Le dernier roman de la trilogie

Une dernière fois, la Méditerranée clôt la trilogie ouverte en 2015 par L’architecture des temps instables et prolongée, en 2019, par Leonardo. On retrouvera donc les Nardelli de Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine devenus Rossi au fil de l’écriture, ainsi que les thèmes de prédilection de Jean Portante : la migration, la guerre, le brassage générationnel, les secrets enterrés dans les couches du temps, l’habile amalgame entre fiction et autobiographie. Avec, cette fois-ci, un détour par les mythes fondateurs du voyage et de l’exil.

Une dernière fois, la Méditerranée 
Jean Portante
éditions Phi

ISBN 978-2-919818-01-3

22,00 €