« Toute ma vie, j’ai rêvé d’être une hôtesse de l’air ». J’ai toujours été fascinée par les airs, les avions et les sports aériens. D’ailleurs, plus les années passent et plus je cherche de nouvelles expériences, avec toujours plus d’adrénaline.

Klickt hei, fir op  dem Stéphanie säi Blog ze goen.


Après un baptême en parapente à La Réunion pour mes 30 ans, la catapulte sur les fêtes foraines ou encore une promenade autour de la CN Tower, à 256 mètres de haut, simplement attachée à un câble … je voulais m’essayer à autre chose et découvrir des sensations encore plus intenses. Le parachutisme m’avait jusqu’alors toujours subjuguée, mais bon je n’avais jamais vraiment osé franchir le cap !

Vous souvenez-vous de Felix Baumgartner ? Cet Autrichien qui détient le record du saut le plus haut du monde ?  Le 14 octobre 2012, la boule au ventre, je suivais en direct la retransmission de son saut depuis la stratosphère en me disant : s’il survit à cet exploit, je fais un saut en tandem dans les semaines à venir ! Aussitôt dit, aussitôt fait : à peine était-il de retour sur la terre ferme, que je me mettais à la recherche d’un centre de parachutisme pour faire moi aussi le grand saut.

Et c’est au Paraclub Namur que je me rends le 28 octobre 2012. Un magnifique ciel bleu m’y attend, alors que la température au sol affiche un timide 2 °C (on ne peut pas tout avoir). Après m’être enregistrée au Manifest (bureau administratif), avoir été équipée et briefée pour le saut, je patiente gentiment en regardant les parachutistes atterrir avec grâce dans la zone de posé.

L’ambiance est détendue et bon enfant. Dans le hangar, les plieurs s’affairent à faire rentrer les gigantesques voiles dans de tout petits sacs-harnais. L’avion atterrit et mon tour arrive. C’est avec un peu d’appréhension quand même que j’embarque à bord du Pilatus, accompagnée de mon moniteur et d’un caméraman. Oubliez les avions qui vous emmènent en vacances : ici pas de siège ni d’hôtesse, mais 1 pilote et jusqu’à 10 parachutistes serrés les uns contre les autres (on se tient chaud) sur une banquette modeste. Je suis la seule fille à bord et l’ambiance est à la rigolade.

Intéressé par la suite de l’aventure de Stéphanie & les adresses pour faire du parachutisme dans la Grande-Région ? On vous donne rendez-vous sur Rosport Life !

https://rosportlife.com/2020/06/27/le-parachutisme-episode-1-saut-en-tandem/