Wéi d'Santé offiziell matdeelt, wier de gesondheetlechen Zoustand vum Kand stabel.

Aktuell ass d'Kand an engem Isolement. De Foyer de jour, wou d'Kand dra war, bleift op. Keen anert Kand huet Symptomer vun den Afepouken. De Foyer gouf vun der Inspection sanitaire kontrolléiert. All Kanner an Erwuessener, déi mam Kand a Kontakt waren, goufen informéiert.

D'Santé huet dann och fir e Freideg um 14 Auer eng Pressekonferenz vun der Ministesch Paulette Lenert iwwert déi aktuell Situatioun zu den Afepouken annoncéiert.

D'Santé preziséiert, datt d'Afepouken zanter engem Mount vun der WHO als international Urgence klasséiert ginn. Och wann de Virus sech bis ewell an eenzelen Communautéiten géif verbreeden, sou kéint all Persoun sech ustiechen.

D'Symptomer si rout Punkten um Kierper, Féiwer, Hals-, Muskel- a Kappwéi grad wéi Middegkeet.

Fir d'Verbreede vun den Afepouken ze verhënneren, gëtt op de Contact Tracing gesat, op den Isolement vun den infizéierte Persounen an d'Vaccinatioun vun de Risikogruppen, déi jo zanter e Mëttwoch och hei am Land ugelaf ass.

Geimpft gëtt nëmmen am CHL an op Rendez-vous - et gëllt den 44 11 - 31 29.

Bis ewell krut Lëtzebuerg 1.400 Vaccinen geliwwert. D'éischt Vaccinatioun geschitt an zwou Dosisse mat engem Ecart vun 28 Deeg.

Et funktionéiert och eng Helpline bei der Santé ënnert dem 247-65533 oder och de Site www.variole-singe.lu

An der Belsch ginn et aktuell iwwer 600 Fäll vun Afepouken - d'lescht Woch gouf et och en éischte Fall vum Virus, dee bei enger Fra detektéiert gouf.

D'Hallschent vun de Patienten an der Belsch hu 37 Joer oder méi. D'Krankheet betrëfft essentiell Männer, déi sexuell Rapporten mat anere Männer hunn. De Risk sech un ze stiechen ass natierlech awer net op dëse Grupp vun Leit eleng limitéiert - all Persoun ka sech infizéieren.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

Un cas de variole du singe confirmé chez un enfant en bas âge
Communiqué par : ministère de la SantéLe ministère de la Santé confirme un cas d'infection à virus de la variole du singe chez un enfant. L'enfant se trouve dans un état stable et non inquiétant et il est placé en isolement.

L'inspection sanitaire a effectué une visite au foyer de jour fréquenté par l'enfant en début d'après-midi.

Le contact tracing a été réalisé et les personnes concernées ont été informées. Le foyer de jour en question reste opérationnel, aucun autre enfant présentant à ce stade des symptômes. Les enfants et adultes ayant eu un contact potentiel avec l'enfant infecté ne sont pas des personnes à risque de développer des formes graves de la maladie. Néanmoins, l'Inspection sanitaire restera en contact journalier avec les parents et le personnel du foyer afin de détecter tout début de symptômes.

La variole du singe est une maladie zoonotique causée par le virus de la variole du singe qui circule en Europe depuis plusieurs mois. Le 23 juillet 2022, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la variole du singe une urgence de santé publique de portée internationale.

Bien que le virus se soit répandu jusqu'à présent principalement au sein de certaines communautés, l'infection peut toucher toute personne.

Il est rappelé que la maladie peut provoquer les symptômes suivants:

Des boutons sur le corps (sur le visage, dans la bouche, les paumes de mains, les plantes des pieds, au niveau du sexe et de de l'anus, sur le buste ou les membres)
Une fièvre
Des ganglions enflés et douloureux, sous la mâchoire, au niveau du cou ou au pli de l'aine
Des maux de gorges
Des maux de tête
Des douleurs musculaires
De la fatigue

La stratégie visant à réduire la transmission interhumaine de la variole du singe se base sur les mesures suivantes:

Détection précoce des cas possibles, avec tracing des contacts;
Identification précoce des cas de suspicion d'infection par évaluation spécialisée et confirmation diagnostique par PCR;
Isolement des patients infectés;
Mise en œuvre de mesures de prévention et de contrôle de l'infection dans le secteur des soins de santé;
La vaccination des personnes à risque.