D'lescht Joer am Mee hat d'AMMD annoncéiert, sech aus der Kommissioun zeréckzezéien. Wéi dës hir Aarbecht nees opgeholl huet, waren d'Dokteren awer dobäi.

D’Kommissioun vun der Nomenclature huet hir Aarbecht en Donneschdeg nees opgeholl. Mat um Dësch sëtzen och nees d’Dokteren.

Nodeems d’AMMD d’lescht Joer am Mee annoncéiert hat, sech aus där Kommissioun zeréckzezéien, huet si sech nees bereet gewisen, mat ze diskutéieren. Dat opgrond vun engem Accord, dee mam zoustännege Minister Romain Schneider am Juni getraff gouf.

Deemools gouf festgehalen, datt de Prinzip vun der Neutralitéit vum President vun där Kommissioun néiergeschriwwe sollt ginn. Bis dato gouf dee Prinzip zwar respektéiert, mä war net offizialiséiert. An der Kommissioun gëtt de Katalog vun de Prestatiounen duerchdiskutéiert.

Communiqué

Reprise des travaux à la Commission de nomenclature (23.10.2019)

Communiqué par: Ministère de la Sécurité sociale

Le 23 octobre 2019 la Commission de nomenclature a repris ses travaux en présence des représentants de l'Association des médecins et médecins-dentistes (AMMD). Dans de son assemblée générale du 16 mai 2018, l'AMMD avait décidé de se retirer de la Commission de nomenclature. Suite à des différents échanges entre l'AMMD et le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, les discussions se sont conclues par un accord en date 26 juin 2019 à l'issue d'une entrevue entre le ministre de la Sécurité sociale et tous les organismes représentés au sein de la Commission de nomenclature.
Cet accord prévoit, en attente d'une formalisation du principe de la neutralité du président en ligne avec la pratique courante – en application depuis la nomination de commun accord du président actuel en octobre 2016 –, de reprendre immédiatement les travaux de la Commission de nomenclature suivant la méthodologie commune précédemment retenue en commission.

Au début de la séance tenue en ce jour, tous les membres de la Commission de nomenclature ont confirmé l'approche impartiale dans l'intérêt du service public du président actuel au cours des années révolues et ont exprimé leur souhait de poursuivre les travaux sur les dossiers qui avait été tenus en suspens.

Pour rappel: les nomenclatures des actes, services professionnels et prothèses sont déterminées par des règlements grand-ducaux sur base d'une recommandation circonstanciée de la Commission de nomenclature.