Déi finanziell Situatioun vum Land ass fir eng weider Kéier zertifiéiert, heescht et e Samschdeg de Moien an engem Schreiwes vum Finanzministère.

Den Triple A Rating fir Lëtzebuerg gouf e Freideg vu Scope Ratings a Fitch Ratings confirméiert. Dat Ganzt mat enger stabeler Perspektiv. Allerdéngs wieren d'Wuesstemsperspektive weider onsécher.

Béid Agence warnen och virun der Entwécklung am Immobiliësecteur an den héich verschëlte Stéit. Ausserdeem warnt eng Agence nach virdrun, dass d'Bevëlkerung ëmmer méi al gëtt. An anere Wierder kéint d'finanziell Laascht, zesumme mat internationaler Steierpolitik fir Lëtzebuerg an Zukunft zu engem Disque ginn.

Schreiwes vum Finanzministère

La notation "AAA" du Luxembourg confirmée par Scope Ratings et Fitch Ratings
Communiqué par : ministère des Finances

Les agences de notation Scope Ratings et Fitch Ratings ont confirmé ce vendredi, après la fermeture des marchés, la notation de crédit "AAA" du Grand-Duché de Luxembourg avec perspective stable. En attribuant la meilleure note possible au Luxembourg, les deux agences de notation certifient une fois de plus la bonne situation financière du pays, grâce à des fondamentaux économiques solides et à la gestion budgétaire prudente du Luxembourg.

Scope Ratings met en avant la résilience du pays face aux récentes crises sanitaire et inflationniste. Fitch Ratings relève que la notation "AAA" reflète par ailleurs le cadre institutionnel robuste du Grand-Duché.

Les perspectives de croissance pour le Luxembourg restent toutefois incertaines pour 2023, avec des divergences de prévisions entre les deux agences. Néanmoins, les deux s'accordent à relever que le Luxembourg maintient des paramètres fondamentaux financiers solides et qu'une reprise économique peut être attendue à partir de 2024.

Les deux agences mettent également en garde par rapport aux risques financiers liés à l'évolution du secteur immobilier, notamment pour les ménages fortement endettés, suite au resserrement de la politique monétaire. De plus, Scope Ratings souligne les risques que les possibles évolutions dans le domaine de la fiscalité internationale ainsi que les pressions budgétaires dues au vieillissement de la population pourraient représenter pour le Luxembourg dans une perspective à plus long terme.