uni.luUni gouf ganz positiv bewäert vun 2 externen Agencen

Vun engem ganz positive Resultat huet de Minister fir Fuerschung Marc Hansen bei der Presentatioun vun der externer Evaluatioun vun der Uni geschwat.

Uni gouf ganz positiv bewäert vun 2 externen Agencen (27.02.2017)
Vun engem ganz positive Resultat huet de Minister fir Fuerschung Marc Hansen bei der Presentatioun vun der externer Evaluatioun vun der Uni geschwat.
2 international Agencen hunn an engem Zäitraum vun 4 Joer déi dach nach jonk Universitéit ënnert d’Lupp geholl. De Fokus louch dobäi virun allem op der Fuerschung. An do wär d’Bild wéi gesot relativ positiv, mä et misst awer och nach un enger ganzer Partie Punkte geschafft ginn. An den nächste Méint a Jore misst gekuckt ginn, datt ënnert anerem d’Qualitéit weider erhale bleift, bei der interner Verdeelung vun de Budgete misst méi Transparenz erakommen. D’Uni selwer krut de Rapport a muss elo bis de Summer vis-a-vis vum Ministère Stellung huelen. Parallel gëtt den nächsten 4 Jores-Plang ausgeschafft an och dat neit Unis-Gesetz soll bis Mëtt Abrëll deposéiert ginn, wou och eng Rei vun de Recommandatiounen, déi bei dëser Evaluatioun gemaach goufen, solle mat afléissen.



Présentation des résultats de l'évaluation de l'Université du Luxembourg par Marc Hansen (27.02.2017)
Communiqué par: ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Le ministre délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, a présenté les résultats de l'évaluation externe de l'Université du Luxembourg lors d'une conférence de presse en présence d'experts-évaluateurs internationaux.

Cette évaluation est la troisième grande évaluation de l'Université depuis sa création et porte sur les activités des années 2012 à 2015. C'est la première fois que l'intégralité des activités de recherche ont été évaluées de façon systématique et approfondie par des experts externes, en faisant passer au crible toutes les onze unités de recherche et les deux centres interdisciplinaires. À côté de l'évaluation approfondie des activités de recherche, des aspects institutionnels comme p. ex. la gouvernance, le contrôle qualité et l'enseignement ont également été évalués.

L'évaluation a fait appel à plus de 50 experts internationaux pour évaluer les différents domaines et activités de l'Université selon le principe de l'évaluation par les pairs (international peer review).

Marc Hansen se félicite que les évaluations 2016 démontrent que le développement de l'Université justifie les dotations annuelles de l'ordre de quelque 150 millions d'euros qui constituent un investissement dans l'avenir. L'Université a réussi à s'imposer sur la scène internationale de la recherche dans un certain nombre de domaines tout en impactant positivement aussi bien la société luxembourgeoise que son économie.

Parmi les points positifs sont à citer en guise d'exemple:

70% des unités et centres présente des résultats excellents tant en qualité et qu'en quantité ainsi qu'une une bonne performance pour le financement tiers. La visibilité au niveau international est bonne tout comme l'impact au niveau économique et sociétal;
du personnel très motivé;
des conditions-cadres très favorables (salaires, budget et infrastructures).

Les points qui nécessitent une attention particulière sont entre autres l'assurance qualité, le développement de stratégies de recherche explicites ou encore la participation estudiantine dans les processus de décision.

Le ministre délégué a souligné que le rapport d'évaluation est un élément important pour l'établissement du prochain contrat d'établissement entre l'Université du Luxembourg et l'État, couvrant les années 2018 à 2021 et qui reprendra certaines des recommandations émises par l'évaluation.

Les rapports d'évaluation peuvent être téléchargés via le site www.mesr.public.lu ou le site www.uni.lu.