Vun de 566 Infizéierte lescht Woch waren der 461 net geimpft, also 81,4% vun hinnen. 18,6%, wat 105 Persounen entsprécht, ware komplett geimpft.

Déi 3. Woch um Stéck ginn d'Neiinfektiounen zu Lëtzebuerg erof. 1 Persoun ass lescht Woch a Relatioun mam Coronavirus gestuerwen. Tëscht dem 19. an dem 25. Juli hu sech 566 Residentë mat Covid-19 ugestach, dat sinn 22% manner wéi nach déi Woch virdrun. Do waren et 727 Persounen. Et goufen och manner PCR-Tester gemaach, nämlech vun 49.884 op 43.736. Donieft hunn 11 Persounen e positive Schnelltest deklaréiert.

Eng Baisse konnt och bei den aktiven Infektioune festgestallt ginn. Dës si vun 1.497 (Stand 18. Juli) op 1.236 (Stand 25. Juli) erofgaangen. Mëttlerweil gëllen 71.493 Awunner als geheelt. D'Altersmoyenne vun de Leit, déi sech mam Coronavirus infizéiert hunn, ass vu 27,5 Joer virlescht Woch op 30,3 Joer lescht Woch geklommen.

An de Spideeler goufen et iwwerdeems méi Hospitalisatiounen tëscht dem 19. an dem 25. Juli. An de Soins normaux ass d'Zuel vu Patiente vun 8 op 17 an d'Luucht gaangen. Op der Intensivstatioun ass d'Situatioun stabel bliwwe mat 4 beluechte Better. Hei ass den Altersduerchschnëtt liicht geklomme vun 48 op 51 Joer.

E positiven Trend gëtt et bei den Inzidenzwäerter. D'7-Deeg-Inzidenz läit mëttlerweil bei 89 Neiinfektioune pro 100.000 Awunner. Déi Woch virdru louch dës Inzidenz bei 115.

Donieft hunn och manner Leit missen an Isolement a Quarantän goen. 1.588 Persounen (-18%) waren an Isolement, 1.124 Mënschen a Quarantän (-38%). Déi meeschten Infektioune goufen an der Famill festgestallt mat 27,3%, 13,6% hu sech an der Vakanz am Ausland ugestach, 13,2% an der Fräizäit. Bei 36,6% konnt net retracéiert ginn, wou sech infizéiert gouf.

Am Zäitraum vum 19. bis de 25. Juli goufen zu Lëtzebuerg iwwer 30.000 Dosissen administréiert. 4.835 Leit kruten hir éischt Piqûre gemaach, fir 25.826 war et iwwerdeems schonn déi 2. Impfung. Stand 27. Juli goufen zu Lëtzebuerg 694.898 Dosissen administréiert. 336.173 Persoune gëllen als komplett geimpft. Ausserdeem goufen tëscht dem 12. an dem 27. Juli 1.515 Frontalieren am Grand-Duché vaccinéiert.

Schreiwes

COVID-19 : Rétrospective de la semaine du 19 au 25 juillet (28.07.2021)

Communiqué par: ministère de la Santé / Laboratoire national de santé (LNS) / Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)

Pour la semaine du 19 au 25 juillet, le nombre de personnes testées positives à la COVID-19 a diminué pour la 3e semaine de suite, de 727 à 566 cas (-22%), ainsi que le nombre de leurs contacts étroits identifiés, qui est passé à 1.599, contre 2.431 cas la semaine précédente (-34%).
Il est à noter que parmi les 566 nouvelles infections, 461 personnes n'étaient pas vaccinées (81,4%) et 105 personnes avaient un schéma vaccinal complet (18,6%).
Le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine du 19 au 25 juillet a baissé de 49.884 à 43.736.
11 personnes ont déclaré un test antigénique rapide (TAR) positif pour la semaine de référence, contre 9 pour la semaine d'avant, portant le nombre de résultats positifs suite à un TAR effectué par un professionnel de santé à un total de 258. Depuis l'introduction des auto-tests, 786 résultats positifs ont été déclarés, avec 0 cas pour la semaine du 19 au 25 juillet. Rappelons que les tests antigéniques rapides positifs ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux de positivité.
En date du 25 juillet, le nombre d'infections actives a diminué à 1.236 par rapport à 1.497 au 18 juillet et le nombre de personnes guéries est passé de 70.667 à 71.493. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives à la COVID-19 a augmenté à 30,3 ans contre 27,5 ans la semaine précédente.
Pour la semaine du 19 au 25 juillet, 1 nouveau décès en lien avec la COVID-19 est à déplorer.
Dans les hôpitaux, 17 nouvelles admissions de patients COVID-19 positif confirmés ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 8 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés reste stable à 4. La moyenne d'âge des patients hospitalisés n'a que légèrement augmenté (de 48 à 51 ans).
Taux de positivité et taux d'incidence
Pour la période de référence, le taux de reproduction effectif (RT eff) a diminué de 0,91 à 0,82 lui aussi. Le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, Large Scale Testing, contact tracing) a diminué de 1,46% à 1,29%. Le taux de positivité pour les tests effectués sur ordonnance, donc pour les personnes présentant des symptômes, est resté stable à 4,19%.
Le taux d'incidence a diminué avec 89 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 115 cas pour 100.000 habitants pour la semaine précédente. Il s'agit de la 3e semaine consécutive pour laquelle une diminution peut être observée.
Le taux d'incidence a diminué dans toutes les tranches d'âge à l'exception des 30-44 ans et des 75 ans ou plus. La plus grande diminution a été enregistrée dans la tranche d'âge des 15-29 ans (-37%). Une augmentation a été enregistrée dans la tranche d'âge des 75 ans ou plus (+71%). Cette augmentation correspond à 5 cas de plus que la semaine dernière.
La tranche d'âge des 15-29 ans a le taux d'incidence le plus élevé avec 206 cas pour 100.000 habitants suivi des 30-44 ans avec 104 cas pour 100.000 habitants. Il faut noter que 71% de tous les cas de la semaine dernière ont été enregistrés dans les groupes d'âge des 15-29 et 30-44 ans.
Quarantaines et isolements
Pendant la semaine du 19 au 25 juillet, 1.588 personnes se trouvaient en isolement (-18%) et 1.124 en quarantaine (-38%).
Contaminations
Pour les 566 nouveaux cas, le cercle familial reste la source de contamination la plus fréquente (27,3%) suivi par les voyages à l'étranger (13,6%) et les loisirs (13,2%). Le taux des contaminations dont la source n'est pas clairement attribuable augmente à 36,6%.
Vaccinations : point de situation
Pour la semaine du 19 au 25 juillet, 30.676 doses ont été administrées au total. 4.835 personnes ont reçu une 1re dose et 25.826 une 2e, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 27 juillet à 694.898 (1e et 2e dose). 336.173 personnes présentent un schéma vaccinal complet.
À noter que les données concernant le nombre de personnes vaccinées ont été adaptées de sorte à ce que seul le nombre de résidents vaccinés est désormais pris en compte. En effet, depuis l'ouverture de la vaccination aux frontaliers en date du 12 juillet et jusqu'au 27 juillet, 1.515 frontaliers ont reçu leur première dose au Luxembourg.
L'évolution des variants
Les données relatives au séquençage des variants sont publiées tous les vendredis sur le site du Laboratoire national de Santé LNS https://lns.lu/en/departement/department-of-microbiology/revilux/.
Surveillance des eaux usées au Luxembourg dans le cadre du SARS-CoV-2
Le niveau de contamination des 13 stations d'épuration échantillonnées étudiées par le LIST (Luxembourg Institute of Science and Technology) au cours de la semaine du 19 au 25 juillet confirme la stabilisation des valeurs de flux de SARS-CoV-2 à un niveau élevé, bien que plus faible que celui observé durant la première moitié du mois de juillet. Une tendance comparable est observée au niveau des stations d'épuration prises individuellement. Il faut d'ailleurs noter que les flux estimés ont parfois diminué jusqu'à atteindre les limites de détection dans le courant du mois de juillet, comme à Schifflange, Grevenmacher, Troisvierges ou Wiltz. Cela confirme une diminution significative des flux au niveau de ces stations d'épuration.
L'ensemble des rapports CORONASTEP est disponible sur le site du LIST: https://www.list.lu/en/covid-19/coronastep/.