De "Ministère de la Santé" deelt mat, datt d'Zäit vun der Gripp nees méi no kënnt an d'Leit sech sollen impfe loossen.

All Wanter kréien e puer Millioune Leit an Europa d'Gripp. Si ka grave Konsequenzen hunn, besonnesch fir eeler a fragil Leit.

Dacks triede Komplikatiounen op, wéi zum Beispill Longenentzündungen. D'Santé recommandéiert dowéinst Persoune vun iwwer 65 Joer an all deene Leit, déi engem Risk ausgesat sinn, sech géint d'Gripp impfen ze loossen. Besonnesch Persounen, déi chronesch Krankheeten hunn, vun den Otemweeër oder Kardiovaskuläre, Diabetis, respektiv Niereproblemer, sollten an deem Sënn hiren Dokter consultéieren, heescht et en Dënschdeg an engem Communiqué vum Gesondheetsministère.

D'Direktioun vun der Santé mécht och een Appell un déi Responsabel vum medezinesche Personal an un all déi, déi an direktem Kontakt mat Risikopatiente stinn.

Den ideale Moment fir sech impfen ze loossen ass am Oktober/November. 15 Deeg no der Impfung ass den Imunsystem prett, fir sech géint de Grippevirus ze wieren. D'Immunitéit hält ongeféier 6 Méint un. De Vaccin muss iwwregens all Joer widderholl ginn an ass disponibel an den Apdikten op Ordonnance vum Dokter. D'Impfung ass gratis fir Risikopatienten an eeler Leit vun iwwer 65 Joer.

Weider Informatioune ginn et um Internet ënner grippe.lu oder sante.lu.

Schreiwes vun der Santé

C'est le moment de vous faire vacciner contre la grippe! (15.10.2019)
Communiqué par: Ministère de la Santé

Comme chaque année à la même période, en début du mois d'octobre, le ministère de la Santé lance sa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Administré entre mi-octobre et fin novembre, le vaccin contre la grippe reste la meilleure protection pour éviter les complications de la maladie.

Accent particulier sur les personnes âgées, femmes enceintes et professionnels de santé

La campagne d'information souhaite sensibiliser le grand public pour se faire vacciner contre la grippe saisonnière avant le début de la saison épidémique, qui court généralement de la fin de l'année jusqu'au printemps.

Les affiches et les brochures disponibles, ciblent particulièrement la vaccination anti grippale chez les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les professionnels de la santé. Pour la population-cible à risque, le vaccin antigrippal est pris en charge par la Caisse nationale de santé. Il est disponible en pharmacie et délivré sur ordonnance médicale.

La grippe représente un risque de complications parfois graves pouvant donner lieu à des pneumonies sévères et avoir une issue fatale chez les plus fragiles. C'est pourquoi, les recommandations auprès de certains groupes à risque de se faire vacciner, comme par exemple les personnes souffrant de maladies chroniques du système respiratoire et cardiovasculaire, de diabète, de problèmes aux reins ou d'une immunité réduite, restent d'actualité.

Le vaccin contre la grippe peut être administré aux femmes enceintes, quel que soit le moment de leur grossesse. Celui-ci est recommandé, car en se protégeant, les futures mamans protègent également leur bébé qui profitera de leurs anticorps jusqu'au 6e mois de sa vie.

Afin de protéger les personnes à risque, il n'est pas suffisant que celles-ci soient vaccinées contre la grippe; il est tout aussi important que les personnes de leur entourage proche le soient aussi.

Ainsi, la vaccination est recommandée à tous les groupes de professionnels qui sont en contact étroit avec les plus fragiles. Parmi ceux-ci se trouvent le personnel médical et soignant du milieu hospitalier (qui jouent aussi un rôle essentiel pour conseiller leurs patients en matière de vaccination contre la grippe), le personnel des centres intégrés pour personnes âgées, des maisons de soins, des crèches et des jardins d'enfants, ainsi que des services de soins à domicile.

La vaccination est la meilleure prévention

La vaccination est le moyen le plus efficace pour se protéger contre la grippe et ses complications. Elle consiste en une seule injection, mais doit être répétée chaque année, car le virus de la grippe subit des variations saisonnières constantes. La vaccination contre la grippe est généralement bien tolérée et ne produit que rarement des effets secondaires, allant d'une légère fièvre à un malaise général passager ou des douleurs à l'endroit de l'injection. 15 jours après la vaccination, le système immunitaire est déjà prêt à se défendre contre le virus de la grippe. L'immunité persiste pendant au moins six mois.

Ne pas confondre grippe et rhume

La grippe et le rhume sont des infections virales des voies respiratoires qui sont souvent confondues, car leurs symptômes se ressemblent. Le rhume est toutefois plus fréquent et plus banal que la grippe.

La grippe est une infection virale qui touche principalement le nez, la gorge, les bronches, et éventuellement les poumons. L'infection se caractérise par l'apparition brutale d'une forte fièvre, de myalgies, de céphalées, une altération de l'état général, une toux sèche, une gorge irritée et une rhinite.

Le virus de la grippe se transmet facilement d'une personne à l'autre par l'intermédiaire de microgouttelettes et de particules secrétées par les sujets infectés lorsqu'ils toussent ou éternuent. La grippe tend à se propager rapidement lors d'épidémies saisonnières.

Respecter les règles d'hygiène!

Le respect des règles d'hygiène classiques est tout aussi primordial pour éviter la propagation rapide de l'épidémie: se laver régulièrement les mains au savon, tousser ou éternuer dans un mouchoir ou dans le creux de son coude, jeter son mouchoir en papier dans une poubelle après utilisation, éviter le contact avec les personnes malades, aérer régulièrement les pièces.

Pour des informations supplémentaires, veuillez consulter le portail de la Santé www.sante.lu ou le site www.grippe.lu