Et sinn déi éischt e bësse méi roueg Deeg zanter Méint an der Kannerklinik.

Déi lescht Wochen a Méint koumen nieft den normalen Urgencen nämlech och ongewéinlech vill kleng Patiente mat enger sougenannter RSV-Infektioun an de CHL. Dëse respiratoresche Syncytial-Virus ass bei wäitem net nei, ma normalerweis verbreet e sech éischter am Wanter. An déi lescht Méint huet en d'Ekipp vun der Kannerklinik deels un hir Limitte bruecht.

RS-Virus/Reportage Maxime Gillen

Am beschte Fall ass et just e liichten Houscht an d'Nues, déi leeft. Ma eng RSV-Infektioun kann och zu schlëmmem Houscht bis hin zu Otemnout féieren, wéi d'Kannerdoktesch Dr Isabel de la Fuente erkläert.

"C'est un virus respiratoire qui pour la plupart du monde donne une infection banale surtout donc un gros rhume, mais pour les personnes sensibles, ça sont surtout les tout jeunes enfants en-dessous de 2 ans ou alors des enfants avec des problèmes de santé ou des personnes avec des systèmes immunitaires plus faibles, peut donner des complications plus graves avec une infection des voies respiratoires inférieures et qui entrainent surtout chez les tout petits des insuffisances respiratoires par des bronchiolites, donc c'est des inflammations et des infections des poumons."

E richtegen Traitement géint dës Krankheet gëtt et allerdéngs bis ewell net.

"C'est les enfants eux-mêmes qui doivent passer à travers l'infection avec leur système immunitaire combattre l'infection, mais nous ce qu'on fait c'est les soutenir. Donc les traitements ça va des fois de la simple surveillance des tout petits pour être sûr qu'ils ne font pas des complications graves à l'assistance respiratoire sévère avec des ventilations plus invasives."

Normalerweis ass d'Saison vun deem Virus tëscht November a Mäerz, ma dëst Joer ass et am Abrëll op eemol akut ginn, mat Spëtzten am Juni a Juli vu bis zu 240 Patiente pro Dag an der Urgence vun der Kannerklinik. Firwat dat dëst Joer esou spéit lassgaangen ass, hätt sécherlech och mam Covid ze dinn, esou den Urgentist an der Kannerklinik, den Dr Claude Schalbar.

"Warscheinlech ass et ze erklären duerch d'Situatioun mam Covid, wou effektiv iwwert de Wanter d'Protektiounsmesuren, d'Masken, d'Distanciatioun, d'Fonctionnement vun de Schoulen an alles dat gemaach huet, dass déi Infektioun net dee Moment komm ass an dass warscheinlech dee Moment den Immunsystem och e bësse manner preparéiert war, dass et dowéinst war, dass d'Kanner vill méi krank gi sinn. Mä et muss een awer och soen, dass déi Viren an den RS-Virus och, déi hunn all esou en Zyklus an do sinn ëmmer erëm all puer Joer e Joer, wou da richteg schlëmm ausfält."

Dass et eng weider Well vun Infektioune wäert ginn, dat wier evident, esou d'Dr de la Fuente, ma wéini dës kéim, wier dëst Joer schwéier ze soen.

"On espère avec les progrès d'arriver à un vaccin ou à des médicaments efficaces, mais ce n'est pas le cas pour le moment. On n'a pas de vaccin ni des médicaments et donc c'est sûr qu'on va avoir une autre epidemie. Est-ce qu'elle va être décalée et donc généralement on commence au mois de novembre, est-ce qu'on va déjà le voir revenir le RSV au mois de novembre ou est-ce que ça va être décalé? Je pense qu'on ne peut pas répondre encore, on va voir, on va découvrir ça les prochains mois."

Fir Enkpäss an der Kannerklinik an Zukunft z'evitéieren, sollen 8 Better bäikommen. Ausserdeem gi bis Enn dës Joers nach 4 weider Dokteren agestallt.

Fir d'Kanner dann och an Zukunft virun enger RSV-Infektioun ze schützen, wier et wichteg, d'Hänn reegelméisseg gutt ze wäschen. Ausserdeem sollt ee kee Kontakt mat klenge Kanner hunn, wann ee sech krank spiert. Besonnesch vulnerabel si Puppelcher ënner dräi Méint.