Zanter 1883 steet d'Schoul zu Ettelbréck, ma mat der Rentrée 2021 kritt de Lycée technique agricole eng Adress ronn 10 Kilometer méi wäit ëstlech.

Op dräi an engem hallwen Hektar goufen zu Gilsdref e komplett neit Schoulgebai mat 56 Klassesäll, 18 Atelieren, enger Hal fir Maschinnen, enger Sportshal, enger Kantin an enger Bibliothéik opgeriicht. Ma wéi esou dacks hei am Land, huet sech de Wee dohin nawell gezunn.

Ackerbauschoul plënnert - Reportage Maxime Gillen

Driwwer geschwat gëtt schonn zanter Joerzéngten. Zanter 2007 steet fest, wou dat neit Gebai soll hikommen. Ma et sollt awer nach bis 2016 daueren, bis effektiv deen éischte Bagger ugefaangen huet mat schaffen. Ee Virdeel hat déi laang Prozedur um Enn dann awer, fënnt den Direkter vum Lycée, Tom Delles: "Et hätt een nämlech gemierkt, dass d'Schoul sech am Laf vun där jorelaanger Planung nach vill verännert hätt. Zum Beispill wieren nei Formatioune bäikomm, déi Lokalitéite gebraucht hunn, déi uganks net mat ageplangt waren. An do hätt een dat meescht awer nach mat ënner Daach bruecht."

En Internat, wat ursprénglech mat geplangt gi war, gouf allerdéngs iergendwann gestrach. Dobäi wier eng Demande dofir do, esou den Direkter. Ëmmerhi kéimen d'Schüler aus dem ganze Land dohin: "Dofir hofft hien dann och, dass hei nach eng Solutioun fonnt gëtt, schliisslech hätt déi Dikrecher Hotelsschoul dee selwechte Problem."

Iwwert de Summer gëtt dann elo awer emol geplënnert. An d'Logistik vun där Plënneraktioun schéngt dann och net ëmmer esou ganz einfach ze sinn: "Virun allem d'Maschinnen aus den Atelieren ze plënneren, ass méi schwiereg. Dat wäert dann och nach dee ganzen August iwwer daueren." 

Wat dann nach zu Gilsdref feelt, sinn d'Zären. Déi sollen an deem nächste Joer gebaut ginn. A bis dohi ginn déi al Zären zu Ettelbréck weider genotzt. Ma och déi al Klassesäll bleiwen net laang eidel: "De Gros vum Gebai wäert vum Lycée Technique vun Ettelbréck genotzt ginn an de Rescht ass fir d'Formation des adultes reservéiert."

D'Demande fir d'Formatioune vun der Ackerbauschoul wier dann och nach ëmmer grouss, ëmmerhi wieren dës Beruffer haut bal méi wichteg wéi jee: "An Zäite vu Klimakris an Ëmweltproblemer géifen esou Leit gebraucht ginn. Et géif een och Formatiounen offréieren, no deenen d'Leit an déi Richtung weider kéinte studéieren. An deem Beräich géif et zu Lëtzebuerg nach ëmmer u Leit feelen."

Apropos Ëmwelt. E Vëloswee fir bis op Gilsdref gëtt et aktuell nach net. D'Schoulbusser moies an owes wieren zwar assuréiert, ma Gilsdref ass soss awer bei Wäitem net esou gutt un den ëffentlechen Transport ugebonne wéi Ettelbréck. Deemno musse sech wuel virun allem d'Employéeë vum Lycée an Zukunft eng afale loossen. Well fir déi ronn 200 Mataarbechter ginn et dann och just eng 100 Parkplazen.

Hei dat offiziellt Schreiwes!

Le Lycée technique agricole déménage à Gilsdorf (05.08.2021)

Communiqué par: ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse

Le Lycée technique agricole (LTA) accueillera ses élèves à partir de la rentrée 2021/2022 dans un tout nouveau bâtiment situé à Gilsdorf, dans la commune de Bettendorf.

Le lycée de tradition, fondé en 1883 à Ettelbruck, se présente aujourd’hui comme une école innovante, qui prépare aux métiers de la nature.

L’offre scolaire du LTA englobe aussi bien les classes inférieures (voie d’orientation) et les classes supérieures (section des sciences naturelles) de l’enseignement secondaire général que des formations professionnelles uniques au Luxembourg, dans le domaine de l’agriculture (CCP-DAP-DT), de l’horticulture (pépiniériste-paysagiste, fleuriste, maraîcher et floriculture au niveau DAP et CCP), de l’environnement naturel (DAP et DT) et de la mécatronique (mécatronicien agri-génie civil au niveau DAP et DT et mécatronicien de véhicules utilitaires au niveau DAP). Toutes ces formations offrent des débouchés vers des professions variées, intéressantes et hautement qualifiées.

À Gilsdorf, le lycée bénéficiera d’infrastructures modernes qui répondent parfaitement aux exigences des formations offertes, dont notamment:

  • 29 salles de classe;
  • 27 salles spéciales (informatique, biologie, chimie, physique, agriculture, horticulture, environnement naturel et forestier, éducation artistique);
  • 18 ateliers et laboratoires (ajustage, mécanique, électrotechnique, bois, constructions métalliques, machines horticoles, forestières et agricoles, atelier de réparation, etc.);
  • un hall pour machines agricoles;
  • 2.400 m2 de serres;
  • une salle de sport multifonctionnelle;
  • un restaurant et une cafétéria;
  • une bibliothèque;
  • le service psycho-social et d'accompagnement scolaires (SePAS), etc.

Les quelque 600 élèves du LTA pourront ainsi être regroupés sur un site unique. Seuls certains travaux pratiques effectués dans les serres ou les champs continueront d’être effectués à Ettelbruck ou à Bettendorf.

La conception technique du bâtiment se distingue par une isolation thermique performante, une utilisation optimale de l’éclairage naturel, une ventilation naturelle pour la majorité des locaux et la production de chaleur par une centrale de chauffage munie d’une chaudière à déchets verts et copeaux de bois afin de maximiser l’utilisation d’énergies renouvelables.

Le nouveau site pourra, à terme, accueillir jusqu’à 800 élèves et offre ainsi la possibilité de continuer à développer une offre de formations déjà bien fournie.

Dès la rentrée 2021/2022, deux nouvelles formations préparent les élèves au certificat de capacité professionnelle d’ouvrier agricole et au diplôme de technicien en mécatronique agri-génie civil.

Nouvelle adresse du Lycée technique agricole (à partir du 30 août): 1, Kréiwénkel, L-9374 Gilsdorf (commune de Bettendorf).

Accès en transports publics:

  • Arrêt bus: «Diekirch, Akerbauschoul»
  • Arrêts secondaires: «Diekirch, rue Merten» et «Diekirch, Neie Kolleisch»