D'véiert Covid-Well ass der Ministesch Lenert no do. D'Zuelen vum Wocheréckbléck ënnermaueren dëst.

Am Wocheréckbléck vun der Santé goufen et d'lescht Woch genee 981 Neiinfektiounen. Dat sinn der bal 200 méi, wéi d'Woch virdrun.

Den Inzidenz-Taux vun de Persounen, déi sech nei mam Virus ugestach hunn a komplett geimpft waren, leit bei 105 op 100.000 Awunner. Dësen neien Taux ersetzt jo zanter zwou Wochen aner Statistiken, fir der Santé no, méi reell d'Situatioun vun vaccinéierte Leit ënnert de neien Infizéierten duer ze stellen. Bei den Ongeimpften ass en op 241 op 100.000.

De Covid-Wocheréckbléck

An der ENAD an der Stad gouf et iwwerdeem en Zenario 4: am Erwuessenelycée goufen et 7 positiv Fäll an enger cinquièmes Klass.

Wéinst dem Virus waren d'läscht Woch 1740 infizéiert Leit an der Isolatioun; ronn 4200 an der Quarantaine.

Wou gëtt sech ugestach?

All drëtten Neiinfizéierten huet sech an der Famill ugestach, 14% an der Schoul, 7% bei enger Freizaitaktivitéit an 6,5% op der Schaff. D'Reesen an d'Ausland als Corona-Source si bal komplett ewechgefall.

17 Patiente waren an de Spideeler, wouvunner der 11 net geimpft waren. Vun den 7 Patienten an der Rea waren der 5 net vaccinéiert. D'Situatioun an de Spideeler gëtt als stabel beschriwwen. D'Altersmoyenne vun de Patienten ass vun 67 op 51 Joer gefall.

D'lescht Woch sinn och nees 2 Leit a Relatiounen mam Virus verscheet. D'Altersmoyenne vun den Affer leit bei 71 Joer.

All d'Tauxen goungen d'lescht Woch erop: de Reproduktiouns-Taux vun 1,11 op 1,17 an de Positivitéits-Taux vun 4,8 op 5,9%. Den Inzidenz-Taux geet vun 124 Fäll op 155 fir 100.000 Awunner op 7 Deeg erop.

D'Impfungen dann: d'lescht Woch goufen eng 10.500 Dosen gesprëtzt - eng 3.500 Persounen kruten de Booster. Aktuell sinn domat 415.500 Leit am Land komplett geimpft, wat en Impf-Taux vun 75% vun de Leit iwwer 12 Joer ausmécht.

Och an allen 13 Kläranlagen, wou de LIST Echantillonen hëllt, goung d'Prevalenz vun den viralen Réckstänn liicht an d'Luucht.

Schreiwes

COVID-19: Rétrospective de la semaine du 18 au 24 octobre (27.10.2021)

Communiqué par : ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse / ministère de la Santé / Laboratoire national de santé (LNS) / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

 

Pour la semaine du 18 au 24 octobre, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a augmenté de 786 à 981 cas (+25%), ainsi que le nombre de leurs contacts étroits identifiés, qui est passé de 3.114 à 4.031 cas (+29%).

Parmi les 981 nouvelles infections, le taux d’incidence des nouvelles personnes testées positives non-vaccinées est de 241,39 pour 100.000 habitants et de 104,76 pour 100.000 habitants pour celles qui avaient un schéma vaccinal complet.

Parmi les hospitalisations, 11 patients sur 17 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés (6 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 5 patients sur 7 en soins intensifs n’étaient pas vaccinés.

Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 18 au 24 octobre a légèrement augmenté de 16.480 à 16.754.

13 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 17 pour la semaine d’avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 371. Depuis l’introduction des auto-tests, 804 résultats positifs ont été déclarés (aucun cas pour la semaine du 18 au 24 octobre). Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité.

En date du 24 octobre, le nombre d'infections actives a augmenté à 1.691 par rapport à 1.395 au 17 octobre et le nombre de personnes guéries est passé à 78.430 (par rapport à 77.746). La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 a augmenté de 31,9 à 33,8 ans.

Pour la semaine du 18 au 24 octobre, 2 nouveaux décès en lien avec la COVID-19 sont à déplorer. L’âge moyen des personnes décédées est de 71 ans.

Dans les hôpitaux, la situation reste plutôt stable dans l’unité des soins normaux, avec 17 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés (contre 15 la semaine précédente), alors qu’aux soins intensifs le nombre de lits occupés a augmenté de 4 à 7. La moyenne d’âge des patients hospitalisés a baissé de 67 à 51 ans.

Taux de positivité et taux d’incidence

Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a légèrement augmenté avec 1,17 par rapport à 1,11 la semaine précédente, alors que le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, contact tracing) est passé de 4,77% à 5,86%.

Le taux d'incidence a augmenté à 155 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 124 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente.

Par rapport à la semaine précédente, le taux d’incidence a augmenté dans toutes les tranches d’âge, sauf chez les 75 ans ou plus (-10%). La plus grande augmentation est enregistrée chez les 60-74 ans (+89%) suivi des 15-29 ans (+51%) et des 45-59 ans (+51%).

Le taux d’incidence le plus élevé est enregistré chez les 0-14 ans avec 231 cas pour 100.000 habitants. Les taux d’incidence les plus bas sont enregistrés dans la tranche d’âge des 75 ans ou plus.

Quarantaines et isolements

Pendant la semaine du 18 au 24 octobre, 1.740 personnes se trouvaient en isolement (+13%) et 4.169 en quarantaine (+23%).

Contaminations

Pour les 981 nouveaux cas, le cercle familial reste la source de contamination la plus fréquente (34,8%) suivi par l’éducation (14,3%), les loisirs (7,2%) et le travail (6,5%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable a augmenté légèrement à 29,7%.

Scénario 4 à l’École nationale pour adultes

Les 14 et 15 octobre 2021, deux cas positifs ont été diagnostiqués dans une classe de 5e de l’École nationale pour adultes (ENAD). La classe a été mise en quarantaine le 19 octobre suite à la détection d’un troisième et quatrième cas. Le testing réalisé a fait apparaître trois autres cas, portant à sept le nombre total de cas positifs et déclenchant un scénario 4.

Les mesures mises en œuvre ont permis d’éviter que le virus ne se propage dans d’autres classes de l’école.

Vaccinations: point de situation

Pour la semaine du 18 au 24 octobre, 10.556 doses ont été administrées au total. 4.734 personnes ont reçu une 1re dose, 2.330 une 2e et 3.492 personnes ont reçu une 3e dose, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 26 octobre à 808.801. 415.448 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 75,1% par rapport à la population vaccinable (donc la population 12+).

Mise à disposition de tests PCR COVID-19 gratuits aux personnes ayant reçu une 1re dose de vaccin avant le 10 novembre

Les personnes qui se sont décidées en faveur d’une vaccination, qui seront donc vaccinées partiellement avant le 10 novembre, recevront 5 bons pour des tests PCR COVID-19 afin de se faire tester gratuitement lors de la phase de transition avant l’administration de leur 2e dose dans un des laboratoires d'analyses de biologie médicale accrédités au Luxembourg (BioNext, Ketterthill, Laboratoires réunis).

Cette prolongation de date initialement fixée au 1er novembre, vise à inciter les personnes non encore décidées à se faire vacciner avant l’entrée en vigueur du nouveau régime CovidCheck au 1er novembre.

Les prochains passages du «Impf-Bus on tour» 

Le bus de vaccination sera présent lors des évènements suivants:

29.10                  11-17 heures           City Concorde Bertrange
29.10                  11-15 heures           Parking Kichechef, Capellen
ainsi que dans différents quartiers de la Ville de Luxembourg.

Plus de détails surhttps://www.vdl.lu/de/die-stadt/coronavirus-covid-19/mobiles-impfzentrum-impf-bus.

À noter que la vaccination se fait sans rendez-vous (carte d’identité et carte CNS obligatoires). Les personnes qui viennent faire leur 2e dose doivent ramener également leur le certificat de vaccination de la 1re dose.

L’évolution des variants

Les données relatives au séquençage des variants sont publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-of-microbiology/revilux/.

Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2 

Le niveau de contamination des 13 stations d’épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 18 au 24 octobre a montré une prévalence toujours élevée du coronavirus dans les eaux usées au niveau national. Les niveaux d'ARN viral détectés étaient assez similaires à ceux observés au cours de la semaine précédente, avec toutefois une légère tendance à la hausse. Au niveau régional, la tendance générale est très similaire.

L'ensemble des rapports CORONASTEP est disponible sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.