Fir déi meescht Leit, déi net aus der EU oder aus dem Schengenraum kommen, gëlle weider méi streng Areesrestriktiounen zu Lëtzebuerg.

Wéi den Ausseministère en Donneschdeg den Owend matgedeelt huet, goufen déi temporaire Mesurë bis den 30. September 2022 verlängert.

Schreiwes vum Ausseministère

Communiqué du ministère des Affaires étrangères et européennes relatif aux restrictions temporaires en matière d’immigration

Communiqué par : ministère des Affaires étrangères et européennes

Le ministère des Affaires étrangères et européennes tient à informer que les restrictions temporaires d’entrée sur le territoire du Grand-Duché des ressortissants de pays tiers qui ont leur résidence en dehors de l’Union européenne ou de l’espace Schengen, ont été prorogées jusqu’au 30 septembre 2022 inclus.

Ces restrictions s’appliquent à tous les déplacements à destination du Luxembourg, indépendamment du moyen de transport. Pour rappel, les ressortissants de pays tiers ne peuvent pas entrer sur le territoire du Grand-Duché, sauf dans un des cas de figure suivants:

  • s'ils sont titulaires d'un titre de séjour ou d'une carte de séjour de membre de famille d'un citoyen de l'Union, y inclus les personnes tombant sous les dispositions de l'Accord de retrait entre l'UE et le Royaume-Uni, ainsi que toute autre personne disposant d'un droit de séjour ou d'un visa national de longue durée conformément au droit national d'un État membre de l'Union européenne ou des pays associés à l'espace Schengen.
  • ou bien s'ils remplissent une des conditions suivantes:
    • s'ils sont titulaires d'un certificat prouvant un schéma vaccinal complet et considéré comme équivalent au Luxembourg[1] ;
    • ou s'ils sont titulaires d'un certificat de rétablissement considéré comme équivalent au Luxembourg[2] ;
    • ou s'ils sont résidents d'un pays tiers repris sur la liste de pays tiers dont les résidents ne devraient pas être affectés par une restriction temporaire aux frontières extérieures[3] (et qui sont autorisés à entrer au Luxembourg, y inclus pour des voyages non essentiels);
    • ou si leur voyage est considéré comme essentiel ou s'ils entrent dans une des exceptions prévues pour les membres de famille de résidents luxembourgeois. Les personnes concernées doivent toutefois disposer d'une attestation spécifique délivrée par les autorités luxembourgeoises.


[1] Voir Annexe B pour la liste des certificats de vaccination acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

[2] Voir Annexe C pourla liste de certificats de rétablissement acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

[3] Voir Annexe A pourliste de pays tiers dont les résidents sont autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y inclus pour les voyages non essentiels

En parallèle, le ministère informe que suite aux récentes décisions d’équivalence de la Commission européenne, les certificats de vaccination émis par les autorités de Bahreïn, de l’Équateur, de l’Indonésie, du Kosovo, de Madagascar, des Seychelles et du Vietnam sont dorénavant à considérer comme équivalents. Ainsi, les ressortissants de pays tiers disposant d’un certificat prouvant un schéma vaccinal complet émis par un des pays précités seront dorénavant autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y compris pour des voyages non essentiels, tant que le vaccin administré est accepté au Grand-Duché.[1]

De plus, les certificats de rétablissement émis par les autorités de Bahreïn, du Kosovo, des Seychelles et du Vietnam sont dorénavant à considérer comme équivalents. Ainsi, les ressortissants de pays tiers disposant d’un certificat de rétablissement émis par un des pays précités seront dorénavant autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y compris pour des voyages non essentiels.

 

Les détails des règles applicables et les dérogations en place, ainsi que les modalités exactes des démarches à effectuer au préalable peuvent être consultés en suivant le lien ci-après:

https://covid19.public.lu/fr/voyageurs/visiter-luxembourg.html


[1] Voir annexe B pour la liste des certificats de vaccination acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

Annexe A

Liste de pays tiers dont les résidents sont autorisés à entrer sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg, y inclus pour les voyages non essentiels

  1. Etats

  • Arabie Saoudite
  • Bahreïn
  • Chili
  • Chine (sous réserve de confirmation de la réciprocité au niveau de l’Union européenne)
  • Colombie
  • Corée du Sud
  • Émirats arabes unis
  • Indonésie
  • Koweït
  • Pérou
  • Rwanda
  • Nouvelle-Zélande
  • Qatar
  • Ukraine
  • Uruguay

  1. Régions administratives spéciales de la République populaire de Chine

  • RAS de Hong Kong
  • RAS de Macao

  1. Entités et autorités territoriales non reconnues comme États par au moins un État membre de l’Union européenne

  • Taïwan

La preuve de la résidence est à charge du ressortissant de pays tiers.

Annexe B 

Certificats de vaccination acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

Afin qu'un certificat de vaccination soit reconnu au Luxembourg, trois conditions cumulatives doivent être remplies:

  • le vaccin administré doit être accepté au Grand-Duché (voir liste ci-après) ;
  • il faut que le schéma de vaccination soit considéré comme complet[1] ;
  • le certificat doit être émis par un État membre de l'Union européenne ou de l'espace Schengen (EU27 + Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), ou par un des pays tiers suivants:

  1. États

  • Albanie
  • Andorre
  • Arménie
  • Bahreïn
  • Bénin
  • Brésil
  • Cabo Verde
  • Canada
  • Colombie
  • Corée du Sud
  • Émirats arabes unis
  • El Salvador
  • Équateur
  • États-Unis d'Amérique
  • Géorgie
  • Îles Féroé
  • Inde
  • Indonésie
  • Israël
  • Japon
  • Jordanie
  • Kosovo
  • Liban
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Maroc
  • Moldavie
  • Monaco
  • Monténégro
  • Nouvelle-Zélande
  • Panama
  • République de Macédoine du Nord
  • Royaume-Uni
  • San Marino
  • Serbie
  • Seychelles
  • Singapour
  • Thaïlande
  • Togo
  • Tunisie
  • Turquie
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vatican
  • Vietnam


[1] Un schéma vaccinal complet signifie tout schéma qui définit le nombre et l'intervalle d'injections nécessaires à l'obtention d'une immunité protectrice suffisante et qui est complet dès l'administration des doses nécessaires prévues en cas d'administration de plusieurs doses ou, pour les vaccins à dose unique, après une carence de 14 jours. Pour les personnes rétablies, et qui ont été vaccinées endéans les 180 jours à partir du premier résultat positif d'un test TAAN, le schéma vaccinal est complet après un délai de 14 jours après l'administration de la dose unique quel que soit le vaccin administré.

  1. Entités et autorités territoriales non reconnues comme États par au moins un État membre de l'Union européenne

  • Taïwan

Dans ce contexte sont acceptés au Grand-Duché de Luxembourg les 4 vaccins ayant obtenu l'autorisation de mise sur le marché au niveau européen, ainsi que 3 vaccins considérés comme bio-similaires:

  • BioNTech Pfizer / Comirnaty
  • Moderna / Spikevax
  • AstraZeneca / Vaxzevria
  • Janssen / Vaccine Janssen
  • Covishield (Serum Institute of India Pvt. Ltd (SII))
  • R-Covi (R-Pharm)
  • Covid-19 vaccine (recombinant) (FIOCRUZ)

La validité du certificat de vaccination est de 9 mois à compter de la date à partir de laquelle le schéma vaccinal est considéré comme complet. La validité du certificat relatif à la vaccination de rappel est illimitée.

 

Annexe C

Certificats de rétablissement acceptés par le Grand-Duché de Luxembourg

Afin qu'un certificat de rétablissement soit reconnu au Luxembourg, il doit être émis par un État membre de l'Union européenne ou de l'espace Schengen (EU27 + Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse), ou par un des pays tiers suivants:

  • Albanie
  • Andorre
  • Arménie
  • Bahreïn
  • Bénin
  • Cabo Verde
  • El Salvador
  • Géorgie
  • Israël
  • Kosovo
  • Moldavie
  • Monaco
  • Monténégro
  • Panama
  • République de Macédoine du Nord
  • Royaume Uni
  • San Marino
  • Serbie
  • Seychelles
  • Thaïlande
  • Turquie
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vietnam

La validité du certificat de rétablissement est de 180 jours, à savoirpour les personnes qui ont subi une infection SARS-CoV-2 récente endéans les 6 mois avant leur déplacement et qui ont terminé la période d'isolement applicable dans le pays respectif avec disparition de tout symptôme.