Duerch erneierbare Waasserstoff loosse sech ënner anerem an der Schwéierindustrie elo scho verschidde Prozesser méi klimaneutral ausféieren.

De Méindeg de Moien huet de gréngen Energieminister Claude Turmes op eng Pressekonferenz agelueden, wou hien Alternativen zum aktuellen Energiesystem virgestallt huet. Ee vun deene wichtegste Piliere wäert do den erneierbare Waasserstoff sinn: "A verschiddene Secteuren ass d'Dekarboniséierung duerch direkt Elekrifikatioun schwéier ëmzesetzen, wéi zum Beispill an der Schwéierindustrie. Do ass de Waasserstoff eng villverspriechend Alternative ouni Karbon, fir d'Energiewend ze begleeden", esou de Claude Turmes.

De Waasserstoff géing et net just erlaben, Energie ze stockéieren, mee och se ouni Karbonfräisetzung nees ze aktivéieren. Erneierbare Waasserstoff, hiergestallt mat erneierbaren Energien, géing am Géigesaz zu fossillem Waasserstoff keng Zäregasemissioune duerch seng Produktioun fräisetzen.

Lëtzebuerg géing seng Prioritéit weiderhin op Energie-Effikassitéit an direkt Elektrifikatioun setzen, dat heescht d'Ersetze vun Energiesourcen duerch fossillfräie Stroum. "Nodeems déi allgemeng Stroumnofro duerch Effikassitéitsmesürë reduzéiert an all Prozess, deen och elektresch kann ofgewéckelt ginn, mat gréngem Stroum leeft, wäert den erneierbare Waasserstoff eng complementaire Roll spillen", esou de Minister.

Et géifen aktuell pro Joer ronn 450 Tonne fossille Waasserstoff op d'Industrie zeréckgoen. An engem éischte Schrëtt soll elo de fossillen duerch erneierbare Waasserstoff ersat ginn, ier och bei méi schwierege Prozeduren do, wou et méiglech ass, op Elektroenergie soll gesat ginn. De Mëttwoch wëll de Minister d'Strategie och den Deputéierten an der Chamber virstellen.

De Communiqué

Stratégie hydrogène du Luxembourg – relever les défis de la décarbonation (27.09.2021)

Communiqué par: ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire

Le 27 septembre 2021, le ministre de l'Énergie, Claude Turmes, a présenté la «Stratégie hydrogène du Luxembourg», qui prépare le Luxembourg pour le défi de la décarbonation de notre économie et de notre système énergétique par la mise en œuvre d’un éventail de mesures.

«Dans certains secteurs difficiles à décarboner par électrification directe, comme par exemple l’industrie lourde, l’hydrogène (H2) est une alternative décarbonée prometteuse pour accompagner la progression de la transition énergétique», explique le ministre de l’Énergie, Claude Turmes.

L’hydrogène permet de stocker de l’énergie, et de la libérer sans empreinte carbone. Ce dernier atout est directement lié au bilan écologique de la production de l’hydrogène. Seul l’hydrogène renouvelable, produit à partir d’énergies renouvelables, ne cause pas d’émissions de gaz à effet de serre, contrairement à l’hydrogène fossile.

Il est à noter que la priorité du Luxembourg va à l’efficacité énergétique et à l’électrification directe. «Après avoir réduit la demande totale en énergie par des mesures d'efficacité énergétique et après avoir décarboné tous les processus qui peuvent être électrifiés directement avec de l'électricité verte, l'hydrogène renouvelable pourra jouer un rôle complémentaire dans l’intégration de secteurs difficiles à décarboner par électrification directe, comme l’industrie lourde», continue le ministre.

Au Luxembourg, une consommation annuelle d’hydrogène fossile d’environ 450 tonnes (H2) a pu être identifiée dans l’industrie. La substitution de cet H2 fossile par de l’H2 renouvelable devra constituer un objectif intermédiaire (émission de GES de >5.000 tonnes (CO2) par an) avant de parvenir à la décarbonation progressive d’autres procédés difficiles à décarboner par le biais de l’électrification.

La stratégie hydrogène du Luxembourg

  • décrit le contexte de la décarbonation par le biais de l’hydrogène dans le cadre de l’ambition d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050,
  • dresse un état des lieux, et estime le potentiel de décarbonation par l’emploi de l’hydrogène et
  • propose sept mesures clé pour la promotion de la production, de l’importation et de l’utilisation de l’hydrogène renouvelable visant une réduction des émissions de gaz à effet de serre, et donc d’assurer l’implémentation de la présente stratégie.

Mesure 1: Contribuer à la définition du cadre légal, règlementaire et régulateur au niveau de l’UE.
Mesure 2: Coopérer avec les États membres de l’UE et des pays tiers.
Mesure 3: Identifier les opportunités au Luxembourg – recherche et innovation.
Mesure 4: Passer au concret – des projets phares à étudier et à réaliser.
Mesure 5: Prioriser les actions – vers une décarbonation ciblée par l’hydrogène renouvelable.
Mesure 6: Développer les instruments pour un marché de l’hydrogène renouvelable.
Mesure 7: Implémenter et améliorer en continu – Taskforce H2 Luxembourg.