D'Tourismusjoer 2022 wier d'Joer vun der Reprise huet den DP-Tourismusminister Lex Delles e Méindeg de Moien op enger Pressekonferenz gesot.

Am Verglach zum leschte Joer gëtt et an der Zuel vun den Iwwernuechtungen e Plus vun 53 Prozent. Woubäi hei muss berécksiichtegt ginn, datt et 2021 nach Covid-Restriktiounen an deemno manner Tourismus gouf.

Tourismus-Saison 2022 / Reportage Diana Hoffmann

2019 war d'Rekordjoer fir d'Land a Saachen Tourismus. An der Zuel vun den Iwwernuechtunge läit een dëst Joer just nach 8 Prozent ënnert dem bis elo erreechte Maximum.

Aus dem Bilan geet och ervir, datt d'Zuel un den Iwwernuechtungen hei am Land duerch Residentë par Rapport zum "Bleif-Doheem-Joer-2021" vu bal 164.000 Iwwernuechtungen, elo op bal 202.000 an d'Luucht gaangen ass. Erkläre léisst sech dëst duerch den Evenementiel, deen nees ugezunn huet an dëst mat sech géing bréngen.

Augmentatiounen an allen Zuele vu Camping iwwer Hotel bis zur Jugendherberg, an awer stinn Hoteller den Ament eidel oder ginn als Flüchtlingsstrukturen ëmfunktionéiert. Hei betount de Minister, datt de Familljemodell, fir d'Bedreiwe vun engem Hotel net méi géing funktionéieren. Dofir misst ee kucken, Strukturen zesummenzeleeën an d'Offeren ze variéieren an unzepassen.

Am Tourismusjoer 2022 konnt een dann nach feststellen, datt méi Leit aus der Groussregioun op Lëtzebuerg koumen, sou de Minister Lex Delles. Awer och vill Leit aus Spuenien, Italien an nees méi aus Amerika. De Stadtourismus wier zréck, mee och d’Demande no Outdoor, also Wanderen, wier an d'Luucht gaangen.

Beléiftst Destinatioune fir d'Touristen am Grand-Duché bleiwen de Beetebuerger Park, d'Schlass vu Veianen an de Mëllerdall-Trail. Fir weider Touristen an d'Land ze kréien, probéiert ee mat deene Saachen ze lackelen, déi Lëtzebuerg ze bidden huet. Et géing heifir spezifesch Kommunikatioun gemaach ginn, wéi den Tourismusminister et ausdréckt.

Schreiwes

Lex Delles a présenté le bilan de la saison touristique 2022: «Le secteur s'inscrit dans une forte dynamique de relance» (03.10.2022)
Communiqué par : Direction générale du tourisme

En date du 3 octobre, le ministre du Tourisme, Lex Delles, a présenté le bilan de la saison touristique 2022. Suite à une année 2021 qui se caractérisait par une reprise, le secteur du tourisme enregistre à nouveau une forte croissance. Cette dynamique positive permet de dépasser largement les chiffres de 2021 et d'atteindre presque le niveau d'avant-crise. En effet, selon les premiers indicateurs de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Statec) le nombre de nuitées de cette année a plus que doublé comparé à l'année 2021 (+53%), tandis que les chiffres de 2019, dernière année avant la pandémie de COVID-19, n'ont pas encore pu être atteints (-8%). Les données concernant les sept premiers mois de 2022 indiquent ainsi que les nuitées dans les hôtels ont augmenté de 44% par rapport à 2021 (-12% par rapport à 2019) et que les nuitées auprès des campings ont été en hausse de 54% (-1,5% par rapport à 2019). Les auberges de jeunesse ont enregistré une hausse de 139% par rapport à l'année 2021 (-17% par rapport à 2019). L'agence de promotion touristique nationale «Luxembourg for Tourism» (LFT) souligne que les hôtels estiment avoir enregistré un taux d'occupation de 66% pour le mois d'août 2022 (contre 44% en 2021). Les campings estiment avoir connu en août 2022 un taux d'occupation de 83% (contre 60% en 2021).

Concernant le nombre de nuitées de la clientèle résidente dans les hébergements payants, il convient de noter une hausse substantielle par rapport à 2021 (201.793 contre 163.726). Cette tendance se confirme aussi bien dans les hôtels (94.633 contre 67.055) qu'auprès des campings et autres structures d'hébergement (107.160 contre 96.671).

Le ministre du Tourisme, Lex Delles, a indiqué à cet égard que «les premiers retours des acteurs du tourisme laissent entrevoir un très bon bilan de la saison estivale, ce qui souligne que l'intérêt pour la destination touristique du Luxembourg ne cesse de croitre, notamment auprès des résidents. Cette évolution est particulièrement importante pour les entreprises du secteur du tourisme. Après avoir été durement touchées par la crise de COVID-19, elles ont fait preuve d'une grande persévérance et d'un esprit innovateur. Il convient donc de constater que le Grand-Duché a réussi à maintenir, voire renforcer son attractivité touristique».

Dans le but de promouvoir les attractions touristiques du Luxembourg, la campagne «Lëtzebuerg, dat ass Vakanz» ciblait les résidents du Grand-Duché, les frontaliers ainsi que les touristes étrangers. Le «Guide for one day» offrait la possibilité de découvrir le pays sous un autre regard en suivant gratuitement les guides d'un jour, tandis que le projet «Vakanz genéissen» permettait de découvrir des lieux insolites et des sites touristiques idylliques. Concoctés par des chefs locaux, les dîners ont permis de savourer des produits régionaux et de mettre en valeur les savoir-faire du terroir national. Dans ce contexte, le ministre du Tourisme a indiqué que «l'édition 2022 de la campagne 'Lëtzebuerg, dat ass Vakanz' a mis en avant les atouts des cinq différentes régions du pays ainsi que de la Ville de Luxembourg et a démontré que le secteur touristique fait preuve de créativité et d'authenticité».
Lex Delles a finalement souligné qu'à l'avenir la nouvelle stratégie touristique sera davantage intégrée dans la promotion et le développement de la destination touristique luxembourgeoise. Les activités touristiques existantes seront encore plus adaptées aux besoins actuels, en particulier dans le tourisme actif, gastronomique et culturel. Les dimensions écologique, économique, sociale et culturelle seront davantage prises en compte dans l'offre touristique afin d'améliorer la qualité de vie des touristes, des résidents et des frontaliers.