des 75 ans ou plus (+16%).

À noter que 74% de tous les cas de la semaine dernière ont été enregistrés dans les groupes d’âge des 15-29 et 30-44 ans.

Quarantaines et isolements

Pendant la semaine du 12 au 18 juillet, 1.965 personnes se trouvaient en isolement (+26%) et 1.801 en quarantaine (-30%).

Contaminations

Pour les 727 nouveaux cas, le cercle familial reste la source la plus fréquente (25,2%) suivi par les loisirs (16,7%), l’éducation (8,6%) et les voyages à l’étranger (8,2%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable augmente de 33,2 à 35,3%.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 12 au 18 juillet, 38.367 doses ont été administrées au total. 13.457 personnes ont reçu une 1re dose et 24.909 une 2e, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 21 juillet à 665.316 (1re et 2e dose). 309.600 personnes présentent un schéma vaccinal complet.

L’évolution des variants

Les données relatives au séquençage des variants seront publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-of-microbiology/revilux/.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 

Le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 12 au 18 juillet confirme la stabilisation des valeurs de flux de SARS-CoV-2 au niveau élevé observés depuis le début du mois de juillet. Une tendance comparable est observée au niveau des stations d’épuration prises individuellement. Il est à noter que les inondations ayant touché le pays en fin de la semaine du 12 au 18 juillet ont perturbé le suivi des contaminations dans les eaux usées en fin de semaine.

L'ensemble des rapports CORONASTEP est disponible sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.