Dat deelt de Finanzministère e Sonndeg an engem Communiqué mat.

Domadder behält de Grand-Duché déi bescht méiglech Notatioun, genee sou wéi och scho bei den Agencë Moody's, Standard & Poor's a rezent DBRS Morningstar. Grond wier déi gutt finanziell Situatioun vum Land, déi op engem budgetären Equiliber géif fundéieren.

Weider gëtt den Triple A domadder erkläert, dass Lëtzebuerg och an der Pandemie sech finanziell séier erhuele konnt. Schonn am 4. Trimester 2020 war de PIB um Niveau, wou e virun der Pandemie war.

L'agence de notation Fitch confirme la note maximale AAA pour le Luxembourg (15.08.2021)
Communiqué par: ministère des Finances


L'agence de notation Fitch a confirmé le « AAA » du Grand-Duché de Luxembourg avec une perspective stable. Ainsi, le Luxembourg conserve la meilleure notation possible. A l’instar de Fitch, d'autres agences de notation telles que Moody's, Standard & Poor's et récemment DBRS Morningstar ont attribué cette note au Luxembourg, en confirmant une fois de plus la bonne situation financière du pays grâce à son approche budgétaire équilibrée.

Fitch explique la notation AAA par la résilience du Luxembourg face au choc de la pandémie de COVID-19, le PIB réel ayant déjà retrouvé son niveau d'avant la pandémie au quatrième trimestre de 2020. Grâce à la structure de l'économie luxembourgeoise avec, en particulier, le poids relativement faible des secteurs des services intensifs « en contact » et compte tenu du vaste soutien déployé par le gouvernement en faveur des entreprises et des ménages confrontés à des restrictions, le Luxembourg a su surmonter la crise en affichant une performance économique relativement soutenue. Fitch prévoit une croissance du PIB de +4,6 % cette année, suivie de +3,0% l'année prochaine et de +2,3% en 2023. Elle s'attend à ce que le déficit public tombe à -2,3% du PIB cette année-ci et à -1,6 % en 2022 avant de se réduire à -0,8% en 2023.

L'agence de notation est convaincue que les finances publiques sont le garant de la notation AAA. Fitch estime que la dette publique pourrait atteindre 28,3% du PIB en 2023, contre 24,9% en 2020. Néanmoins, le ratio d'endettement du Luxembourg resterait le plus faible parmi ses pairs notés AAA par Fitch, et bien en dessous de la médiane AAA de 44 % du PIB. La solidité des finances du Luxembourg constitue par ailleurs un coussin de sécurité supplémentaire contre une éventuelle hausse des dépenses liées au vieillissement au cours des prochaines décennies.

Malgré le fait que les prix de l'immobilier résidentiel continuent d'augmenter, Fitch estime que les risques pour la stabilité financière liés à cette évolution sont atténués par la position financière généralement confortable des ménages et par le faible coût du service de la dette. Le système bancaire luxembourgeoise demeure en outre bien capitalisé. Les risques éventuels découlant des changements dans la fiscalité internationale sont entourés d’une incertitude considérable en attendant les modalités précises des réformes attendues.

Fitch souligne enfin que le Luxembourg présente des indicateurs de gouvernance et des bilans publics et externes solides, ainsi qu'un revenu par habitant exceptionnellement élevé. La situation budgétaire confortable dégagé au cours des années précédant la crise auront permis au pays de mettre en œuvre une réponse économique robuste face à la pandémie, tout en maintenant des fondamentaux stable.

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente : « La notation de Fitch souligne l'importance de la solidité des finances publiques pour un petit pays comme le nôtre. Elle constitue la base nécessaire pour relever les défis des années à venir et nous permet de lutter contre les conséquences économiques et sociales de la pandémie. Notre ratio d'endettement figure parmi les plus bas parmi les pays notés AAA et je suis convaincu qu’en poursuivant une approche prudente et équilibrée sur le plan budgétaire, le Luxembourg sera en mesure d’affronter l'avenir sereinement. »