Wéi d'Alad e Mëttwoch de Moie matgedeelt, gouf an engem Echantillon vum Kenianer Joseph Mbatha Epo fonnt.

De Gewënner vun der 58. Editioun vun der Rout du Vin am Joer 2019 Joseph Mbatha gouf positiv getest. An engem Echantillon, deen no senger Victoire geholl gouf, gouf Epo fonnt.

Déi Lëtzebuerger Anti-Dopping-Agence huet dës Informatioun e Mëttwoch an engem Schreiwes matgedeelt.

De Sportler gouf vun der kenianescher Anti-Dopping-Agence fir 4 Joer gespaart, réckwierkend op den 20. Dezember 2019, deen Dag gouf hie scho provisoresch suspendéiert.

Déi Lëtzebuerger Liichtathletik-Federatioun huet wéinst dem Doppingfall dann och d'Klassement vun der 58. Route du Vin aktualiséiert.

Schreiwes vun der Alad

Cas de dopage au semi-marathon route du vin de 2019 (30.09.2020)
Communiqué par: Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD) Le 29 septembre 2019, à l'occasion du 58e semi-marathon route du vin au Luxembourg, l'Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD) a collecté un échantillon d'urine du vainqueur kényan Joseph Mbatha.
L'échantillon a été testé dans un laboratoire certifié par l'Agence mondiale antidopage (AMA) et l'analyse de l'échantillon A a permis de détecter la présence de la substance interdite erythropoïétine (EPO).
Le 22 octobre 2019 l'ALAD a communiqué ce résultat à la Athletics Integrity Unit pour le suivi du dossier.
Le 19 août 2020 l'Agence antidopage du Kenya (ADAK) a prononcé la sanction d'une suspension de 4 ans commençant à courir à partir du 20 décembre 2019, date à laquelle l'athlète a été provisoirement suspendu.