Ob et effektiv e Lien gëtt oder net, muss sech nach weisen, sou de Santésdirekter RTL géintiwwer. Den Ament leien nach keng Resultater vir.

Ma de Parquet huet um Mëttwoch am Nomëtteg offiziell matgedeelt, datt d'Justizautoritéiten e Samschdeg driwwer informéiert goufen, datt eng Fra vu 74 Joer no enger Corona-Impfung an der Klinik gestuerwen ass. D’Fra war zwou Wochen virdrun mat AstraZeneca geimpft ginn.

Den zoustännegen Dokter huet de Stierffall ass sougenannt "Mort suspecte" ugesinn. Et wier net auszeschléissen, datt et e Lien tëscht dem Dout an der Impfung géif.

Duerfir huet de Parquet den Untersuchungsriichter gefrot, eng Autopsie ze maachen. Déi gouf um Dënschdeg duerchgefouert. Ma d'Resultat vun der Autopsie ass wéi gesot nach net bekannt.

Den Direkter vun der Santé Jean-Claude Schmit hat RTL scho confirméiert, datt och d'Santé eng Enquête an dëser Saach mécht. An dat an  Zesummenaarbecht mam Centre Régional de Pharmacovigilance de Lorraine zu Nanzeg. Sollt sech confirméieren, datt d'Persoun duerch d'Impfung gestuerwen ass, misst de Fall och den zoustännegen europäeschen Autoritéiten op Bréissel gemellt ginn.

Hei d'Schreiwes vum Parquet a vun der Santé um Mëttwoch ze Mëtteg:

Communiqué du parquet de Luxembourg en relation avec la mort suspecte d'une personne constatée dans la nuit du 9 au 10 avril 2021

(14.04.2021) Le parquet a été informé le 10 avril 2021 du décès à l'hôpital d'une femme âgée de 74 ans. Selon le médecin traitant il s'agirait d'une mort suspecte et à son sens, une relation entre le décès de cette personne et sa vaccination avec le vaccin Astra Zeneca contre la COVID-19, deux semaines auparavant, ne pouvait pas être exclue. Pour déterminer la cause exacte de ce décès, le parquet de Luxembourg a demandé au juge d'instruction de faire procéder à une autopsie qui a été ordonnée le jour même.

Elle a été réalisée en date du 13 avril 2021 et les autorités judiciaires sont en attente des résultats.

Le moment venu, la Direction de la Santé en sera informée. En l'état actuel de la procédure et tant que tous les éléments de l'enquête ne sont pas rassemblés, toute conclusion prématurée relèverait de la spéculation.

Le ministère de la Santé enquête sur les causes d'un décès d'une personne vacinée à l'AstraZeneca (14.04.2021)
Communiqué par: ministère de la Santé

Le ministère de la Santé confirme le décès en date du 10 avril d'une femme âgée de 74 ans des suites d'une hémorragie cérébrale associée à une thrombocytopénie et à une coagulation intravasculaire disséminée. La personne en question avait reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca en date du 23 mars.

La Direction de la santé est en train d'effectuer une analyse de ce cas en concertation étroite avec le Centre régional de pharmacovigilance de Lorraine à Nancy afin d'évaluer les causes exactes du décès. La Direction de la santé est en outre en attente du résultat de l'autopsie intervenue en date du 13 avril à la demande du parquet de Luxembourg.
La Division des pharmacies et médicaments de la Direction de la santé a déclaré le cas à l'Agence européenne des médicaments par le biais du système Eudravigilance.