D'Aarbechten op der Passerelle haten am Oktober 2018 ugefaangen. De ganze Projet huet 11,2 Milliounen Euro kascht.

E Mëttwoch de Mëtteg gouf d'Vëlospist op der Aler Bréck offiziell ageweit an ass och elo fir de Verkéier op. Op enger Breed vu 4,5 Meter kënne souwuel d'Cycliste wéi och d'Foussgänger also nees an d'Stad respektiv op d'Gare zirkuléieren. Trottoir a Vëlospiste si visuell an och duerch e klengen Héichtenënnerscheed vunenee getrennt.

D'Bréck ass jo méi breet gemaach ginn, well d'Busser op enger eegener Spuer Richtung Gare fueren a fir eben och de Foussgänger a Vëlosfuerer méi Plaz ze maachen.

Trottoir a Vëlospiste sinn op eng nei Manéier vunenee getrennt erkläert de Mobilitéitsminister François Bausch: "Mir hunn hei eng éischte Kéier domat experimentéiert mat der Stroossebauverwaltung fir déi Oftrennung ze maachen. Dat wëlle mer lo systematesch maachen, bei all eisen nationale Vëlospisten. Et ass einfach méi kloer fir de Foussgänger an de Vëlosfuerer. Et gëtt och e faarflechen Ënnerscheed tëscht dem Trottoir an der Vëlospiste. Ech mengen d'ass wichteg datt mer verstinn datt déi zwee separat ofgetrennte Strukture brauch, an datt se och uerdentlech gekennzeechent sinn. Dat jiddereen direkt weess wou en sech ze befannen huet, dat evitéiert Konflikter an d'ass och méi bequem fir jiddereen ze notzen."

Um neie Gelänner vun der Aler Bréck gouf provisoresch eng spezifesch Anti-Suicide-Konstruktioun installéiert, haaptsächlech wëll ënnert der Bréck d'Spillplaz an d'Skatepiste vun der Stad Lëtzebuerg ass, déi protegéiert muss ginn.

D'Struktur ass awer nach net fäerdeg an och just provisoresch: "D'feelen nach 4 Meter, déi ginn an den nächste Wochen installéiert. An da siche mer eng definitiv Léisung ënnen drënner, déi mer mat der Unesco-Kommissioun an der Stad Lëtzebuerg ofschwätzen. A sou laang bleift de Provisorium bestoen."

Déi Gréng aus der Stad Lëtzebuerg fuerderen an deem Kontext dann och nees, dass d’Rue du Fossé elo definitiv eng Vëlo- a Foussgängerzone misst bleiwen. Hei gouf och eng entspriechend Motioun opgesat a gëtt en Diskussiounspunkt am nächste Gemengerot.

Schreiwes vun der Aweiung

David Lutty, Jan de Nul ; Frédéric de Oliveira, Ponts et chaussées ; Gilles Didier Ponts et chaussées ; Simone Beissel, Ville de Luxembourg ; François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics ; Carlo Back, Chd ; Lydie Polfer, bourgmestre de la Ville de Luxembourg ; Maurice Bauer Ville de Luxembourg ;Patrick Goldschmidt, Ville de Luxembourg ; Tom Krieps, Ville de Luxembourg ; Colette Mart Ville de Luxembourg ; Robert Philippart, Commission pour la coopération avec l’UNESCO / © Administration des ponts et chaussées

Inauguration de la passerelle pour mobilité douce «Al Bréck» (16.09.2020)
Communiqué par: ministère de la Mobilité et des Travaux publics

Le 16 septembre 2020, la passerelle pour mobilité douce «Al Bréck» a été inaugurée en présence du Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, de représentants de la Ville de Luxembourg ainsi que de l'Administration des ponts et chaussées.

Dans le cadre de la réalisation du tram dans la Ville de Luxembourg, l'aménagement d'une voie de bus supplémentaire sur le pont passerelle (Al Bréck) s'avérait indispensable, afin de maintenir la circulation des bus dans le sens de la ville vers la gare, tout en gardant les 2 voies de circulation actuelles dans le sens de la gare vers la ville. Cette modernisation incluait également l'amélioration de la circulation en toute sécurité tant des vélos que des piétons sur le long de l'ouvrage côté amont, ainsi que le maintien de la circulation des piétons sur le trottoir aval.

«Le chantier a présenté plusieurs défis au vu de sa situation au cœur de la ville de Luxembourg et du fait que le tronçon concerné est un des plus utilisés par les cyclistes au centre-ville. La nouvelle piste cyclable séparée est un grand atout pour tous les usagers», a souligné le ministre François Bausch.

Un système anti-suicide provisoire a également été incorporé au garde-corps de la passerelle, de concert avec la commission Unesco. Les travaux ont débuté en octobre 2018; en novembre 2019, la nouvelle voie de bus a été mise en service, suivie de la mise à disposition du trottoir élargi le 16 septembre 2020. Les travaux concernant le passage pour piétons de l'autre côté du pont débuteront sous peu, tandis que la fin des travaux est prévue pour décembre 2021.
Le coût total des travaux s'élève à 11,2 millions d'euros.