Dans le supplément « Finances » du Lëtzebuerger Land, le lecteur trouvera notamment un entretien avec le ministre des Finances.

Pierre Gramegna y détaille sa vue sur ce qui fait le succès de la place financière. Il répond également aux accusations de capture réglementaire formulées par l’ancien directeur-général de la CSSF, Jean Guill. « Je renforce le personnel du ministère des Finances. Et si cela avait été́ fait d’avantage au temps de mes prédécesseurs, on n’aurait pas eu besoin d’avoir recours à des tiers. C’est ça, la réalité́ ! »

 

Dat neit Lëtzebuerger Land ass vun e Freideg, de 5. Abrëll un am Kiosk.