Husky Injection Molding Systems S.A. Luxembourg engagée

auprès de SOS Villages d’Enfants Monde

15.000€ pour un projet de résilience dans le Grand Sud de Madagascar

Après avoir célébré la quinzième année de partenariat avec SOS Villages d’Enfants Monde, l’entreprise Husky poursuit en 2022 ses relations de confiance avec l’association luxembourgeoise pour venir en aide aux enfants vulnérables dans le monde, leur permettre de grandir dans des conditions de vie dignes et dans un environnement stimulant. Cette année, le soutien d’Husky s’est porté sur un projet de renforcement de la résilience des populations développé à Madagascar, pays particulièrement menacé par le changement climatique. Dans la région du Grand Sud, les enfants et leurs proches sont confrontés de plein fouet à une sécheresse persistante et à une insécurité alimentaire extrême.

Sophie Glesener et Anne Schweizer de SOS Villages d’Enfants Monde ont été récemment invitées par les responsables d’Husky à une conviviale remise de chèque à laquelle étaient présents Aurélien Bastien, Aurore Fryns, Thomas Leddet et Dimitri Ronsse. Occasion leur a été donnée de présenter à leurs partenaires le film vidéo réalisé lors de la récente visite de terrain de Sophie Glesener et d’avoir un échange nourri sur les défis actuels de la Grande Île notamment pour répondre à la crise climatique et à la fragile situation des jeunes. Lors de cette sympathique rencontre, les partenaires ont réitéré leur « engagement mutuel en faveur des enfants vulnérables et rappeler la nécessité de leur donner ce dont ils ont besoin, à commencer par un cadre de vie digne avec des personnes de confiance, pour se construire et aller de l’avant dans un monde devenu très incertain et instable ».

Depuis 2021, SOS Villages d’Enfants Monde est engagée dans cette région méridionale de Madagascar, désormais dans un projet centré sur le renforcement de la résilience, surtout celle des femmes et des enfants dont il s’agit aussi de garantir le respect des droits. Il convient de consolider les actions pour lutter contre la sécheresse et la famine via une approche intégrée et centrée sur le développement communautaire. Le projet se déploie dans la région d’Androy où plus de 90% des ménages vivent sous le seuil de pauvreté. Il met l’accent sur l’éducation, les moyens de subsistance, l’accès à l’eau et la lutte contre la désertification. Quelque 1.550 enfants et adultes sont concernés. www.sosve.lu