124.000 Mol huet d'lescht Joer den Telefon um 113 gerabbelt, d'Police huet iwwer 1.600 Führerschäiner agezunn, de Gros dovunner wéinst Alkohol.

D'Beamten hunn dann nach knapp 10.000 Kontrolle gemaach, fir ze kucken, ob d'Covid-Reegelen agehale ginn. Déi Chiffere ginn aus dem Aktivitéitsrapport vun der Police ervir, an deem confirméiert gëtt, datt d'Pandemie d'lescht Joer hir Aarbecht mat am meeschte gepräägt huet.

De Rapport 2021 vun der Police - Reportage Dany Rasqué

Op där enger Säit duerch d'Kontrollen, déi d'Beamte gemaach hunn, op där anerer Säit awer och duerch d'Manifestatioune géint d'Corona-Politik vun der Regierung, déi d'Police encadréiert huet a wou virun allem um Enn vum Joer d'Gewalt an d'Luucht gaangen ass.

Eng Situatioun, mat där d'Beamten am Grand-Duché bis dohinner nach net an deem Mooss confrontéiert waren. Den Zentraldirekter fir Strategie a Performance bei der Police, den Alain Engelhardt: "Et war bëssen e Wandel do, deen eis géintiwwer getrueden ass. Mir si scho gewinnt, op Manifestatioune present ze sinn, mä normalerweis geet dat relativ roueg zu Lëtzebuerg iwwert d'Bün. Hei war et schonn esou, datt verschidde Verhale méi Reaktivitéit vun der Police erfuerdert hunn."

Donieft hunn am Oktober d'lescht Joer eng 2.000 polnesch Manifestanten zu Lëtzebuerg géint d'Fermeture vun engem Kuele-Wierk demonstréiert. Och do hat d'Police e gréisseren Dispositif en place an huet an Zesummenaarbecht mat hire Kolleegen aus der Belsch um Kierchbierg an um Lampertsbierg d'Sécherheet assuréiert.

D'Zuel vun de Mataarbechter, déi d'Police huet, fir hiren Aufgaben nozekommen, ass am Laf vum leschte Joer geklommen: "Ee vun de Schwéierpunkte vun de leschte Joren ass eist Rekrutement gewiescht, fir d'Police massiv ze verstäerken. Mir sinn um Enn vum leschte Joer op 2.815 Mataarbechter gewiescht, wat eng considerabel Augmentatioun ass. Mir hunn 9 Prozent am polizeileche Kader bäikritt a 17 Prozent am ziville Kader."

Zënter 2018 kann een d'Police och iwwert en elektronesche Kommissariat kontaktéieren. Zejoert goufen eng 7.800 Dossieren iwwert den digitale Wee eragereecht. Dat ass eng Hausse vu 40 Prozent.

Schreiwes vun der Police

RAPPORT D'ACTIVITÉS 2021 DE LA POLICE LUXEMBOURG
Le rapport d'activités 2021 de la Police Luxembourg vient d'être publié et peut être consulté sur le site Internet de la Police sous l'adresse https://police.public.lu/fr/votre-police/a-propos-de-la-police/rapport-activites.html.


Événements marquants
En 2021 aussi, la pandémie constituait une des préoccupations majeures de la Police.

Dans le cadre du respect des mesures de lutte contre la pandémie, les agents ont effectué quelque 9.500 contrôles spécifiques lors desquels 3.900 avertissements taxés respectivement convocations ont été établis.

De plus, la Police a encadré les multiples manifestations contre les mesures du gouvernement. Alors que la plupart des manifestations se sont déroulées de manière paisible, la situation a changé en fin d'année avec une augmentation considérable du nombre de participants mais surtout une tendance accrue à la violence. Ainsi la Police a mis en place à diverses occasions d'importants dispositifs de maintien de l'ordre rassemblant des centaines d'agents.

Parmi les autres événements marquants de l'année, il y a lieu de citer le dossier de la sécurité dans le quartier de la gare à Luxembourg-Ville, où un concept préventif et répressif a été mis en place ensemble avec le ministère de la Sécurité intérieure et les autres acteurs concernés, ainsi que la manifestation " Turow " le 22 octobre où un dispositif policier conséquent (en collaboration avec les collègues belges) a encadré une manifestation contre la fermeture d'une mine en Pologne et paré ainsi à tout débordement éventuel.


Police judiciaire
Le rapport d'activité revient ensuite sur les grandes tendances et les phénomènes majeurs au niveau de la police judiciaire et notamment dans les domaines de la criminalité contre les biens et les personnes, la criminalité organisée, la criminalité économique et financière ainsi que l'appui opérationnel.

Police administrative
Dans le domaine de la police administrative, le rapport fait état des efforts au niveau de la prévention et de l'instruction routière. Citons à titre d'exemple que les agents de prévention ont réalisé pas moins de 500 séances en matière de stupéfiants au fondamental et à l'enseignement secondaire, 581 séances en matière de prévention contre la violence ou encore plus de 100 visites à domicile en matière de prévention des cambriolages.


En matière de circulation routière, la Police a contrôlé en 2021 environ 6.600 chauffeurs dans le cadre de contrôles systématiques d'alcoolémie et a réalisé en outre quelque 6.000 contrôles dans le cadre de campagnes de sécurité routière. Au total, 1.630 permis de conduire ont été retirés en 2021.

L'administration
Au niveau du personnel, l'on note une croissance de 9% pour les carrières policières et de 17% pour les carrières civiles. Fin 2021, la Police compta 2.815 membres, dont 557 femmes. Le budget a lui aussi connu une évolution positive.


Au centre d'intervention d'urgence (CIN), environ 124.000 appels d'urgence furent enregistrés en 2021, ce qui revient à plus de 300 appels par jour en moyenne.

Mais le 113 n'est pas l'unique moyen pour entrer en contact avec la Police :

- L'ensemble des commissariats - 13 à trois roulements et 21 à deux roulements - assurent un accueil du public, de préférence sur rendez-vous.

- Le e-commissariat, lancé en 2018, permet de réaliser un certain nombre de démarches en ligne. Ce service, qui est en phase avec les attentes des citoyens, reste un grand succès. En 2021, quelque 7.800 dossiers furent introduits par voie digitale, précisément via MyGuichet.lu, ce qui représente une augmentation de près de 40% par rapport à l'année précédente. À noter que ce service représente par ailleurs une décharge considérable pour les unités du terrain.

L'Employer Branding
Comme le recrutement constitue une des grandes priorités de la Police, les efforts se sont poursuivis tout au long de l'année. À part les communications régulières sur les nombreuses possibilités de carrière et la diversité des métiers au sein de la Police, les efforts se sont concentrés sur la promotion des vacances de poste dans les carrières civiles, les assermentations, les informations sur la procédure de recrutement pour les carrières policières et bien entendu sur la grande campagne de recrutement policier dans les groupes de traitement B1 et C1 telle que prévue dans le cadre du plan de recrutement extraordinaire au profit de la Police.


Finalement le rapport d'activités informe aussi sur les projets d'infrastructures, la formation, les missions étrangères où sont engagés des membres de la Police ainsi que sur le nouveau service de médiation dont le but est de résoudre d'éventuels conflits internes.