D'Lëtzebuerger Regierung huet e Méindeg Frigoe fir de Stockage vu Covid-Vaccinen an de Burkina Faso geschéckt.

Um afrikanesche Kontinent gi 6 vu 7 Covid-Fäll net erkannt, sou eng Aschätzung vun den Experte vun der Weltgesondheetsorganisatioun. De Fait, dass do d'Ausmooss vun der Pandemie ënnerschat gëtt, ass keng Iwwerraschung. Just 5% vun der Populatioun ass getest. An nëmmen engem Drëttel vun de 54 Staate läit den Impftaux iwwer 10 Prozent.

De Burkina Faso preparéiert den Ament eng Impfcampagne géint de Covid-19 am Kader vun där d'Land Ënnerstëtzung vu Lëtzebuerg ugefrot huet. E Méindeg de Moien ass en éischte Fliger vum Findel aus mat spezielle Frigoe vu B-Medical gestart.

"Et muss ee Wëssen, datt do just 1 % vun der Populatioun geimpft ass. Mir maachen deen Don hei iwwer den europäeschen Zivil-Protektiouns-Mechanismus. Déi Frigoe gi vun der Lëtzebuerger Kooperatioun un de Burkina Faso geschenkt. Dat si Frigoen, déi mat Solar-Panneaue fonctionéieren, total autonom. Mat och Këschte fir bis an déi kleng Dierfer eranzekommen, wou bis elo nach keng Vaccinen hi kommen," sou de Kooperatiounsminister Franz Fayot.

E Méindeg de Moien ass deen éischte vun zwee Fligere vum Findel aus gestart. Am Asaz ass de Lëtzebuerg Militärfliger A400M. En Transport an Zesummenaarbecht mam "European Air Transport Command", wou sech 7 europäesch Staaten, dorënner och Lëtzebuerg, iwwert de Prinzip vum Pooling and Sharing Militärfliger zesummen asetzen, sou den Arméisminister François Bausch. Et handelt sech deemno ëm eng humanitär Missioun.

Am Cockpit souz e Méindeg de Moien och ee vun de 5 Lëtzebuerger Militärpiloten. E Vol vu 7 Stonne bis op Ouagadougou, mat engem Tëschestopp zu Nice fir nach emol ze tanken, stoung un. Den zweeten Deel vun de Spezial-Frigoen "Made in Luxembourg", fir Impfstoff géingt de Covid-19 ënner extreeme Konditiounen ze lageren, wäert vun engem belsche Militärfliger an de Burkina Faso transportéiert ginn.

Offiziellt Schreiwes

La Coopération luxembourgeoise envoie 50 réfrigérateurs pour vaccins au Burkina Faso avec l'avion militaire A400M (08.11.2021)
Communiqué par : Direction de la défense Suite à une demande dans le cadre du Mécanisme européen de protection civile, la Direction de la Coopération et de l'Action humanitaire met à disposition du Burkina Faso, pays partenaire de la Coopération luxembourgeoise, 50 réfrigérateurs pour stocker des vaccins. Les réfrigérateurs sont produits par le fabricant luxembourgeois B-Medical et équipés de panneaux solaires.

Le matériel a été acheminé vers Ouagadougou avec l'avion militaire A400M, piloté par un pilote militaire luxembourgeois, grâce aux efforts de la Direction de la Défense, le 8 novembre 2021, en présence de François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense et Franz Fayot, ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire.

Franz Fayot a souligné l'importance d'un tel geste de solidarité envers les partenaires de la Coopération luxembourgeoise : « Moins d'un 1 % de la population burkinabé sont à ce stade vaccinés, il est donc crucial d'offrir ce soutien technique pour accélérer la vaccination au Burkina Faso et renforcer la couverture vaccinale mondiale, sans laquelle la pandémie ne pourra être maîtrisée. »

François Bausch a déclaré que cette opération illustre parfaitement la symbiose qui peut exister entre la défense et l'action humanitaire : « Il s'agit de la troisième action conjointe entre la Direction de la Défense et la Direction de la Coopération et de l'Aide humanitaire, et cette fois-ci un avion luxembourgeois avec un membre d'équipage luxembourgeois transporte des réfrigérateurs conçus et fabriqués au Luxembourg et financés par le Luxembourg vers le Burkina Faso ». Le Vice-Premier ministre a expliqué que le mécanisme du « Pooling and Sharing » auquel la Défense participe à travers l'EATC (European Air Transport Command) procure une grande efficacité mais aussi davantage de flexibilité à la Défense luxembourgeoise, notamment au niveau de l'accès à différents types d'avion.