De President vun der Croix Rouge vum Niger Ali Bandiare weist sech enttäuscht iwwert den Ausgang vun der COP27.

De Krich an der Ukrain huet weltwäit Konsequenzen, och den afrikanesche Kontinent bleift net verschount. Den Impakt op d'Liewensmëttelsécherheet an d'Inflatioun vun de Präisser si kloer ze spieren. Nei Defien, déi bei all déi scho bekannte Problemer wéi Dréchent, Aarmut, Ënnerernierung bis hin zur politescher Instabilitéit dobäi kommen.

De President vun der Croix-Rouge vum Niger Ali Bandiare war no der COP27 op Visitet zu Lëtzebuerg a schwätzt vun enger humanitärer Katastroph, déi sech undeit: ''Epargner au moins à ceux qui sont les plus malheureux, cette situation de sécurité alimentaire. Parce que ça ne peut qu'aggraver par rapport à la situation qu'ils vivent, c'est presqu'une destruction à laquelle on est en train d'assister et dont on a l'impression que les gens ne se soucient peu de cette situation. Et c'est une inquiétude permanente au niveau des états du Sahel. Les conflits sont là. L'insécurité alimentaire est là. Ca donne tous les problèmes, les ingrédients pour montrer que si on laisse cette situation, c'est une catastrophe humanitaire qui va se produire.''

Den Niger läit matzen am Sahel, matzen op de Weeër vun der Migratioun mat Nopeschlänner wéi dem Nigeria, Mali a Bourkina Faso, an deenen d'Sécherheetslag wéinst der Presenz vun Dschihadisten extreem onstabel ass: "Ce qui fait qu'il y a un déplacement énorme de population. Non seulement celle qui vient vers la Niger, mais les populations nigériennes elles même aussi. Il y a plus de 300.000 déplacés internes et externes. Donc ceci aussi, c’est un problème majeur.’’

2015 huet d'Regierung vum Niger decidéiert, dass d'Migranten, déi an Direktioun Libyen an Algerien ënnerwee sinn, déi néideg, offiziell Pabeiere missten dobäi hunn. Wann dat net de Fall wier, dierfte se net an d'Land. Ma dës Entscheedung huet direkt Konsequenzen op déi lokal Wirtschaft: "Avant, cette tolérance a permis aux populations d’avoir une petite économie du passage de ces migrants. Parce que c'était eux qui les transportaient et les amenaient à la frontière. C'est eux qui les logeaient. Il y avait donc une espèce de commerce, d'économie de migration qui était installé."

An Zesummenaarbecht mat der Europäescher Unioun solle Programmer ausgeschafft ginn, fir dës Leit ëmzeschoulen.
95 % vun der Migratioun um afrikanesche Kontinent wier intern. Nëmme knapp 5 % vun de Migrante wéilten iwwer d'Mëttelmier an Europa kommen.

Wat d'Konsequenzen a virun allem de Kampf géingt de Klimawandel ubelaangt, sou ass den Ali Bandiaré ganz pessimistesch. De President vun der Croix-Rouge vum Niger war selwer zu Scharm-El-Sheik a kritt seng Enttäuschung nom Enn vun der COP27 net verstoppt: ''Au Niger nous sommes au centre du Sahel. C'est là où le changement climatique est réel. Aujourd'hui nous avons une faune qui a disparu. Aujourd'hui nous avons une forêt qui a disparu. On sent chaque jour les effets de cela: il y a moins de pluies. Ou bien c'est la sècheresse ou ce sont les inondations. Paradoxalement."

No de groussen Iwwerschwemmungen am Hierscht 2020 huet d'Lëtzebuerger Rout Kräiz mat ugepaakt. Iwwer 13.000 betraffe Famillje kruten en neit Ënnerdaach. D'Rout Kräiz huet gehollef laanscht de Floss Niger, Dämm ze finanzéieren, déi d'Populatioun schützen. Déi lescht 10 Joer huet d'Lëtzebuerger Rout Kräiz ronn 28 Milliounen Euro am Niger investéiert. Eng enorm Zomm, sou den Ali Bandiaré.