Lëtzebuerg an d'Belsch verlängeren hiren Accord iwwert den Teletravail vu belsche Frontaliere wärend der Pandemie bis Enn Juni dëst Joer.

Den Accord gesäit vir, datt Leit, déi an der Belsch wunnen, mee zu Lëtzebuerg agestallt sinn, kënne vun doheem aus schaffen, ouni datt no enger gewëssen Zuel vun Deeg d’Steieren an der Belsch musse bezuelt ginn.

Normalerweis läit dës Limitt bei 24 Deeg am Joer.

Offiziellt Schreiwes

COVID-19: Prorogation de l'accord entre le Luxembourg et la Belgique concernant le télétravail des frontaliers jusqu'au 30 juin 2021 (05.03.2021)
Communiqué par: ministère des Finances

Le Luxembourg et la Belgique sont convenus de proroger jusqu'au 30 juin 2021, l'accord amiable concernant la situation des travailleurs transfrontaliers dans le contexte de la lutte contre la propagation de la COVID-19.

Le 19 mai 2020, le Luxembourg et la Belgique avaient signé un accord amiable précisant le traitement fiscal des travailleurs frontaliers dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19. Cet accord, prorogé à trois reprises, prévoit que les jours pendant lesquels les travailleurs frontaliers sont amenés à travailler depuis leur domicile en raison des mesures prises pour combattre la pandémie de COVID-19, ne soient pas pris en compte comme jours prestés dans l'État de résidence du frontalier. Afin de continuer à contenir la propagation du virus et d'assurer la sécurité des citoyens, le Luxembourg et la Belgique ont décidé de prolonger cet accord amiable jusqu'au 30 juin 2021.

Pierre Gramegna commente: «Je me félicite de la prolongation de l'accord entre nos deux pays concernant le télétravail des frontaliers dans le contexte actuel marqué par la pandémie. L'accord reste un dispositif essentiel dans notre lutte contre la pandémie, et sa prolongation garantira aux dizaines de milliers de frontaliers belges et à leurs employeurs une sécurité juridique maximale. Je tiens une nouvelle fois à remercier nos partenaires belges pour la très bonne coopération.»