"Gewalt am Stot geet eis all eppes un" - mat deem Slogan wëll de Ministère fir Egalitéit tëscht Fraen a Männer géint haislech Gewalt sensibiliséieren.

"Relation2test" / Rep. Monica Camposeo

Konflikter a Sträit sinn an enger Bezéiung näischt Aussergewéinleches. Mee wéi mierkt een, wann e Sträit schonn en Unzeechen fir Aggressiounen oder souguer méiglech Gewalt am Stot ass? Den Egalitéitsministère huet dofir mat der Fondatioun Maison de la Porte Ouverte den digitale Froebou "Relation2Test" lancéiert.

Gewalt an der Bezéiung fänkt net eréischt mat Schloen un. Vill méi ass et e luese Prozess, op deen ee kann opmierksam gemaach ginn. Mam Froebou "Relation2Test" kann ee selwer testen, wéi egalitär déi eege Bezéiung ass.

RTL

© Jeannot Ries

D'Ministesch fir Chancëgläichheet Taina Bofferding:

«Och wann et just e komescht Bauchgefill ass, wier et wichteg deem Gefill nozegoen. Genee esou Gefiller kéinte nämlech schonn en Unzeeche sinn, dass an der Relatioun eppes net passt»

Unzeeche kënnen zum Beispill sinn, dass de Partner oder d'Partnerin besonnesch jalous ass oder de Kontakt mat Frënn a Famill wëll verbidden.

Unzeechen, déi och d'Sandra Schmidt an hirer Aarbecht bemierkt. Si ass diploméiert Pedagogin an huet iwwer 20 Joer Beruffserfarung bei der Fondatioun Maison de la Porte Ouverte

«Gewalt wier dacks net direkt ze erkennen, well et e luese Prozess wier. Ma genee sou dacks fanne sech awer scho fréi Unzeechen dofir, dass eng Relatioun an eng violent Richtung geet.»

Bemierkt ee scho fréi, dass et Potenzial fir en aggressiivt Verhalen do ass, wier et méi einfach, de Prozess ze duerchbriechen.

De Maurice Bauer, President vun der Fondatioun Maison de la Porte Ouverte:

«An der alldeeglecher Aarbecht misst ee Leit meeschtens begleeden, fir dass si erkennen, dass si an enger inegalitairer Bezéiung sinn.»

Duerch de Froekatalog "Relation2Test" kann een sech bewosst maachen, ob d'Art a Weis wéi ee streit vläicht schonn ze wäit geet. 4 verschidde Resultater wäerten aus, ob een an enger egalitairer Bezéiung ass, ob et eventuell scho Warnzeeche gëtt. Dat kann een dem Sandra Schmidt no dann och an der Koppel uschwätzen. Anescht wier et awer, wa scho ganz konkret Unzeechen do sinn:

«Wann Indicen vu psychescher Gewalt do sinn, ass et der Pedagogin no definitiv noutwenneg, sech Hëllef ze huelen. Nom Test bitt den Outil «Relation2Test» mam jeeweilege Resultat och passend Kontakter.»

Nieft de Berodungsstellen, déi nom Test ugewise ginn, kann een och d'Nummer 2060 1060 uruffen, wann een Hëllef brauch.

Um Internetsite www.violence.lu kënnt Dir och weider Informatiounen fannen. De Froekatalog kënnt Dir op www.relation2test.lu beäntwerten.

De Communiqué

Taina Bofferding et la FMPO présentent le nouvel outil «relation2test» pour lutter contre la violence domestique (11.10.2021)
Communiqué par: ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes

La violence domestique reste une réalité quotidienne au Luxembourg et elle touche tous les milieux sociaux et toutes les communautés.[1]

Cet extrait du rapport annuel sur la lutte contre la violence domestique montre l'importance de la prévention, de la sensibilisation et de l'information au sujet de la violence domestique, car les conséquences de cette violence sont multiples pour toutes les personnes impliquées.

En collaboration avec le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes, la Fondation Maison de la porte ouverte a réalisé le questionnaire online www.relation2test.lu qui va donner une réponse aux questions suivantes:

Est-ce que votre relation de couple est égalitaire?
Est-ce que votre relation n'est pas tout à fait égalitaire mais ne présente pas de signes de violence psychique ou physique?
Est-ce que votre relation de couple montre des signes d'alerte voire des signes de violence émotionnelle/psychique?
Est-ce que votre relation montre des signes sérieux de violence physique?

> Pour le savoir, faites le test.

Dans un couple, les disputes et les conflits sont normaux et font partie intégrante d'une relation. La relation est égalitaire si les partenaires peuvent s'exprimer librement, arrivent à résoudre les conflits de façon constructive, savent réguler leurs émotions et peuvent agir comme ils le désirent tout en se respectant et en respectant l'autre.

«La violence n'est jamais acceptable. On peut exprimer ses sentiments et ses opinions différemment. Personne ne devrait d'ailleurs souffrir ou endurer des agressions verbales, sexuelles, physiques et psychologiques. La violence ne peut ainsi pas faire partie d'une relation. Les actes sont clairement réprimés», a souligné Taina Bofferding en appelant toutes et tous à faire le test pour identifier à temps les éléments sous-jacents.

Dans le cas où la relation n'est pas tout à fait égalitaire, le test permet de voir quels sont les éléments importants pour une relation égalitaire et les pistes d'action pour y arriver. Mieux vaut prévenir que guérir, car une relation dans laquelle l'opinion, les besoins et les sentiments d'un partenaire ne sont pas respectés pourrait aboutir dans de la violence émotionnelle/psychologique.

Dans le cas où le résultat montre des signes d'alerte de violence émotionnelle ou des signes de violence physique, les participant-e-s reçoivent des informations supplémentaires concernant les différentes formes de violence domestique et le cycle de la violence. L'outil en ligne propose également des adresses utiles au Luxembourg pour trouver de l'aide et pouvoir se protéger.

Les objectifs du questionnaire relation2test sont donc:

La sensibilisation par rapport à une relation égalitaire et la réflexion sur sa propre relation de couple.
La prévention de la violence domestique en identifiant les premiers signes de violence et en identifiant les comportements à risque ou abusifs.
L'information sur les différentes formes de la violence domestique et les adresses utiles en cas de violence domestique.

Le questionnaire www.relation2test.lu est destiné au grand public et s'adresse à toutes les personnes vivant en couple, sans distinction d'âge, de sexe ou d'orientation sexuelle.

Les données sont traitées de manière confidentielle et une anonymisation des données est garantie afin de rendre l'identification des participants impossible.

La recherche scientifique, la conception et le développement du questionnaire ont été réalisés par l'institut «Forensische Psychologie – Beratung & Fortbildung». Le design et la programmation ont été effectués par «neon marketing technology».

[1] Comité de coopération entre les professionnels dans le domaine de la lutte contre la violence – Link: mega.public.lu/fr/publications

La Fondation Maison de la porte ouverte

Depuis 50 ans, la Fondation Maison de la porte ouverte (FMPO) est au service d'enfants, d'adolescents, de mineurs non accompagnés, de jeunes mamans, de jeunes parents, de femmes et d'hommes en situation de détresse et offre protection, soutien et aide sociale, psychologique, juridique et éducative.

La FMPO est gestionnaire de:

11 centres d'accueil jour et nuit pour enfants, adolescents et mineurs non accompagnés, jeunes mamans, jeunes couples, femmes et victimes de la traite des êtres humains,
1 centre d'accueil de jour pour adolescents,
1 service d'assistance en famille,
3 services de consultation pour jeunes mamans, parents et femmes en détresse,
1 service d'assistance pour victimes de la traite des êtres humains,
2 services de logements en milieu ouvert pour jeunes adultes, femmes et familles,
et propose des formations professionnelles continues.

Pour la FMPO, chaque forme de violence est inacceptable, qu'elle soit physique, psychologique, sexuelle, économique, institutionnelle ou structurelle et les 145 salariés de la FMPO s'engagent jour après jour de manière inconditionnelle dans la prévention et la lutte contre la violence conjugale, la violence domestique et toute autre sorte de violence.
En 1976, la FMPO a ouvert le premier foyer pour femmes en détresse au Luxembourg. Aujourd'hui, 106 enfants, jeunes mamans, jeunes parents, femmes et victimes de la traite des êtres humains peuvent être hébergés dans les structures de la FMPO qui sont conventionnées avec le ministère de l'Égalité entre les femmes et les hommes. À côté des centres de consultation où les jeunes mamans, les familles monoparentales et les femmes en détresse trouvent aide et conseil, la FMPO offre également des formations dans le domaine de la violence domestique.

Lien(s) utile(s)

www.fmpo.lu
YouTube: FMPO Luxembourg