Zukunftspak a PicassoLunghi äntwert Vogel: "Salutations bouffonnes"

D'méiglech Vente vum Picasso hat de Me Vogel zu enger Missive géint dës Iddi a géint déi zäitgenëssesch Konscht animéiert. Elo äntwert den Enrico Lunghi.

D'Causa Picasso ass nach net giess! Um Freideg den Owend huet de Generaldirekter vum Mudam op de "Rundumschlag" vum Gaston Vogel den Dag virdru reagéiert ... op eng ironesch bis sarkastesch Aart a Weis!

Awer der Rei no.

Et soll jo driwwer nogeduecht ginn, e Bild vum Picasso ze verkafen. Decidéiert wier awer nach näischt, huet de Pierre Gramegna e Mëttwoch betount. D'Bild mam Numm "Paysage de Cannes au crépuscule" houng 12 Joer laang am Musée um Fëschmaart, et war vum Finanzministère ausgeléint ginn.

Dem Ministère gehéiert d'Bild zanter 14 Joer. 1999 war et fir eng Ausstellung am Nationalmusée. Do ass et de leschten Dag liicht beschiedegt ginn. D'Schwäizer Galerie huet eng héich Entschiedegung gefrot an amplaz déi ze bezuelen, huet de Finanzministère deemools decidéiert, d'Bild fir 6 Milliounen Dollar ze kafen.

Duerno ass versicht ginn, d'Bild ëffentlech ze versteeën, mä et krut een net dee gewënschte Präis an d'Bild ass an e Lager op Genf komm.

2002 war den deemolege Finanzminister Jean-Claude Juncker d'Accord, d'Bild un den Nationalmusée auszeléinen, wou et bis virun e puer Méint houng. Deen Deel vum Musée, wou et ausgestallt war, gëtt den Ament renovéiert.

Tableau net am Zukunftspak

Op eemol gouf driwwer spekuléiert, ob d'Bild géif verkaaft ginn - als Bäitrag fir d'Sanéiere vun de Staatsfinanzen.

Ënnert deenen 258 Mesuren aus dem Zukunftspak ass de Picasso awer net - aus zwee Grënn: éischtens well am Moment nach näischt decidéiert ass, den Tableau also elo net kuerzfristeg verkaaft gëtt, an zweetens well do keng punktuell Mesuren dra sinn, ma just Punkten, déi e rekurrenten Afloss op de Budget hunn.



Hefteg Wuertmeldung vum Me Vogel

Trotzdem huet sech um Donneschdeg de Me Vogel an där doten Affaire zu Wuert gemellt. Datt ee mam Gedanke géif spillen, e Picasso ze verkafen, dat wier eng "nouvelle ténébreuse": "je ne pouvais contenir la furie de mes nerfs".

PDF: Reaktioun vum Me Vogel op d'Bild vum Picasso

Weider schreift de Maître, dee sech zerguttstert driwwer opreegt, datt Lëtzebuerg keen nenneswäert Konschtwierk kaaft hätt an datt ni wichteg Ausstellungen zu Lëtzebuerg wieren: "J'avais honte d'être citoyen d'un pays aussi indigent".

A sengem Schreiwes ass de Me Vogel och net grad douce mam Mudam ëmgaang:

Seuls les petits génies - les Wichtelcher - les "installateurs" - les "croutiers" ont trouvé leur entrée au Mudam."



Op dëse heftege Virworf reagéiert um Freideg den Direkter vum Mudam, den Enrico Lunghi. Hie schreift dem "Vogel" en ironesche Bréif, an deem e seng Suerg ëm de Maître ausdréckt:

Seriez vous resté seul, avec quelques inamovibles provinciaux nostalgiques qui ont vu passer au loin le train de l’art moderne, à rater aujourd’hui le moment ou notre pays participe enfin activement à l’aventure de l’art en train de se faire ?

Dat ganzt Schreiws féiert u sech dem Maître seng Veruechtung fir déi zäitgenëssesch Konscht ad absurdum ... Voilà:

À propos du « Picasso au pays des demeurés »

Cher Vogel,

Vous m’avez déçu !

Comment ? Vous n’éructez plus que des généralités ? Pas la moindre insulte personnelle, pas une méchanceté à l’encontre de l’art contemporain ? Mais où est passée votre verve si pétulante, si imagée ? Se serait-elle noyée dans les méandres de l’affaire Bommeléër ou s’est-elle juste, ce que j’espère, assoupie sous les effets d’un coup de fatigue passager ?

Voyons : vous vous contenteriez maintenant d’être « soulagé » si le Mudam et tutti quanti étaient vendus, alors que jadis vous qualifiez avec panache de « merde » ce qui s’y expose et de « bouffon de la culture » celui qui le dirige ?

Soyons clairs, je suis entièrement d’accord avec vous : vendre le seul Picasso que nous ayons dans notre pays ne le sauvera pas (notre pays) – au mieux, cela enrichirait un intermédiaire douteux et ferait croire au monde entier que décidément, nous sommes devenus des nouveaux riches trop vite pour ne pas mériter de rejoindre rapidement les cohortes de nouveaux pauvres qui se forment un peu partout dans le monde.

Mais diantre ! Les certitudes héritées du vingtième siècle vous auraient-elles rendu myope ? Ne lisez vous donc ni la presse nationale, ni la presse internationale qui toutes deux ne tarissent pas d’éloges sur le Mudam, ses expositions originales, sa collection qui fait référence ? Seriez vous resté seul, avec quelques inamovibles provinciaux nostalgiques qui ont vu passer au loin le train de l’art moderne, à rater aujourd’hui le moment ou notre pays participe enfin activement à l’aventure de l’art en train de se faire ?

Vous n’êtes tout de même pas de ceux qui ne se délectent des belles choses que tant qu’elles proviennent de cultures lointaines et soumises - ou anciennes et révolues - afin de rattraper par le pouvoir et l’argent leur manque de discernement et de culture, n’est-ce pas ? Non ! Je suis sûr que vous savez comme moi que seuls les artistes qui font l’art et les authentiques connaisseurs qui les soutiennent ont du courage et jouissent du véritable plaisir esthétique : les nouveaux riches ne font qu’acheter l’art (les pauvres !), et les vieux riches l’héritent.

J’exagère, me direz-vous ! Je plastronne, je me vante ? Et pourtant, le public ne s’y trompe pas : il est de plus en plus nombreux à venir et à aimer le Mudam, et si le Picasso devrait bien rester là où il est, le Mudam est prêt à vous accueillir à bras ouverts et même à vous envoyer dans les airs (si, si, je vous l’assure, dans le cadre du projet de Sylvie Blocher vous pourriez même faire partie d’un film de Donato Rotunno !).

Cela n’assainira pas les finances de l’Etat, mais vous rebranchera sur la marche du monde et vous évitera peut-être de vieillir aigri.

Salutations bouffonnes

Enrico Lunghi

De Mudam-Generaldirekter Enrico Lunghi.


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.