E Sonndeg de Mëtteg war op Grond vun der Corona-Kris een ausseruerdentleche Regierungsrot, wou weider Mesuren decidéiert goufen.

Et ass et d'Devise fir d'Verbreede vum Coronavirus ze limitéieren a Risiko-Gruppen ze protegéieren. Am Beschten andeems d'Barrière-Gesten an d'Distanz-Reegele konsequent agehale ginn. Dat war de Message e Sonndeg vun der Regierung, déi eng 3 Stonne laang am Regierungsrot beienee souz.

D'supplementär Mesuren, déi geholl goufen, sinn der, wéi se eist Land zanter Joerzéngten net gesinn huet.

Restauranten, Caféen, Discoen a Geschäfter, déi Public ëmfänken, wéi Beispillsweis Sportssitten, Bibliothéiken, Muséeën oder Kinoen, bleiwe vun e Méindeg un bis op Weideres zou.

All kulturell, sportlech a festlech Evenementer mussen ofgesot ginn. Et gëtt hei keng Begrenzung méi wat d'Unzuel u Leit ugeet.

De Secteur Alimentatioun, Supermarchéen an Traiteure bleiwen op, huet de Xavier Bettel betount, et géing also kee Grond fir Panik ginn.

Net betraff vun de Fermeturë sinn och: Apdikten, Optiker, Telecom, Hygiène- a Botzgeschier, Tankstellen, Botzereien, Zeitungsbutteker a Services Funéraires bleiwen op. Och Liwwerservicer kënne weider fonctionéieren.

Vum Premier war et donieft eng staark Recommandatioun un all vulnerabel Persounen, fir Doheem ze bleiwen an nëmmen erauszegoen, wann et och wierklech néideg ass. Gemengt sinn alleguer d'Persounen iwwer 65 Joer, all Persoune mat engem geschwächten Immunsystem, Diabetiker, Kriibspatienten a Mënsche mat kardiovaskuläre Problemer.

Wat d'Akafe betrëfft soll ee System en place gesat ginn, fir datt déi vulnerabel Leit an Zukunft kënnen d'Saachen Heem geliwwert kréien ginn.

Ma net nëmmen déi vulnerabel Leit sollen hir Deplacementer limitéieren, sou de Xavier Bettel. Och déi aner Leit solle sech beschränken an dat op Deplacementer fir op d'Aarbecht, medezinesch Visitten an eng Urgence oder Maison médicale, fir anere Leit ze hëllefen oder fir d'Akafe vu Liewensmëttel oder medezinesche Produiten. Erlaabt bleiwen och Aktivitéiten an der fräier Natur. D'Leit sollen do awer déi néideg Distanz zu anere respektéieren an op d'Hygiène oppassen.

Duerch all dës Mesurë soll evitéiert ginn, datt sech ze vill Leit bannent kuerzer Zäit mam Coronavirus ustiechen. D'Kurv vun den neien Infektioune soll domadder sou flaach wéi méiglech gehale ginn.

Fir de Betriber déi Cash-Problemer kréien ze hëllefen, goufen dës Woch schonn eng Rei Mesuren annoncéiert, dorënner Deelzäitaarbecht oder Kuerzaarbecht. Fir d'Betriber, déi elo hir Diere mussen zoumaachen, z'ënnerstëtzen, ginn dann och d'Avancë bei Steieren a Cotisatiounen eng Zäit laang ausgesat. Donieft decidéieren d’EU-Finanzministeren e Méindeg zu Bréissel iwwert weider Moyenen, fir der Ekonomie ënnert d’Äerm ze gräifen.

D’Grenze ginn hei zu Lëtzebuerg dann net zougemaach, d’Regierung bleift op hirer Positioun. Däitschland dogéint huet e Sonndeg decidéiert wéinst dem Coronavirus seng Grenzen deelweis zouzemaachen. Un der Grenz mam Saarland ass dann och Lëtzebuerg betraff.

Och d'Gesondheetsministesch huet nach eng Kéier erkläert, dass et elo wichteg wier, d'Beweegung vun de Leit erofzeschrauwen, fir ze garantéieren, dass de Gesondheetssystem ka funktionéieren. Dofir wier elo Disziplin a Konsequenz gefuerdert, fir déi elementar Verhalens- an Hygiènesreegelen anzehalen.

Europa ass elo den Epizenter vun der Kris a Lëtzebuerg läit matten an Europa, esou d'Ministesch. Aktuell géif een doru schaffen, d'Maisons medicales zu enger Aart Infektiounszentren ëmzefunktionéieren. Dat dierft wuel nach e puer Deeg daueren, bis dës operationell sinn, ma et hätt een awer schonn eng ganz Rei Volontaire-Generaliste fonnt, déi sech bereet erkläert hunn, do ze schaffen.

E Sonndeg den Owend ass d'Celulle de crise zesummen, fir weider Detailer ze plangen. E Méindeg de Moien um 11 Auer gëtt et dann ee weidere Point de presse. Op RTL.lu kënnt Dir dësen am Livestream suivéieren.

Restauranten, Caféen, Diskoe a Kinoen bleiwen zou
E Sonndeg de Mëtteg war op Grond vun der Corona-Kris een ausseruerdentleche Regierungsrot, wou weider Mesurë geholl goufen.

Schreiwes vun der Regierung

Conseil de gouvernement – Nouvelles mesures prises pour faire face au coronavirus (15.03.2020)

Communiqué par: ministère d'État

Tenant compte de l’évolution du coronavirus COVID-19 dans nos pays voisins et sur le territoire national, il s’avère nécessaire de prendre des mesures supplémentaires pour limiter la propagation du virus dans la population et pour protéger les personnes à risque.

Les mesures proposées tiennent compte du caractère pathogène et contagieux du virus COVID-19. Dans ce contexte, le respect des règles de distance dans les rapports interpersonnels est l'une des mesures les plus efficaces pour limiter la propagation du virus.

Le Conseil de gouvernement a donc pris, ceci jusqu’à nouvel ordre et en complément aux mesures décidées au cours de sa séance extraordinaire du 12 mars 2020, les décisions suivantes. Ces mesures entrent en vigueur à minuit, le 16 mars 2020.

1.         Personnes âgées de plus de 65 et les personnes vulnérables.

Il est fortement recommandé de rester à domicile et de ne sortir qu’en cas de stricte nécessité.

2.         Grand public: limitations de déplacements.

La circulation sur la voie publique est limitée aux activités suivantes :

-      achat de denrées alimentaires, de produits pharmaceutiques et de produits de première nécessité,

-      déplacement vers les structures de santé,

-      déplacement vers le lieu de travail pour l’exercice de l’activité professionnelle ou commerciale,

-      assistance et soins aux personnes âgées, aux mineurs, aux personnes dépendantes, aux personnes handicapées ou aux personnes particulièrement vulnérables,

-      déplacement vers les institutions financières et d’assurance en cas d’urgence,

-      en raison d'un cas de force majeure ou d'une situation de nécessité,

-      les activités de loisirs (promenade, jogging, aires de jeux,…), sous condition de respecter une distance interpersonnelle de 2 mètres.

3.         Mesures concernant le secteur hospitalier.

Les hôpitaux déploieront leur personnel et services principalement aux activités urgentes, non-déprogrammables et aigues. Les patients infectés au COVID-19 qui ne présentent pas de complications graves (symptômes légers) sont hospitalisés à domicile.

4.         Maintien des activités essentielles.

Les activités qui sont essentielles pour le maintien des intérêts vitaux de la population et du pays doivent être maintenues. Il s’agit notamment des secteurs et activités suivants :

-       la production et la distribution d’énergie et de produits pétroliers ;

-       le secteur de la santé avec les activités hospitalières et les laboratoires d’analyses médicales ;

-       le secteur de l’alimentation ;

-       la distribution de l’eau ;

-       la collecte et le traitement des eaux usées ;

-       l’enlèvement et la gestion des déchets.

-       les transports publics ;

-       les services administratifs qui participent à l’exercice de prérogatives de puissance publique ;

-       les systèmes d’échange, de paiement et de règlements des instruments financiers.

5.         Recommandations aux entreprises.

Il est recommandé aux entreprises de recourir, au maximum et dans la mesure du possible, au télétravail et de réduire leurs activités aux tâches qui sont essentielles pour le fonctionnement de l’entreprise.

6.         Limitation des activités professionnelles.

Toutes les activités commerciales et artisanales qui accueillent un public restent fermées.

Cette fermeture ne concerne pas les enceintes commerciales qui vendent des produits alimentaires, ainsi que les :

-      pharmacies,

-      opticiens,

-      magasins d’aliments pour animaux,

-      commerces de télécommunication,

-      magasins pour produits d’hygiène et de lavage et de matériel sanitaire,

-      vente de carburants et de stations d’essence,

-      distributeurs et commerce spécialisé en matériel médico-sanitaire,

-      kiosques,

-      les services de pressing et de nettoyage de vêtements,

-      les institutions financières et d’assurance,

-      services funéraires.

Cette fermeture vise également les commerces dans les galeries marchandes des supermarchés, à l’exception des activités visées ci-dessus.

7.         Annulation de toutes les activités non-indispensables.

Les activités de nature culturelle, sociale, festive, sportive et récréative sont suspendues.

Les établissements relevant des secteurs culturel, récréatif, sportif et HORECA restent fermés (musées, bars, restaurants, cinémas, cafés, discothèques, bibliothèques, piscines, salles de sport, etc……).

L’interdiction ne vise pas les services de take out, de drive in et de livraison à domicile.

Les hôtels restent ouverts. Les restaurants et les bars d’hôtel, à l’exception du room-service, restent fermés.

8.         Mesures aux administrations et établissements publics.

Le gouvernement réduira les activités des administrations et établissements publics aux tâches essentielles pour son bon fonctionnement et pour la gestion de la crise.

L’accueil et les guichets des administrations et établissements publics fonctionnent à service réduit.

En cas de besoin, il sera recouru au personnel ainsi libéré pour l’exercice d’autres fonctions considérées comme essentielles dans le cadre de la gestion de crise.