De Minister fir d'Digitalisatioun huet e Mëttwoch de Lancement vun "Luxchat" annoncéiert.

Um zweeten Dag vun de "Luxembourg Internet Days 2022" huet de bäigeuerdenten Digitalisatiounsminister Marc Hansen, den neie Messagerie-Service presentéiert. D'App fir Kuerznoriichten ze verschécken, gëtt ganz zu Lëtzebuerg entwéckelt a vum Grand-Duché aus bedriwwen. Dat huet de Virdeel, datt d'Sécherheet vun den Daten, déi iwwert de Service ausgetosch ginn, garantéiert ass.

D'Chat-Applikatioun soll an den nächste Méint lancéiert ginn. Ugangs wär de Service awer fir d'Agente vum Staat reservéiert, spéider soll jiddereen d'App kënnen eroflueden an notzen.

Geschwë soll och de Lëtzebuerger "E-Wallet" disponibel sinn. An dësem digitale Portefeuille kënnen Dokumenter wéi d'Carte d'identité oder de Führerschäi gespäichert ginn.

Schreiwes vum Digitalisatiounsministère

Marc Hansen annonce le lancement de «Luxchat», un service de messagerie instantanée «made in Luxembourg» (16.11.2022)

Communiqué par : ministère de la Digitalisation Le 16 novembre 2022, Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, a annoncé lors de la deuxième journée des «Luxembourg Internet Days 2022» le lancement dans les prochains mois d'un tout nouveau service de messagerie instantanée baptisé «Luxchat», entièrement développé et hébergé au Luxembourg.

Dans son discours tenu devant un large parterre d'experts IT venus assister à l'événement, Marc Hansen a tenu à souligner combien les questions de gestion et de traitement des données sont primordiales pour toute transformation numérique réussie.

Les organismes gouvernementaux disposent d'une quantité substantielle de données qui peuvent contribuer à améliorer les processus ou les services numériques. Dès lors, la sécurité des données et la souveraineté numérique sont au cœur de plusieurs projets du ministère de la Digitalisation qui sont sur le point d'aboutir.

L'application «Luxchat» est le résultat de la volonté du ministère de fournir un moyen de communication sécurisé pour les communications professionnelles au sein du secteur public. Elle est construite sur un standard open source éprouvé et fonctionne sur une infrastructure redondante et sécurisée située au Luxembourg.

Ce tout nouveau service de messagerie instantanée sera lancé dans les prochains mois. Dans un premier temps, il s'agira d'une version destinée uniquement aux agents de l'État luxembourgeois. Au vu des nombreux avantages que présente cette application en termes de sécurité, le ministère de la Digitalisation s'est associé à LU-CIX ASBL et à la Chambre de commerce pour lancer ensuite une version «tout public» de «Luxchat» destinée à l'ensemble de la population.

Lors de sa prise de parole, le ministre délégué à la Digitalisation a également rappelé que le portefeuille électronique de l'État luxembourgeois verra le jour prochainement. Cet «e-wallet» pour documents officiels comprendra dans un premier temps la carte d'identité et le permis de conduire. Il permettra ainsi à son détenteur de s'identifier, respectivement de présenter son permis de conduire sans devoir avoir ses documents «physiques» sur lui.

Marc Hansen a souligné que ces projets sont par ailleurs en ligne avec les recommandations de l'OCDE présentées dans l'étude «Digital Government Review of Luxembourg – Towards more digital, innovative and inclusive public services».

Il a conclu en déclarant que les conclusions de l'étude de l'OCDE ainsi que les résultats du dernier eGovernment benchmark sont très encourageants et stimulants. «Il nous appartient désormais de poursuivre sur cette lancée et de proposer aux citoyens des services en ligne qui tirent parti des technologies de pointe.»