D'Police erënnert drun, dass wéinst der Gefor, déi vum Coronavirus ausgeet, esou eng Dot zerguttstert bestrooft gëtt.

E Sonndeg géint 5 Auer moies, koum et an der Route d'Esch an der Stad zu engem Accident am Stroosseverkéier. De Chauffeur, deen a Richtung Gare ënnerwee war, hat d'Kontroll iwwert säi Won verluer an ass an en Auto gerannt, dee beim Trottoir geparkt war. Dobäi gouf och nach en 3. Auto beschiedegt.

Wéi d'Beamte vun der Police ukoumen, ass hinne relativ séier opgefall, dass de Chauffeur vum accidentéierten Auto wuel ënner Alkoholafloss stoung. Och den Drogentest ass positiv ausgefall.

Obwuel de Mann e puer mol opgefuerdert gouf, wärend der Kontroll e gewësse Sécherheetsofstand ze halen, gouf dëst net respektéiert, d'Poliziste goufe souguer ausgelaacht. Wärend dem Alkoholtest, huet de Mann dunn ugefaangen, de Beamten express an d'Gesiicht ze houschten. Nodeems den Test positiv ausgefall ass, huet de Mann weider de Beamten an d'Gesiicht gehouscht an dobäi "Corona, Corona" geruff. De Mann koum mat op de Policebüro, och wann dëse sech massiv gewiert huet a gouf protokolléiert.

Wéinst der aktueller Situatioun, déi wéi gesot extrem eescht ze huelen ass, warnt d'Police virdrun, dass wann een engem Beamte bewosst an d'Gesicht houscht oder späizt, dëst op verschidden Aart a Weise laut Code pénal kéint bestrooft ginn:

- Art. 276. L'outrage par paroles, faits, gestes, menaces, écrits ou dessins, dirigé, dans l'exercice ou à l'occasion de l'exercice de leurs fonctions, contre un officier ministériel, un agent dépositaire de l'autorité ou de la force publique, ou contre toute autre personne ayant un caractère public, sera puni d'un emprisonnement de huit jours à un mois et d'une amende de 251 euros à 2.000 euros.

- Art. 269.(L. 19 mai 1978) (L. du 20 juillet 2018) (L. 5 juin 2019) Est qualifiée rébellion, toute attaque, toute résistance avec violences ou menaces envers les officiers ministériels, les gardes champêtres ou forestiers, les dépositaires ou agents de la force publique, les personnes participant à une mission de sécurité civile, les membres du personnel pénitentiaire, les préposés à la perception des taxes et des contributions, les porteurs de contrainte, les agents des douanes et accises, les séquestres, les officiers ou agents de la police administrative ou judiciaire, agissant pour l'exécution des lois, des ordres ou ordonnances de l'autorité publique, des mandats de justice ou jugements.

- Art. 271.
La rébellion commise par une seule personne, munie d'armes, sera punie d'un emprisonnement de trois mois à deux ans; si elle a eu lieu sans armes, d'un emprisonnement de huit jours à six mois.